Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Recherches tous azimuths. CROWFUNDING.  Exemples.  Punchlines.  Jeux et Passe-temps.  Chaines.  Humour.  RépartiesFemnmes, etc.  ATTENTION  de  faire un  RESET  après  une  recherche  complexe.      &nbs... Lire la suite >>
Search results: 13
Search time counter: 0.0473s

superficialité

Le moderne n'a pas de vie intérieure : tout juste des conflits internes.

Auteur: Nicolás Gómez Dávila

Info: Carnets d'un vaincu

[ profondeur ]

Commenter

Commentaires: 0

introspection

Les conflits dans le monde sont le miroir de nos conflits intérieurs non résolus.

Auteur: Tolle Eckhart

Info:

[ sensibilité ]

Commenter

Commentaires: 0

réalité

Heureusement, l’analyse n’est pas la seule façon de résoudre les conflits intérieurs. La vie elle-même reste encore un thérapeute très efficace.

Auteur: Horney karen

Info:

[ existence ] [ médication ]

Commenter

Commentaires: 0

vie

Que de différences d'échelles entre son petit cerveau, les tensions du couple, l'organisation d'un village, les interactions diverses à l'intérieur d'un conflit politique national, lors d'une guerre mondiale... Les religions entre elles au cours des âges...
Et tous ces individus, parties prenantes, moi, chacun avec sa petite boussole égotiste, qui veut être au monde, donner son avis, influer sur les choses... Exister...

Auteur: Mg

Info: 18 oct 2014

[ bouillonnement ] [ complexité ] [ société ] [ évolution ] [ perdu ]

Commenter

Commentaires: 0

psychiatrie

Le névrosé sent vivre en lui l'âme d'un enfant qui supporte mal des restrictions dont le sens lui échappe et que, partant, il ressent comme arbitraires. Il cherche bien, il est vrai, à faire sienne la morale régnante, mais cela l'achemine vers une désunion et, en quelque sorte, vers une guerre civile avec lui-même ; car il veut à la fois d'une part se libérer, et d'autre part s'opprimer ; c'est précisément cette lutte intestine qu'on appelle névrose.

Auteur: Jung Carl Gustav

Info: Psychologie de l'inconscient

[ dérèglement ] [ déséquilibre ] [ conflit intérieur ]

Commenter

Commentaires: 0

prédation

Dénué de valeurs autres que celles se rattachant à son propre intérêt, le pervers se présente comme un véritable rapace dans la relation. Il peut se nourrir d'un malheur qu'il parvient à instiller aux autres ; soit en eux, dans leur psychisme, soit dans de nombreux conflits qu'il parvient à tisser entre différents partenaires. Pour combler son vide intérieur, il agit en authentique " vampire" de la libido sexuelle ou narcissique des autres, en semant la confusion, par la séduction et l'emprise qu'il mettra dans chaque relation.

Auteur: Pirlot Gérard

Info: Les perversions sexuelles et narcissiques

[ psychiatrie ]

Commenter

Commentaires: 0

psychanalyse

Pour l'observateur à l’ouïe fine , l'homme se trahit doublement au cours de l'entretien, premièrement par ce qu'il dit, et deuxièmement par ce qu'il passe sous silence. C'est précisément lorsque le patient veut, mais ne peut pas parler, que l'art détective de Freud s’exerce avec le plus de certitude et qu'il devine la présence du mystère décisif : l’inhibition, traîtreusement, se fait une auxiliaire et indique le chemin. Quand le malade s'exprime trop haut ou trop bas, quand il hésite ou se tâte, c'est là que l’inconscient veut parler. Et toutes ces innombrables petites résistances, ces ralentissements, ces légères hésitations, dès que l'on approche d'un certain complexe, montrent enfin nettement avec l'inhibition sa cause et son contenu, c'est à dire en un mot le conflit recherché et caché.
Car toujours au cours d'une analyse, il s'agit de révélations infinitésimales, de minuscules fragments d'événements vécus, dont se compose la mosaïque de l'image vitale intérieure.

Auteur: Zweig Stefan

Info: Freud

[ définition ]

Commenter

Commentaires: 0

paranormal

Ainsi pour Bender, le Poltergeist était-il l'expression de conflits psychologiques refoulés ou réprimés, poussant certains adolescents ou jeunes adultes à exprimer leur mal-être sur ce mode pour le moins inhabituel.
Psychologue clinicien, mais aussi sociologue, Hans Bender prenait en compte le champ social dans lequel évoluaient les déclencheurs de Poltergeist. Il fut l'un des premiers à aborder les aspects psycho-pathologiques dans une perspective diagnostique. Il accédait de ce fait à une compréhension originale de la PK, lui permettant de mettre à jour et résoudre des situations conflictuelles aiguës s'exprimant sur ce mode. Le Poltergeist était à considérer comme un symptôme porteur d'un sens latent à décoder et comme l'expression originale d'un conflit intérieur. Nous verrons aussi, et ce sera l'objet de ma réflexion, combien ce mode d'expression réalise une étonnante, originale et remarquable solution économique pour la psyché du sujet.
L'institut pour les zones frontières ou IGPP a développé, sous la conduite de Bender, puis de ses collaborateurs et successeurs une recherche interdisciplinaire sur le psi. Il compte aujourd'hui pas moins de quatre départements de recherche, axés sur une des préoccupations majeures de la parapsychologie actuelle : les relations entre l'esprit et la matière.

