Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
FLP, dictionnaire analogique intriqué, recherche mots et extraits tous azimuths.  ExemplesPunchlinesJeux et Passe-tempsChainesHumourRéparties.  ... Lire la suite >>
Search results: 332
Search time counter: 0.2528s

deuil

Les quelques fois où Anna Magdalena lui avait parlé de l'enfant mort et avait essayé de le consoler, il lui avait imposé le silence. Il devait se concentrer, disait-il, il travaillait à une grande oeuvre. [...] Pendant un an et demi, Bach s'enferma avec la musique qui devint un véhicule de son désespoir. [...] Il gardait son fils auprès de lui quand il était plongé dans les variations, il ne devenait pas fou de désespoir tant qu'il composait ; il oeuvrait à un monument funéraire retentissant pour l'enfant perdu. Il prenait soin de lui.

Auteur: Enquist Anna

Info: Contrepoint

[ création ] [ refuge ]

Commenter

Commentaires: 0

simplification

La concision en art, est une nécessité et une élégance. L'homme concis fait réfléchir; l'homme verbeux ennuie. Modifiez-vous toujours dans le sens de la concision. (...) Dans une figure, cherchez la grande lumière et la grande ombre; le reste viendra naturellement ; c'est souvent très peu de chose. Et puis, cultivez votre mémoire ; car la nature ne vous donnera jamais que des renseignements. C'est comme un garde-fou, qui vous empêche de tomber dans la banalité. (...) Il faut tout le temps rester le maître et faire ce qui amuse. Pas un pensum !

Auteur: Manet Edouard

Info:

[ simplifié ] [ efficacité ] [ plaisir ] [ beaux-arts ] [ création ]

Commenter

Commentaires: 0

beaux-arts

[Les artistes] font quelque chose de très précieux pour nous, parce qu’ils créent constamment de nouvelles formes et vont au-delà de ces formes uniquement pour en créer de nouvelles. Les artistes nous permettent de rester vivants, lorsque les expériences de la vie réelle menacent souvent de détruire notre sentiment d’être vivants et d’être réels de façon vivante. Les meilleurs artistes parmi tous nous rappellent que la lutte entre nos impulsions et un sentiment de sécurité (qui sont tous deux vitaux pour nous) est une lutte perpétuelle qui se poursuit en chacun de nous tant que dure notre vie.

Auteur: Davis Madeleine

Info: Winnicott. Introduction à son oeuvre

[ création ] [ nécessaire ]

Commenter

Commentaires: 0

pessimisme

Vouloir des enfants, c'est vouloir se venger de son passé. C'est pour la femme faire don à sa propre mère de sa haine et pour l'homme rivaliser avec son père ou avec Dieu dans le fantasme imbécile d'une postérité. Et c'est pour chaque couple un remède au désespoir. Quand la vie a trompé nos attentes, quand on a renoncé à se créer soi-même, quand on pressent que tout est foutu, alors plutôt que de se rendre à la morgue, on convie sa famille et ses proches dans un lieu plus sinistre encore, parce que plus kitsch : la maternité.

Auteur: Jaccard Roland

Info: La tentation nihiliste, p.23, Quadrige/PUF, n°126

[ procréation ] [ thérapie ]

Commenter

Commentaires: 0

beaux-arts

Dans son roman "Blonde" Joyce Carol Oates écrit :
Le génie n'a pas besoin de technique. Mais la "technique" est santé mentale. Ses professeurs lui disaient qu'elle manquait de "technique". Mais qu'est-ce que la "technique" sinon l'absence de passion ?
Je crois que Joyce suggère ici avec force le moteur, le fond, la substance égoïste... au contraire de la forme, et autres consensus, représentés par exemple par la technique - qui n'est en général que l'étude de ses propres et étriquées limites par rapport à celles d'autres artisans dans un domaine donné... Un peu comme le boulot donné par les profs.

