Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Recherche rapide, avec plusieurs mots ou chaines de lettres. EXEMPLES :  humour, punchlines, réparties, etc. Attention de faire un RESET après une recherche compliquée. Ce ne sont plus les individus qui comptent ici, mais les concepts, la réflexivité, la lecture, le rêve, la fantaisie ; les mo... Lire la suite >>
Search results: 52
Search time counter: 0.0879s

France

On ne reprendra pas la Bastille. La manifestation, les luttes avec les corps intermédiaires, les syndicats ne modifieront en rien les rapports de force. Et ce pour une bonne raison : les classes dominantes ont intégré depuis longtemps toutes ces formes de contestation. L'échec politique de Jean-Luc Mélenchon est à ce titre emblématique. La gauche de la gauche a perdu le vote des plus modestes car elle alimente le spectacle politique en surjouant une mythologie ouvrière qui ne peut plus parler aux nouvelles classes populaires.

Auteur: Guilluy Christophe

Info: La France périphérique : Comment on a sacrifié les classes populaires

[ politique ] [ décalage ] [ sociologie ]

Commenter

Commentaires: 0

rapports humains

Avec l'âge on devient plus sensible.
Combien de fois, très mal à l'intérieur, ai-je eu affaire à des mômes dont l'innocence interdisait de capter la tristesse de mon expression, de mes sourires. Il y avait là une forme d'atténuation de l'"effet miroir". Ce choc qu'il faut parfois encaisser lors du contact avec un regard d'adulte, lorsque quelque chose d'indéfinissable se reflète... Un effroi, une pitié, une détresse, comme une compréhension partagée, qui ne se verbalise jamais, sur l'inanité de la vie, la certitude de la souffrance et l'assurance de la mort.

Auteur: Mg

Info: 8 oct. 2015

[ pessimisme ] [ conscience ] [ décalage ] [ enfant ] [ visage ]

Commenter

Commentaires: 0

dialogue

Ben oui le grand chelem dit-elle. C'est dans un sport comme le tennis ou le golf quand un seul joueur gagne toutes les épreuves majeures de l'année, c'est ça le grand chelem.
- Comment ça se fait que tu connaisses le grand chelem ?
- J'ai lu un roman de Bill Mussau
- C'est un gars qui écrit sur le sport ?
- Non il faisait référence à un film porno. Un type qui se tape quatre femmes de races différentes la même semaine.
- Ça me fait penser... commença-t-il.
- Au tennis ? demanda-t-elle.
- Au sexe.

Auteur: Mg

Info: 14 oct. 2015

[ humour ] [ décalage ] [ association d'idées ] [ femmes-hommes ]

Commenter

Commentaires: 0

femmes-hommes

Tu viendras avec moi ce soir ?
Impossible, faut que je termine un dev sur un site
Parfois j'aimerais que tu me traites comme tes sites :(
GET / HTTP/1.1
Host: melanie.com
User-Agent: Mozilla/5.0 (Windows NT 6.1; WOW64; rv:40.0) Gecko/20100101 Firefox/40.0
Accept: text/html,application/xhtml+xml,application/xml;q=0.9,*/*;q=0.8
Accept-Language: fr,fr-FR;q=0.8,en;q=0.5,en-US;q=0.3
Accept-Encoding: gzip, deflate
C'est quoi ce bordel ?
Tu voulais que je te traite comme un site, et bien je te traite comme un site.
...

Auteur: Internet

Info:

[ geek ] [ codage ] [ décalage ] [ dialogue-web ] [ informatique ]

Commenter

Commentaires: 0

anecdote

Piaf était venue me voir chanter tous les soirs. J'étais flatté, mal à l'aise. Je ne parlais pas trop en mangeant mes pâtes et on devait avoir l'impression que je subissais les compliments. Je m'assieds à côté d'elle et, au milieu du repas, je sens sa main qui monte sur ma cuisse. Je demande les toilettes à Bruno. Elles étaient proches de la porte d'entrée. J'ai hésité, puis je suis sorti et je me suis barré en courant. J'ai fui Piaf. J'étais presque puceau, à l'époque. Je ne me voyais pas dans son lit. Pour moi, c'était une vieille dame.

