Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Recherche rapide, avec plusieurs mots ou chaines de lettres.  EXEMPLES  :  punchlines,  humour,   réparties femmes, etc.   Attention de faire un RESET après  une recherche  complexe.        ( NOUS AIDER ! )   ... Lire la suite >>
Search results: 14
Search time counter: 0.4175s

fluide vital

L’âme est la viridité de la chair, puisque c’est elle qui assure la croissance et le développement du corps de l’homme : de même l’humidité fait fructifier la terre.

Auteur: Bingen Hildegarde de

Info: Une pensée par jour

[ esprit ] [ sève ] [ méta-moteur ]

Commenter

Commentaires: 0

pensée-de-femme

Le temps passait. Il passait bien qu'elle fût prisonnière d'une perception du temps différente de celle des êtres qui l'entouraient et qui n'était pas non plus celle de la femme enceinte, lent, au rythme de la croissance de l'enfant niché en elle. Son temps à elle n'était qu'endurance, contenance de douleur.

Auteur: Lessing Doris

Info: le cinquième enfant

[ maternité ] [ enceinte ]

Commenter

Commentaires: 0

sciences

Vivants nous-mêmes, nous avons tellement pris l'habitude de ce monde étrange que nous oublions de nous en émerveiller. Et pourtant reproduction, naissance, croissance, hérédité, pensée, autant d'énigmes pour un physicien ou un chimiste. Rien de semblable ne s'observe dans le monde inanimé. La seule chose que nous puissions comprendre est la mort et la décomposition du système vivant.

Auteur: Brillouin L.

Info:

[ biologie ] [ physique ]

Commenter

Commentaires: 0

limitation

Si la pensée humaine est croissance, comme tout ce qui croit, sa logique est sans fondement, elle n'est qu'ajustement à la construction de toutes les autres choses qui évoluent. Un arbre ne peut découvrir, pour ainsi dire, comment faire sa floraison, avant d'être en fleur. Un développement social ne permet pas de connaître l'utilisation des machines à vapeur tant qu'elles ne sont pas là.

Auteur: Fort Charles Hoy

Info: Lo! 1931

[ avenir ]

Commenter

Commentaires: 0

parents-enfants

Je me souviens de ma mère demandant à mon père s’il n’avait jamais fait l’expérience de ce qu’a dit un poète – "Parfois, une lumière surprend le chrétien en train de chanter" et sa réponse, après un instant de réflexion, fut qu’il n’avait jamais vécu cela. Je me souviens de la nuit tropicale tombant soudain, de la pièce éclairée par la lampe et la conversation terriblement solennelle et incompréhensible. Pourquoi étaient-ils tristes ? L’expérience n’a pas répondu.

Auteur: Bion Wilfred Ruprecht

Info:

[ mystère ] [ inquiétante étrangeté ] [ croissance de la pensée ] [ décalage ] [ générations ]

Commenter

Commentaires: 0

technologie

L'évolution va vers plus de complexité, plus d'élégance, plus de connaissances, plus d'intelligence, plus de beauté, plus de créativité, et des niveaux plus élevés d'attributs subtils tels que l'amour. Dans chaque tradition monothéiste Dieu est également décrit avec toutes ces qualités, sans limitation : la connaissance infinie, l'intelligence infinie, l'infinie beauté, la créativité infinie, l'amour infini, et ainsi de suite. Bien sûr, même l'accélération de la croissance de l'évolution n'atteindra jamais un niveau infini. Mais comme elle avance de façon exponentielle, elle va certainement rapidement dans cette direction. Donc, l'évolution se déplace inexorablement vers cette conception de Dieu, mais jamais assez pour atteindre cet idéal. On peut donc considérer la libération de notre pensée des limitations fortes de notre forme biologique comme une entreprise essentiellement spirituelle.

Auteur: Kurzweil Ray

Info:

[ progrès ]

Commenter

Commentaires: 0

autodestruction

On ne peut apporter à l'encontre du suicide que ce type d'argument : il n'est pas naturel de mettre fin à ses jours avant d'avoir montré jusqu'où l'on peut aller, jusqu'où l'on peut s'accomplir. Bien que les suicidés croient en leur précocité, ils consument un acte avant d'avoir atteint la maturité, avant d'être mûrs pour une destruction voulue. On comprend aisément qu'un homme souhaite en finir avec la vie. Mais que ne choisit-il le sommet, le moment le plus faste de sa croissance ? Les suicides sont horribles pour ce qu'ils ne sont pas faits à temps ; ils interrompent un destin au lieu de le couronner. L'on doit cultiver sa fin. Pour les Anciens, le suicide était une pédagogie ; la fin germait et fleurissait en eux. Et lorsqu'ils s'éteignaient de bon gré, la mort était une fin sans crépuscule.

