Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Derniers ajouts !! cliquez sur GO. Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLES. Insérer une citationPunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un&n... Lire la suite >>
Résultat(s): 87
Temps de recherche: 0.0794s

maturation

Le chemin archétypique, c'est celui que suit le serpent qui se tortille pour monter, qui se tourne et se retourne, jusqu'à atteindre le sommet. La loi archétypique nous apparaît souvent comme un renoncement, un immobilisme. La plupart des gens sont terriblement impatients, et même ils se désespèrent, car rien ne bouge, ils n'avancent pas, tout fait obstacle. Ils ne comprennent pas que c'est ainsi que ça doit être, que c'est vraiment leur seule chance d'y arriver. Car ils ne pourront faire autrement que de mûrir progressivement, et ce qu'ils voudraient saisir d'un coup, ce ne sont que des illusions en eux, et non pas les fruits patients de la croissance et du développement.

Auteur: Jung Carl Gustav

Info: Dans "L'analyse des visions"

[ apprentissage ] [ assimilation ] [ découragement ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson
Mis dans la chaine

pression sociale

La pathologie la plus répandue, et de loin, est la dépression, qui correspond non pas à un déchirement entre pulsions et interdits, culpabilité et frustration, mais, après affaiblissement des interdits et nouvelle injonction sociale à "être soi-même", à "saisir les opportunités", à "se réaliser", à "s’éclater", au découragement qui saisit le sujet quand l’objectif n’est pas atteint, à la misère interne engendrée par le sentiment de ne pas être à la hauteur.

Auteur: Rey Olivier

Info: Dans "Une folle solitude", page 312

[ sentiment d'échec ] [ découragement ] [ identité confuse ] [ causses-effets ] [ névrose ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson
Mis dans la chaine

vertu

Nous voyons l’absolue condamnation au malheur de tous ceux qui se fondent sur la seule fidélité et sur le pacte d’honneur. [...]
L’important c’est ceci : [...] celui qui s’avance dans cette zone s’y avancera seul et trahi.

Auteur: Lacan Jacques

Info:

[ condamnation ] [ chemin de croix ] [ courage ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

télévision

Toi qui a su ôter la vue aux aveugles, l’ouïe aux sourds, la signification à toute vie ; toi qui effaces les repères, démembres les langues, anéantis le sens de tout ; toi qui débarrasses en beauté les hommes de leurs illusions idéologiques, de leurs attentes utopiques, de leurs velléités critiques ; toi qui les soulages de leur entendement, de leur jugement et de leur raisonnement, ô pur Non-Esprit !
Méfie-toi.
O irréel miroir du monde imprésentable, on cherche de plus en plus à t’interpréter, à te comprendre, à t’analyser.
Sans doute même rêve-t-on de te moraliser ? […]
Terminées, la libre pensée et l’acidité ! Finis les "refus hautains". Honte aux méprisants de l’écran ! Aux intégristes aigris de l’écrit !
Et vive la langue miséreuse des stars inoubliables qui vous fondent sur la langue !
Et en avant, dans la foulée, le recyclage des formulations ridicules et des clichés conjuratoires.
En avant le "primat de visuel", la "spectacularisation de la réalité", le problème de la "déresponsabilisation du citoyen", l’ "idéologie dépolitisante", le "futile événementialisé".
En avant la "grammaire de l’image".
Noueuse masse d’ondes triomphantes ! Ayant fait le pari raisonnable que ton expansion était irréversible, ta croissance illimitée, ton paradis enviable et ton horizon indépassable, ils veulent croire maintenant ta connerie éducable.
[…]
Vérole sortant des ondes ! Ils voudraient te rendre "bonne". Et savante. Et informante.
Ils te désirent "de qualité" !
Pourquoi pas "intelligente", ô Gâteuse infaillible ?
[…]
Ils voudraient t’apprendre à parler, ô Borborygme !
Ils rêvent de te contrôler. Ils ont des opinions sur ton "statut". Ils croient savoir ce que tu devrais être. Généraliste ? Bas de gamme ? Intéressante ? Thématique ? Divertissante ? […]
Et pour commencer, ô Multinationale de l’oubli pestifère, ils prétendent que tu as une "histoire" ! Une histoire ! Toi ! Un passé ! Toi l’inconscient incarné qui ignore royalement le temps ! Et allez donc les anecdotes ! Les rappels d’âge d’or. Les souvenirs mouillés du temps où tu n’étais encore qu’une toute petite maladie bénigne, ô Compulsion digitale universelle, la "télé voix de France", tes vieux feuilletons noir et blanc, trois heures de programmes par jour et ces foules qui se poussaient aux vitrines des marchands de poste pour découvrir, ô maternelle Mutante, comme par une brèche minuscule, tes rares images qui tremblaient d’aise.
[…]
Œsophage du monde nouveau, ils te traitent de "lien social indispensable" !
Ô caniveau !
Poubelle irrévocable ! Ne les laisse pas faire !
Refuse de te laisser arranger le portrait !
Ne deviens pas, surtout leur Téléubu à visage humain ce serait ta fin.
Reste l’Inconnaissable, l’Obscure, l’Impénétrable.
Te voilà avertie, ô grande Cochonnerie obligatoire ! Sois de plus en plus bête, obscène, téléthonne, délatrice, morbide, chiotte, corrompue, infâme. Le troisième millénaire sera dégueulasse ou ne sera pas. Ô Parque à Thèmes ! L’avenir épouvantable des siècles est à toi.

