Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Derniers ajouts !! cliquez sur GO. Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLES. Insérer une citationPunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un&n... Lire la suite >>
Résultat(s): 116
Temps de recherche: 0.1113s

âme-esprit

Il ne faut pas surestimer le pouvoir de nos notions théoriques. En refusant d’accorder à la femme une anima et en lui donnant à la place un animus, c’est tout un modèle archétypal qui, dans la psychologie de la femme, a été déterminé. L’absence, per definitionem, d’anima chez la femme joue comme la perte d’un principe cosmique, avec non moins de conséquences dans la pratique de la psychologie analytique que n’en a la théorie de la perte du pénis dans la pratique psychanalytique.

Auteur: Hillman James

Info: Dans "Anima et Animus", page 146

[ critique ] [ machisme inconscient ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson
Mis dans la chaine

divertissement littéraire

Pivot, finalement, réalise ce prodige de donner une définition a contrario de la littérature. À commencer par le principe même de son émission : ces thèmes... Obligeant les auteurs (quelquefois même des écrivains) à s’identifier les uns aux autres, à se découvrir, pendant deux heures des points communs, à faire partie chaque semaine d’une communauté. Rien de plus socialiste, rien de plus soviétique que ce collectivisme télévisé (heureusement fugace). Ce qui est formidable, c’est que l’horreur de la littérature ne se manifeste nulle part ailleurs avec tant de luminosité que dans cette émission. Où les "écrivains" subissent justement ce qu’en principe ils combattent par définition, ce contre quoi par définition ils se révoltent. Comment déjà, sans scandale, inviter plusieurs "écrivains" ensemble (pour les faire se justifier mutuellement, en se combattant ou - aujourd’hui de plus en plus souvent - en s’approuvant) ? Alors qu’un écrivain, par sa décision même d’écrire, s’affirme a priori comme le seul écrivain ? Quant aux thèmes... Les deux derniers : 1° Mères (ou pères) et fils (ou filles) ; 2° Les animaux (on écrit un livre sur son petit chat, on affirme même pendant une heure que c’est lui qui a écrit ce livre, qu’on n’a été que le scribe, la dactylo, etc.). Voilà.

Auteur: Muray Philippe

Info: A propos de Bernard Pivot dans "Ultima Necat II", page 73

[ critique ] [ création du consensus ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

auto-évaluation

"Moi, Antonin Artaud, je suis mon fils, mon père, ma mère et moi", je suis, et nul autre que moi ne peut pour moi s'imaginer, s'identifier, se définir, "se répondre à soi", je suis, et je le sais, seul responsable absolu de moi-même, et cette responsabilité, ce que je sais aussi, c'est que je suis par ailleurs celui pour qui elle est l'impossible absolu, ce qu'aussi je sais en effet, c'est qu'il y a en moi "un effondrement central de l'âme", il y a en moi "une maladie qui touche à l'essence de l'être et à ses possibilités centrales d'expression, et qui s'applique à toute une vie", il y a en moi "un quelque chose qui détruit ma pensée, un quelque chose qui ne m'empêche pas d'être ce que je pourrais être, mais qui me laisse, si je puis dire, en suspens", il y a ce qui fait qu'en vérité "je suis au-dessous de moi-même, je le sais".

Auteur: Artaud Antonin

Info: 4 mars 1948

[ autocritique ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

littérature

Tu as reçu L’Amour de Michelet : immense succès, succès de femmes ; je ne l’ai pas lu et je crois pouvoir deviner que c’est un livre répugnant.

Auteur: Baudelaire Charles

Info: Lettre du 11 décembre 1858 à sa mère

[ critique ] [ vacherie ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

illusion

Tout cela ne tiendrait évidemment pas cinq minutes si l’inconscient collectif n’existait pas. Il n’existe pas ? Invention ridicule de Jung torpillée par Freud puis achevée au mortier par Lacan ? Bien sûr, mais ils auraient pu être dix fois plus nombreux à essayer de la liquider, cette illusion, qu’il n’y aurait eu que plus de plaisir pour tout le monde à la recréer naturellement et spontanément. Ce sont les hommes, les femmes, tout le monde, qui inventent et réinventent sans cesse l’inconscient collectif ; Jung n’a fait que prendre le train en marche, si on désigne par la formule inconscient collectif la zone de délire sur l’arrière-monde que nourrit toute collectivité aspirant par ailleurs à l’égalisation en surface. Il est normal d’ailleurs qu’à une politique du collectif corresponde une religion du collectif. Elle est l’angoisse métaphysiquement exprimée, le stéréotype mystique, de la stéréotypie sociale. La mythologie d’avenir d’un monde sans avenir qui ne parle que de l’avenir.