Auteur: Cioran

Info: Le crépuscule des pensées 1940/OEuvres/Quarto Gallimard <p.392>

Commenter

Commentaires: 0

économie

Nous sommes dans cette époque où production de masse et profit à tous prix sont en train de tuer le travail, surtout ses composants d'humanisme et de tolérance. Efficacité, croissance continue, amélioration constante... c'est à dire souvent avec la remise en question incessante des produits et des habitudes, car le système ne peut ni se permettre de vendre des produits qui durent... ni perdre du temps, qui est de l'argent bien sûr. Et nous voilà dans l'ère des managers conseils et leurs préceptes, comme celui-ci du caricatural ricain Phil B. Cosby
"Pourquoi des entreprises devaient-elles gaspiller beaucoup de temps et argent pour le dépistage et le fait de définir et combattre des erreurs, s'il est possible d'empêcher leurs apparition dès le début ?
Le zéro erreur doit devenir le standard de la production!"
Ce genre de pensée fait froid dans le dos.

Auteur: Mg

Info: 27 juin 2012

[ entreprise ] [ perfection ]

Commenter

Commentaires: 0

sciences

Les atomes sont bizarres, ils se comportent comme des agents actifs plutôt que comme des substances inertes. Ils font des choix imprévisibles entre des possibilités alternatives selon les lois de la mécanique quantique. Il semble que l'esprit, comme en témoigne sa capacité à faire des choix, est dans une certaine mesure inhérent à chaque atome. L'univers est lui aussi bizarre, avec ses lois de la nature qui le rendent accueillant pour la croissance de l'esprit. Je ne fais pas de distinction claire entre l'esprit et Dieu. Dieu est ce que le mental devient quand il dépasse l'échelle de notre compréhension."
(...)
La technologie est un don de Dieu. Après le don de la vie, c'est peut-être le plus grand des dons de Dieu. Elle est la mère des civilisations, des arts et des sciences.
(...)
Vous vous demandez: quel est le sens ou le but de la vie? Je ne peux répondre qu'avec une autre question: pensez-vous que nous sommes assez sages pour lire les pensées de Dieu?

Auteur: Dyson Freeman

Info:

[ sens-de-la-vie ] [ religion ] [ quantique ]

Commenter

Commentaires: 0

tueur

[...] ... Un jour, dans un magasin, j'assiste à un tour de magie, celui de la fausse guillotine. Vous mettez une pomme de terre sous la lame, tandis que quelqu'un passe son cou dans une ouverture prévue à cet effet. La lame tombe et seule la pomme de terre est coupée en deux. Le magicien demande un volontaire et une belle jeune fille blonde se présente, poussée par son petit ami. Tout le monde rigole. Moi, à ce moment, je flippe complètement et je perds contact avec la réalité. Cela n'aurait pas dû m'arriver. Comment imaginer que l'on puisse couper la tête de quelqu'un dans un magasin ? J'étais fasciné, ce concept de décapitation était tellement excitant à mes yeux qu'il m'a hanté pendant des semaines. Bien avant mon premier crime, je savais déjà que j'allais tuer, que cela se terminerait ainsi. Les fantasmes sont trop forts, trop violents. Je sais que je ne serai pas capable de les contrecarrer. Ils reviennent sans cesse à la charge et ils sont trop élaborés ... On parle quelquefois de la face obscure de telle ou telle personne. Tout le monde pense à des choses qu'il garde enfouies au plus profond, parce qu'elles sont par trop cruelles et horribles pour être exprimées : "J'aimerais lui faire sauter la tête, ou tuer ce type." Nous le faisons tous, un jour ou l'autre. Moi, j'y pensais tout le temps. J'avais constamment des pensées négatives. A un moment donné de votre croissance, vous parvenez à surmonter cette phase morbide. Moi, non. Un adulte peut guider un enfant en lui montrant une autre voie. Ma mère était là, au contraire, pour m'humilier et me battre. Elle me montrait à quel point les mâles étaient insignifiants. En quelque sorte, elle a précédé de quelques années les mouvements féministes ! Je sais que ce n'est pas juste de parler ainsi d'une morte qui n'est pas là pour se défendre. Son propre père avait été quelqu'un d'insignifiant et elle avait dû prendre les choses en main dès son plus jeune âge. Maman s'occupait de tout. Elle ne savait pas comment agir autrement. ... [...]

Auteur: Bourgoin Stéphane

Info: Serial Killers: Enquête mondiale sur les tueurs en série

[ psychose ] [ pervers ]

Commenter

Commentaires: 0