Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
FLP recherche avec plusieurs mots ou chaines de lettres : EXEMPLESJEUX et  PASSE-TEMPS. Punchlines,  humour,   réparties femmes, etc.  Attention de faire un RESET après  une recherche  complexe.                    &nb... Lire la suite >>
Search results: 11
Search time counter: 0.2149s

idéal

...la pureté est comme la sainteté, un débordement de l'imagination.

Auteur: Giraudoux Jean

Info:

Commenter

Commentaires: 0

gratitude

Quand le coeur est plein, il faut que les lèvres s'ouvrent.

Auteur: Hoffmann W.

Info:

[ débordement ]

Commenter

Commentaires: 0

sagesse

Ne tiens pas tête à la colère d'un roi ni au débordement d'un fleuve.

Auteur: Proverbe algérien

Info:

[ bon sens ] [ rapport de force ] [ lucidité ]

Commenter

Commentaires: 0

sagesse

Un seul jour vécu dans la vertu et la méditation vaut mieux que cent années passées dans le vice et les débordements.

Auteur: Walpola Rahula

Info: Le Dhammapada, L'Enseignement du Bouddha

Commenter

Commentaires: 0

psychologie

L’intensité d’un traumatisme par son excès même […] prend de court les mécanismes de défense qu’il fait éclater avant même qu’ils n’aient pu se mettre en place.

Auteur: Neyraut Michel

Info: Les Raisons de l'irrationnel

[ choc ] [ débordement ] [ dérèglement ]

Commenter

Commentaires: 0

vieillesse- jeunesse

Être fantasque est chez l'homme jeune un débordement calculé, une folie de ruse; chez le vieil homme, dont les sens ont fané, ce devient naturel, donc plus parfait et plein.

Auteur: Donne John

Info: Paradoxes et problèmes, trad. Pierre Alferi, p.12, Allia, 2011

[ hommes-par-hommes ]

Commenter

Commentaires: 0

pulsion

Sade a souvent rêvé de se confronter aux astres et "d'attaquer le soleil" (titre de l'exposition) et son oeuvre remet en cause les questions de limite, proportion, débordements autour de son thème fétiche : la singularité et la férocité du désir.

Auteur: Internet

Info: promo pour une expo

[ quête ] [ méta-moteur ]

Commenter

Commentaires: 0

répartie

En sortant d'un sermon de l'évêque de Senez (M. de Beauvais), où ce prélat, avec un zèle apostolique bien rare dans une telle chaire, avait tonné contre le débordement des vices et le scandale de la cour, le roi dit au maréchal de Richelieu, qui l'y avait accompagné : "M. de Richelieu, le prédicateur a jeté bien des pierres dans votre jardin. - Sire, répondit-il, n'en serait-il pas tombé quelques-unes dans le parc de Votre Majesté ?"

Auteur: Richelieu

Info: in Duc de Lévis, Souvenirs et portraits, chacun son lot, leçons pour leçons

[ réplique ] [ morale ]

Commenter

Commentaires: 0

psychiatrie

C'est dans l'"Esquisse d'une psychologie scientifique" (1895) que Freud décrit pour la première fois le moi en tant qu'instance psychique différenciée. Lieu d'attention, mais également de la mise en jeu des stratégies défensives, cette instance a une fonction à la fois limitante et contenante à l'égard des stimuli externes et des excitations internes.
[...] cette première définition d'un moi comme instance psychique ouvre la possibilité non seulement de concevoir l'existence du processus de refoulement à l'oeuvre dans l'hystérie et la névrose obsessionnelle, mais aussi de se représenter la problématique de l'envahissement et du débordement dans certains cas de psychose.

Auteur: Azoulay Catherine et Gortais Jean

Info: Processus de la schizophrénie

[ ego ] [ introspection ]

Commenter

Commentaires: 0

gaz

Définition du pet en général : Le pet, que les Grecs nomment (prout, pet, gaz intestinal, la machine n'accepte pas les caractères !) les Latins, crepitus, l'ancien Saxon, purten ou furten, le haut Allemand, Fartzen, et l'Anglais, fart, est un composé de vents qui sortent tantôt avec bruit, et tantôt sourdement et sans en faire.
Il y a néanmoins des auteurs assez bornés et même assez téméraires pour soutenir avec absurdité, arrogance et opiniâtreté, malgré Calepino et tous les autres dictionnaires faits ou à faire, que le mot pet, proprement pris, c'est-à-dire dans son sens naturel, ne doit s'entendre que de celui qu'on lâche avec bruit ; et ils se fondent sur ce vers d'Horace qui ne suffit point pour donner l'idée complète du pet.
Nam disposa sonat quantum Vesica pepedi. (Sat. 8)
(" J'ai pété avec autant de tintamarre qu'en pourrait faire une vessie bien soufflée. ")
Mais qui ne sent pas qu'Horace, dans ce vers, a pris le mot pedere, péter, dans un sens générique ? Et qu'était-il besoin, pour faire entendre que le mot pedere signifie un son clair, qu'il se restreignît à expliquer l'espèce de pet qui éclate en sortant ? Saint-Évremond, cet agréable philosophe, avait une idée du pet bien différente de celle qu'en a pris le vulgaire : selon lui, c'était un soupir ; et il disait un jour à sa maîtresse devant laquelle il avait fait un pet :
" Mon coeur, outré de déplaisirs,
Était si gros de ses soupirs,
Voyant votre humeur si farouche,
Que l'un d'eux se voyant réduit
À n'oser sortir par la bouche,
Sortit par un autre conduit. "
Le pet est donc, en général, un vent renfermé dans le bas ventre, causé, comme les médecins le prétendent, par le débordement d'une pituite attiédie, qu'une chaleur faible a atténuée et détachée sans la dissoudre ; ou produite, selon les paysans et le vulgaire, par l'usage de quelques ingrédients venteux ou d'aliments de même nature. On peut encore le définir comme un air comprimé, qui, cherchant à s'échapper, parcourt les parties internes du corps, et sort enfin avec précipitation quand il trouve une issue que la bienséance empêche de nommer.

Auteur: Hurtaut Pierre-Thomas-Nicolas

Info: L'art de péter

[ vocabulaire ]

Commenter

Commentaires: 0