Auteur: Muray Philippe

Info: Dans "Le 19e siècle à travers les âges", page 334

[ mythe populaire ] [ critique ] [ psychanalyse ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

impensé

J’ai lu à Jérusalem un livre socialiste (Essai de philosophie positive, par Auguste Comte). Il m’a été prêté par un catholique enragé, qui a voulu à toute force me le faire lire afin que je visse combien …, etc. J’en ai feuilleté quelques pages : c’est assommant de bêtise. Je ne m’étais du reste pas trompé. – Il y a là-dedans des mines de comique immenses, des Californies de grotesque. Il y a peut-être autre chose aussi. Ça se peut. Une des premières études auxquelles je me livrerai à mon retour sera certainement celle de toutes "ces déplorables utopies qui agitent notre société et menacent de la couvrir de ruines". Pourquoi ne pas s’arranger de l’objectif qui nous est soumis ? Il en vaut un autre. A prendre les choses impartialement, il y en a eu peu de plus fertiles. L’ineptie consiste à vouloir conclure.

Auteur: Flaubert Gustave

Info:

[ critique ] [ positivisme ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

occultisme

Qui montrera enfin que Jung qui avait des frissons à la pensée du "regard rêveur" d’Hitler et parlait de ses dons chamaniques, n’était ni le continuateur, ni le pollueur, ni le détourneur de Freud, ni son inévitable fils maudit, ni son hérésiarque suisse, mais simplement le prolongateur, dans un langage plus conforme à la demande générale de l’époque, de Mesmer et de Cagliostro, d’Allan Kardec et de Papus ?

Auteur: Muray Philippe

Info: Dans "Le 19e siècle à travers les âges", page 174, à propos de Carl Gustav Jung

[ critique ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

théosophie

Sa vie est une épopée, une exploration et une croisade. Personne n’est allé plus profond qu’elle là où il fallait aller au 19e. Personne n’a moins pensé ni voyagé au hasard. En occupant deux places rayonnantes et fondamentales pour l’avenir : l’antijudaïsme et l’antichristianisme. Avec toutes les fumées de sortilèges possibles et imaginables comme preuves nécessaires et suffisantes de la vérité de son combat.
Le programme de ce qu’elle appelait autrefois stratégiquement le nouveau "Christianisme ésotérique", autre nom du Parti théosophique qu’elle avait créé, tient en une phrase brutale lâchée un peu par mégarde dans un de ses livres : "Notre but n’est pas de restaurer l’hindouisme, mais de balayer le christianisme de la surface de la terre."

Auteur: Muray Philippe

Info: A propos de Helena Petrovna Blavatski, dans "Le 19e siècle à travers les âges", pages 160-161

[ objectif ] [ critique ] [ post-rosicrucianisme ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

contre-tradition

Nous avons déjà exposé ailleurs le rôle de la psychanalyse dans l’œuvre de subversion qui, succédant à la "solidification" matérialiste du monde, constitue la seconde phase de l’action antitraditionnelle caractéristique de l’époque moderne tout entière. Il nous faut encore revenir sur ce sujet, car, depuis quelque temps, nous constatons que l’offensive psychanalyste va toujours de plus en plus loin, en ce sens que, s’attaquant directement à la tradition sous prétexte de l’expliquer, elle tend maintenant à en déformer la notion même de la façon la plus dangereuse. À cet égard, il y a lieu de faire une distinction entre des variétés inégalement "avancées" de la psychanalyse : celle-ci, telle qu’elle avait été conçue tout d’abord par Freud, se trouvait encore limitée jusqu’à un certain point par l’attitude matérialiste qu’il entendit toujours garder ; bien entendu, elle n’en avait pas moins déjà un caractère nettement "satanique", mais du moins cela lui interdisait-il de prétendre aborder certains domaines, ou, même si elle le prétendait cependant, elle n’en atteignait en fait que des contrefaçons assez grossière, d’où des confusions qu’il était encore relativement facile de dissiper. Ainsi, quand Freud parlait de "symbolisme", ce qu’il désignait abusivement ainsi n’était en réalité qu’un simple produit de l’imagination humaine, variable d’un individu à l’autre, et n’ayant véritablement rien de commun avec l’authentique symbolisme traditionnel. Ce n’était là qu’une première étape, et il était réservé à d’autres psychanalystes de modifier les théories de leur "maître" dans le sens d’une fausse spiritualité afin de pouvoir, par une confusion beaucoup plus subtile, les appliquer à une interprétation du symbolisme traditionnel lui-même. Ce fut surtout le cas de C.G. Jung, dont les premières tentatives dans ce domaine datent d’assez longtemps déjà […].

Auteur: Guénon René

Info: Dans "Symboles de la science sacrée", page 45

[ critique ] [ spiritualité à rebours ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

révolte

De nos jours, nous voyons souvent mentionner le courage ou l'audace avec lesquels certain rebelle s'en prendra à une tyrannie séculaire ou une superstition désuète. Ce n'est pas faire preuve de courage que de s'en prendre à des choses séculaires ou désuètes, pas plus que de provoquer sa grand-mère. L'homme réellement courageux est celui qui brave des tyrannies jeunes comme le matin ou des superstitions fraîches comme les premières fleurs.

Auteur: Chesterton Gilbert Keith

Info: Dans "Le monde comme il ne va pas"

[ pressentiment ] [ esprit critique ] [ sédition d'arrière-garde ]

Commenter

Ajouté à la BD par Coli Masson