Auteur: Mg

Info: 17 avril 2017

[ création ]

Commenter

Commentaires: 0

écriture

Nous vivons aujourd'hui dans une société où de fausses réalités sont fabriquées par les médias, les gouvernements, les grandes entreprises, les groupes religieux, les groupes politiques... Je demande alors, dans mes écrits, qu'est-ce qui est réel ? Parce que nous sommes sans cesse bombardés de pseudo-réalités fabriquées par des gens très sophistiqués qui utilisent des mécanismes électroniques très sophistiqués. Je ne me méfie pas de leurs motivations, je me méfie de leur pouvoir. Ils en ont beaucoup. C'est en effet un pouvoir étonnant que celui de créer des univers entiers, des univers de l'esprit. Je devrais le savoir. Je fais la même chose.

Auteur: Dick Philip K.

Info:

[ création ]

Commenter

Commentaires: 0

paternité

Un jour, comme il annonçait une neuvième ou peut-être dixième naissance, je lui demandai pourquoi il avait à coeur de tant engendrer. Il me répondit que sa raison n'était pas différente de celle qui me faisait aimer les îles. Je le regardai avec des yeux ronds.
- Les îles forment un gué dans l'espace. Les enfants, un gué dans le temps.
Et comme je ne devais pas avoir l'air de bien comprendre, il ajouta:
- En naviguant d'île en île, on traverse la mer et passe d'un continent à l'autre. En égrenant des enfants, on traverse les jours et relie le passé au futur.

Auteur: Orsenna Erik

Info: L'entreprise des Indes

[ procréation ] [ justification ]

Commenter

Commentaires: 0

consumérisme

La publicité [...] est une idéologie donc une prise de pouvoir. Elle n'a de cesse de bousculer et de détruire les repères (cultures traditionnelles) et de propager des contre-valeurs (sexisme, oubli des autres, toute-puissance). Elle utilise pour cela une double stratégie. D'un côté, elle dramatise notre existence : notre peau va mal, notre bagnole vieillit ou est dépassée par celle du voisin. D'un autre, elle euphorise les miracles de la technique, le bonheur de vivre à cette belle époque. Elle vend la solution finale à chaque problème. Chaque nouveau produit est un miracle provisoire et nous sauve en attendant qu'un nouvel article déclasse l'ancien.

Auteur: Ariès Paul

Info: Démarque-toi !, Petit manuel antipub, p. 100

[ marketing ] [ création ] [ mode ] [ propagande ]

Commenter

Commentaires: 0

art pictural

Une bonne image, vraiment bonne, a l'air de survenir instantanément. C'est une image immédiate. Dans mon travail, quand une image sent le travail et le retravail et qu'on peut y lire que "tiens, elle a fait comme ci et comme ça, et puis comme ça", elle a quelque chose, à mes yeux, de complètement étranger à la beauté artistique. Et habituellement je laisse tomber, même si très souvent je pense qu'il faut dix ratages acharnés avant de trouver cet unique et beau geste du poignet synchronisé avec la tête et le coeur - et voilà, on dirait que cela a été fait en une minute.

Auteur: Frankenthaler Helen

Info:

[ création ]

Commenter

Commentaires: 0

art pictural

"Dans le peintre, il y a deux choses : l’œil et le cerveau, tous deux doivent s’entraider : il faut travailler à leur développement mutuel ; à l’œil par la vision sur nature, au cerveau par la logique des sensations organisées, qui donne les moyens d’expression."* Organiser les sensations, c’est vivre une véritable expérience spirituelle. Cézanne arrive le regard vierge devant le motif. Il voit par tons minuscules. Il morcelle ses sensations. Chaque petite touche concentre vision plastique, sensation et souvenir. Et aussi pensée pure, recherche d’un sens caché de la nature. La touche cimente le monde, lui donne une structure, un sens peut-être.
Jaubert Alain

Auteur: Jaubert Alain

Info: In Palettes d' Alain Jaubert. *Paul Cézanne, La violence du motif. Montagne Sainte-Victoire

[ création ]

Commenter

Commentaires: 0