Auteur: Hallyday Johnny

Info: Dans mes yeux, écrit avec Amanda Sthers,

[ femmes-hommes ] [ vedettes ] [ chanson ] [ décalage ]

Commenter

Commentaires: 0

générations

Mon grand-père s'est assis, les coudes sur la table. Il se chauffe les os.
Le chemin des éphélides sur ses bras mène au caillou nu de son crâne, à l'énigme d'un être qui s’occupe de moi sans m'avoir fait.
Il fixe le feu, la gigue sautillante des flammes, et ce qu'il voit, ce qu'il entend, je pourrais à présent l'inventer, en faire des phrases, c'est si facile; mais en ce temps de l'enfance où tout est à apprendre, je bute contre le mystère de cet homme qui voit ce que je ne sais pas voir, qui entend ce que je ne sais pas entendre.

Auteur: Belezi Mathieu

Info: Le petit roi, p.24

[ décalage ]

Commenter

Commentaires: 0

femmes-hommes

On évoluait dans l'inconnu, en fin de compte, autant elle que moi, sûrement. Si j'avais été un homme plutôt qu'un jeune garçon, elle aurait su comment se comporter, aurait recouru à des plaisanteries, à des sourires ironiques, et aurait affiché une mine réticente pour exprimer le contraire – le jeu habituel –, mais que fallait-il qu'elle fasse de moi, ramassé en crapaud à sa table de cuisine, le bas du pantalon humide et légèrement fumant, les yeux farouchement baissés, les coudes plantés sur le plateau en bois, la tasse solidement calée entre les mains et rendu muet par la timidité et une secrète luxure ?

Auteur: Banville John

Info: La lumière des étoiles mortes

[ rencontre ] [ décalage ] [ ambiguïté ]

Commenter

Commentaires: 0

papa

Je suis née d'impulsions sportives et de la convoitise de corps parfaits. Je suis née de parents qui s'étaient rencontrés à quinze ans et que la séparation de la guerre n'a pas fait mûrir à la même vitesse. Ou plutôt lui seul a vieilli. Quand, un soir de janvier 1945, il attendait Jackie sur le quai de la gare de Perrache, dans les gravats recouverts de neige, sous l'arche fendue et la grande horloge désaxée, il ne se rappelait plus l'adolescent qu'il avait été, tandis que la gamine pétulante, en bottines rouges à semelles de bois et chaussettes de laine qui lui sautait au cou, n'avait guère changé.

Auteur: Thomas Chantal

Info: Souvenirs de la marée basse

[ maman ] [ décalage ]

Commenter

Commentaires: 0

consumérisme

Les élèves qui avaient passé leurs vacances en Europe ou en Amérique en étaient revenus avec des habits et des chaussures à la mode... Désormais, il n'était plus question de billes et de calots, mais de fringues et de marques. Sauf que, pour en avoir, il fallait de l'argent. Beaucoup d'argent. Même en vendant toutes les mangues du quartier, nous n’aurions pas pu nous payer les chaussures avec la petite virgule dessus... À Buja, il n'y avait rien, à part la vitrine dégarnie de la boutique Bata dans le centre-ville, ou les étals du marché Jabé qui proposaient quelques Reebok Pump trouées et des marques célèbres avec des fautes d'orthographe.

Auteur: Faye Gaël

Info: Petit pays

[ jeunesse ] [ nord-sud ] [ décalage ]

Commenter

Commentaires: 0

humour

Lee Lightouch et Pato Conchi franchirent la frontière à l’aube. Lightouch était habillé de cuir, Conchi de lin. Le premier portait un couvre-chef gras de sueur, le deuxième allait boucles au vent. L’un était grand, l’autre rond. Le grand maigre, arborant moustache et barbiche, marchait mains dans les poches, le gros glabre avait glissé une machette dans sa ceinture. Leur mule les suivait comme une ombre. Ils voyagèrent cinq jours d’affilée. Le soir, ils mangèrent du lard : une couenne était attachée au bat. Ils firent de petits feux sans fumée. Le matin, ils burent une infusion de chicorée. Les nuages à l’horizon ne changeaient ni de taille ni de couleur, quelle que soit l’heure, quel que soit le jour. Sauf le soir, quand ils viraient au rouge, comme d’ailleurs le reste du monde.
– C’est magnifique, dit Lightouch.
– Bof, dit Conchi.

Auteur: Biermann Mika

Info: Booming

[ western ] [ décalage ]

Commenter

Commentaires: 0