Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
FLP, dictionnaire analogique intriqué pour citations et extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  EXEMPLESPunchlinesJeux et Passe-tempsChainesHumourRéparties.  ... Lire la suite >>
Search results: 7
Search time counter: 0.0757s

oubli

La destruction de notre relation à l’être comme tel est la raison véritable de l’ensemble de nos mauvais rapports avec la langue.

Auteur: Heidegger Martin

Info:

[ altérité ] [ intellectualisme ] [ déconnexion ] [ confusion ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

priorité

Tout homme doit savoir s’il veut la richesse matérielle et posséder encore plus de choses, ou s’il entend être libre de les utiliser. Il y a là deux manières de concevoir et son emploi du temps et ses barèmes de production.

Auteur: Illich Ivan

Info:

[ contrôlabilité ] [ utilisation individuelle ] [ déconnexion ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson
Is added to chains

évolution

Il suffira de se rappeler ce que la cité ou la maison, la Nature, les outils ou le travail sont devenus pour l'homme moderne et areligieux, pour saisir sur le vif ce qui le distingue d'un homme appartenant aux sociétés archaïques.

Auteur: Eliade Mircea

Info:

[ être humain ] [ virtualisation ] [ déconnexion homme nature ]

Commenter

Commentaires: 0

maladie mentale

Pour que le signifiant apparaisse dans le réel, il suffit qu’il se présente […] sous forme de chaîne brisée. C’est-à-dire à la fois qu’il garde sa structure binaire de la chaîne signifiante, mais qu’il en disjoint les deux éléments de base. […]
Tout autre est le signifiant réel de la schizophrénie. Là, faute de symbolisation primordiale, le x du sujet manque. Dès lors manque aussi la fonction de représentation signifiante, le signifiant ne représentant pas le sujet pour un autre signifiant.

Auteur: Soler Colette

Info: L'inconscient à ciel ouvert de la psychose

[ déconnexion ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

spiritualité

La façon la plus courante pour voyager dans le temps serait une forme de méditation dans laquelle l'être ne se laisse pas prendre par ses pensées et s'abstrait des constructions de l'imagination. C'est très difficile à réaliser pour la plupart d'entre nous. Mais si on commence à observer le processus par lequel les choses arrivent à existence, et qu'on se met à l'examiner du point de vue de la formation des mots, on s'engage vers une forme de conscience non charnelle, non terrestre, détachée du temps.

Auteur: Fred Alan Wolf

Info: Source : www.edgemagazine.net

[ déconnexion ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

écologie

Je suis de la génération surgelés-plastique. Quand j’étais petite, tout ce que je consommais était en portion individuelle rectangulaire entourée de trois couches de plastique. Je suis si vieille que j'ai même un vague souvenir du moment où le pot familial de Danette a été remplacé par des portions individuelles. Je fais partie de ces gamines et gamins qui ont mis plusieurs années à comprendre que le lait de la bouteille venait d’un animal ou que le coton poussait sur une plante. Du fond de ma chambre à la moquette synthétique violette, la nature me paraissait tellement loin de moi (le mystère indicible de ces enfants qui parlaient de leur "maison de campagne"), un environnement tellement lointain que j’étais incapable de concevoir le moindre lien entre mon quotidien et cette nature que je voyais à la télé.

Auteur: Lecoq Titiou

Info: http://www.slate.fr/story/167504/nature-protection-environnement-perception-enfants-ecologie

[ rupture ] [ industriel ] [ prise de conscience ] [ enfance ] [ déconnexion ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

inconscience

La conscience dépourvue de connexion à l’ombre, voilà ce qui viole le sang. Car alors les gens se mettent à vivre au-delà de leurs moyens, ils se mettent à vivre sur un mode imaginaire et contre-nature, planant au-dessus de leur propre tête, ce qui est une agression contre la terre. Si l’on vit au contact de la terre, si l’on vit avec le sang, il y a certaines choses que l’on ne fera simplement jamais, même en idée. Par exemple, tracer une ligne toute droite à travers la nature, comme un tracé de chemin de fer qui défigure tout un paysage, c’est une agression contre la nature ; non pas contre la forêt ou contre la montagne – elles ne gémissent pas -, mais une agression contre notre propre nature. Cela viole le sang, parce que notre sang ne connaît pas la ligne droite.

Auteur: Jung Carl Gustav

Info: Dans "Analyse des visions", conférence du 18 février 1931

[ déconnexion ] [ pragmatisme nécessaire ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson