Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
FLP recherche avec plusieurs mots ou chaines de lettres : EXEMPLESJEUX et  PASSE-TEMPS. Punchlines,  humour,   réparties femmes, etc.  Attention de faire un RESET après  une recherche  complexe.                    &nb... Lire la suite >>
Search results: 25
Search time counter: 0.0325s

décor

Au loin, la mer et la pluie échangeaient des confidences.

Auteur: Canal Richard

Info: La guerre en ce jardin

[ nature ]

Commenter

Commentaires: 0

décor

Chaque midi un petit train alangui, minuscule comme un jouet, rayait obliquement le paysage.

Auteur: Pruvost Jean

Info: Le train

[ maquette de train ]

Commenter

Commentaires: 0

décor

Du haut de la colline, la plaine s’étendant en bas ressemble à une immense nappe blanche sur laquelle la main du Très-Haut a égrené des perles d’arbres et des rubans de routes. La caravane des koulaks forme un fil de soie fin qui s’étire jusqu’à l’horizon, où le soleil pourpre se lève solennellement.

Auteur: Iakhina Gouzel

Info: Zouleikha ouvre les yeux

[ toundra ] [ steppe ]

Commenter

Commentaires: 0

décor

Les bruits qui lui parvenaient du Fossé aux Cerfs, le bruissement des feuilles mortes poussées par le vent, le bourdonnement des papillons de nuit, le murmure des frondaisons des arbres, le chant nocturne des grenouilles et des crapauds, tous ces bruits le troublaient et augmentaient son agitation. Puis, vers une heure, il fut accablé par les cauchemars et les spectres nocturnes.

Auteur: Perutz Leo

Info: La nuit sous le pont de pierre

[ sonore ] [ nuit ] [ imagination ]

Commenter

Commentaires: 0

décor

Il était exactement midi. Les douze coups de Big Ben, qui survolaient toute la partie nord de Londres, se fondaient avec ceux des autres horloges, se mêlaient, aériens, légers, aux nuages et minces volutes de fumée et allaient mourir là-haut au milieu des mouettes - les douze coups sonnèrent tandis que Clarissa Dalloway déposait sa robe verte sur son lit, et que les Warren Smith descendait Harley Street.

Auteur: Woolf Virginia

Info: Mrs Dalloway

[ mélange ] [ littérature ]

Commenter

Commentaires: 0

décor

Un rideau de flocons blancs ininterrompu miroitait sans cesse en descendant vers la terre ; il effaçait les formes, poudrait les choses d’une mousse de glace ; et l’on entendait plus, dans le grand silence de la ville calme et ensevelie sous l’hiver que ce froissement vague innommable et flottant, de la neige qui tombe, plutôt sensation que bruit, entremêlement d’atomes légers qui semblaient emplir l’espace, couvrir le monde.

Auteur: Maupassant Guy

Info: Boule de suif

[ romanesque ] [ hiver ]

Commenter

Commentaires: 0

décor

J'ai déjà dit que la monotonie ininterrompue de ce paysage de collines basses était pour moi la source d'une horreur diffuse; mais je crois pouvoir ajouter que celle-ci n'était rien à côté de celle que je ressentis lorsque j'atteignis le sommet du monticule et que je baissai les yeux vers une fosse, ou un canyon, si profond que la lune ne s'était pas encore suffisamment élevée dans le ciel pour en éclairer tous les sombres replis.

Auteur: Lovecraft Howard Phillips

Info: Les montagnes hallucinées et autres récits d'exploration, Dagon

[ nuit ]

Commenter

Commentaires: 0

décor

Les pâturages furent envahis, les pluies se firent plus rares, et la campagne, malade, se mit à dépérir. Et la population se dispersa en de lentes migrations. Et là-haut, il ne resta que la maison isolée. Sur ce paysage d'aridité et de mort, on croyait voir le refuge de Job. Au sommet de la pente, la seule conversation était celle qui s'établissait entre ces quatre silences : la maison blanche, avec son muret de terre sèche, la montagne, la vallée et les faucons tenaces.

Auteur: Mallea Eduardo

Info: Cendres

[ littérature ]

Commenter

Commentaires: 0

décor

Le sentier longeait la falaise. Il était bordé de calamines en fleur et de brouillouses un peu passées dont les pétales noircis jonchaient le sol. Des insectes pointus avaient creusé le sol de mille petits trous; sous les pieds, c'était comme de l'éponge morte de froid.
Jacquemort avançait sans se presser et regardait les calamines dont le coeur rouge sombre battait au soleil. A chaque pulsation, un nuage de pollen s'élevait, puis retombait sur les feuilles agitées d'un lent tremblement. Distraites, des abeilles vaquaient.

Auteur: Vian Boris

Info: L'arrache-coeur

[ fantastique ] [ nature ]

Commenter

Commentaires: 0

décor

Il sentit ses membres trembler en lui obéissant. Elle le guida à travers divers étroits passages ; et de chaque côté, comme ils avançaient, la clarté de la lampe ne montrait que les objets les plus révoltants : des crânes, des ossements, des tombes et des statues dont les yeux semblaient à leur approche flamboyer d’horreur et de surprise. Enfin ils parvinrent à un vaste souterrain dont l’œil cherchait vainement à discerner la hauteur : une profonde obscurité planait sur l’espace ; des vapeurs humides glacèrent le cœur du moine, et il écouta tristement le vent qui hurlait sous les voûtes solitaires.

Auteur: Matthew Gregory Lewis

Info: Le Moine

[ sinistre ] [ étrange ]

Commenter

Commentaires: 0