Auteur: Djohar Si Ahmed

Info: Pour une psychanalyse des expériences exceptionnelles.

[ sciences ] [ psychokinèse ]

Commenter

Commentaires: 0

cycle

Dans le cours de l'histoire, le moment de la conservation d'un peuple, d'un État, des sphères subordonnées de sa vie, est un moment essentiel. C'est ce qui est assuré par l'activité des individus qui participent à l'oeuvre commune et concrétisent ses différents aspects. Mais il existe un autre moment : c'est le moment où l'ordre existant est détruit parce qu'il a épuisé et complètement réalisé ses potentialités, parce que l'histoire et l'Esprit du Monde sont allés plus loin. Nous ne parlerons pas ici de la position de l'individu à l'intérieur de la communauté, de son comportement moral et de ses devoirs. Ce qui nous intéresse, c'est seulement l'Esprit avançant et s'élevant à un concept supérieur de lui-même. Mais ce progrès est intimement lié à la destruction et la dissolution de la forme précédente du réel, laquelle a complètement réalisé son concept. Ce processus se produit selon l'évolution interne de l'Idée, mais, d'autre part, il est lui-même produit par les individus qui l'accomplissent activement et qui assurent sa réalisation.
C'est le moment justement où se produisent les grands conflits entre les devoirs, les lois et les droits existants et reconnus, et les possibilités qui s'opposent à ce système, le lèsent, en détruisent le fondement et la réalité, et qui présentent aussi un contenu pouvant paraître également bon, profitable, essentiel et nécessaire. Ces possibilités deviennent dès lors historiques ; elles contiennent un universel d'une autre espèce que celui qui est à la base de l'existence du peuple ou de l'État. Cet universel est un moment de l'Idée créatrice, un moment de l'élan de la vérité vers elle-même.

Auteur: Hegel Georg Wilhelm

Info: La Raison dans l'histoire

[ bascule ] [ société ] [ décadence ]

Commenter

Commentaires: 0

religion

L'Islam, c'est la totalité de ce que le désert implique de réalités humaines, concordantes et discordantes aussi, cette famille de problèmes géographiques que nous avons signalés. Énumérons encore : les grandes routes caravanières ; les zones riveraines, car l'Islam a vécu de ces Sahels, de ces bordures de vie sédentaires installées face à la Méditerranée, au long du golfe Persique, de l'océan Indien ou de la mer Rouge, et aussi au contact des pays soudanais ; les oasis et leur accumulation de puissance que Hettner juge avoir été essentiel. L'Islam, c'est tout cela : une longue route qui, de l'océan Atlantique à l'océan Pacifique perce la masse puissante et rigide du Vieux Monde. Rome n'a pas fait davantage quand elle a constitué l'unité de la Méditerranée.
L'Islam, c'est donc cette chance historique qui, à partir du VIIe siècle, en a fait l'unificateur du Vieux Monde. Entre ces masses denses d'hommes : l'Europe au sens large, les Afriques Noires, l'Extrême-Orient, il détient les passages obligés et vit de sa fonction profitable d'intermédiaire. Rien ne transite qu'il ne le veuille ou ne le tolère. Pour ce monde solide, où manque, au centre, la souplesse de larges routes maritimes, l'Islam est ce que sera plus tard l'Euroe triomphante à l'échelle de la planète : une économie, une civilisation dominantes. Forcément cette grandeur a ses faiblesses : le manque d'homme chronique ; une technique imparfaite ; des querelles intérieures dont la religion est le prétexte autant que le fondement ; la difficulté congénitale, pour le premier Islam, à se saisir des déserts froids, à les écluser au moins à la hauteur du Turkestan ou de l'Iran. Là est le point faible de l'ensemble au voisinage ou en arrière de la porte de Dzoungarie, entre le double danger mongol et turc.
Dernière faiblesse : l'Islam est prisonnier bientôt d'une certaine réussite, de ce sentiment confortable d'être au centre du monde, d'avoir trouvé les solutions efficaces, de ne pas avoir à en chercher d'autres. Les navigateurs arabes connaissent les deux faces de l'Afrique Noire, l'atlantique et l'indienne, ils soupçonnent que l'Océan les rejoint et ils ne s'en soucient pas...
Sur quoi arrive, avec le XVe siècle, l'immense succès des Turcs : un second Islam, un second ordre islamique, lié celui-ci à la terre, au cavalier, au soldat. "Nordique" et, par la possession des Balkans, terriblement enfoncé en Europe. Le premier Islam avait abouti à l'Espagne en fin de course. Le coeur de l'aventure des Osmanlis se situe en Europe et dans une ville maritime qui les emportera, les trahira aussi. Cet acharnement d'Istanbul à sédentariser, à organiser, à planifier est de style européen. Il engage les Sultans dans des conflits périmés, leur cache les vrais problèmes. En 1529, ne pas creuser un canal de Suez cependant commencé ; en 1538, ne pas s'engager à fond dans la lutte contre le Portugais et se heurter à la Perse dans une guerre fratricide, au milieu du vide des confins ; en 1569, rater la conquête de la Basse-Volga et ne pas rouvrir la Route de la Soie, se perdre dans les guerres inutiles de Méditerranée alors que le problème est de sortir de ce monde enchanté : autant d'occasions perdues !...

Auteur: Braudel Fernand

Info: La Méditerranée et le monde méditerranéen à l'époque de Philippe II, tome 1 : La Part du milieu

[ musulman ]

Commenter

Commentaires: 0