Auteur: Muray Philippe

Info: Dans "Exorcismes spirituels I - Rejet de greffe", pages 403 à 406

[ ode ironique ] [ encouragement gouvernemental ] [ dénigrement ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

lire

La lecture est une sorte de course d’endurance. Au début, c’est difficile, ennuyeux et décourageant. Et puis à force d’essayer, à force de mettre un pied devant l’autre, à force de pousser ses yeux de mot en mot le long des lignes, quelque chose jaillit. Le monde se rue à l’intérieur de soi. Et tout apparaît. Et toutes les voix s’élèvent. Et tout palpite. Tout tremble. Tout est amoureux.

Auteur: Turckheim Emilie de

Info: Le prince à la petite tasse

[ encouragement ] [ incitation ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

moteur

L’idée d’un possible 3e livre de Bukowski chez Loujon en 67 ou début 69 est sans doute ce qui m’empêche de tomber raide mort dans la rue. Juste l’éventualité que ça se fasse est une motivation suffisante pour continuer à démolir des murs de papier, coucher avec des femmes qui me débectent et marcher sous ce putain de tableau d’affichage au soleil avec des trous dans mon âme et dans mes poches.

Auteur: Bukowski Charles

Info: Dans "Sur l'écriture", lettre à Joe et Lou Webb, 11 juillet 1966

[ raison de vivre ] [ courage ] [ espérance ] [ publication ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

gouvernements

La société politique contemporaine: une machine à désespérer les hommes.

Auteur: Camus Albert

Info: Actuelles

[ autorités ] [ décourageants ]

Commenter

Commentaires: 0

positiver

Ne perds pas espoir. Quand le soleil se couche, les étoiles apparaissent.

Auteur: Publilius Syrus

Info:

[ encouragement ] [ espérance ]

Commenter

Commentaires: 0

religions

Toutes les Bibles ou codes sacrés ont été causes des Erreurs suivantes :
1. Que l’homme a deux principes réels d’existence, à savoir, un Corps et une Ame.
2. Que l’Energie, appelée le Mal, n’émane que du Corps, et que la Raison, appelée le Bien, n’émane que de l’âme.
3. Que Dieu tourmentera l’Homme de toute Eternité pour avoir suivi ses propres Energies.
Mais c’est le contraire de ces affirmations qui est Vrai :
1. L’Homme n’a pas un Corps différent de son Ame. Ce qu’on nomme Corps est une partie de l’Ame que perçoivent les cinq sens, principaux accès de l’Ame en cette époque.
2. L’Energie est la seule vie et elle vient du corps. La Raison n’est que limite et circonférence extérieure de l’Energie.
3. L’Energie est Délice Eternel.

Auteur: Blake William

Info: Le Mariage du Ciel et de l'Enfer ; Le Livre de Thel ; L'Évangile Éternel

[ dénigrées ] [ force ] [ courage ] [ divins ]

Commenter

Commentaires: 0

bienveillance

Lorsque dans votre course, vous rencontrez un homme trop las pour vous donner un sourire, laissez-lui le vôtre. Car nul n'a plus besoin d'un sourire que celui qui n'en a plus à offrir.

Auteur: Proverbe chinois

Info:

[ encouragement ]

Commenter

Commentaires: 0