Recherche rapide, avec plusieurs mots ou chaines de lettres. EXEMPLES. Ce ne sont plus tant les individus qui comptent ici, mais les concepts, la réflexion, la lecture, le rêve, l'humour. Les mots et les images que vous y mettez. Faites-vous plaisir,  par exemple en vous promenant sur 1 ou 2 mots  (ou 3, ou 4...... Lire la suite >>
Nuage de corrélats : pour l'activer, cochez seulement catégorie et tag dans la recherche avancée à gauche.
Search results: 8
Search time counter: 0.0895s

congé

Je cherchai d'abord une simple liberté de vacances, des moments libres. Toute vie bien réglée a les siens, et qui ne sait pas le provoquer ne sait pas vivre.

Auteur: Yourcenar Marguerite

Info: Mémoires d'Hadrien, p.53

[ délassement ]

Commenter

Commentaires: 0

thérapie

La poésie le fortifiait, c'était un vade-mecum permettant aux sentiments de se mettre en place et aux pensées de suivre d'autres voies que celles qu'il suivait en tant que policier, des voies sans issues, en l'occurrence.

Auteur: Larsson Björn

Info: Les poètes morts n'écrivent pas de romans policiers

[ lecture ] [ délassement ]

Commenter

Commentaires: 0

lecture

J'aime les livres et la poésie et chaque fois que j'avais le temps, je lisais - mais ça ne m'a jamais fait réfléchir comme vous. Je suis comme un navigateur à la dérive, sur une mer inconnue, sans carte ni boussole.

Auteur: London Jack

Info: Martin Eden

[ voyage ] [ délassement ]

Commenter

Commentaires: 0

bipolarité

Il y a fondamentalement deux sortes de littérature.
L'une vous aide à comprendre, l'autre vous aide à oublier; la première vous aide à devenir une personne libre et un citoyen libre, l'autre aide les gens à vous manipuler. L'une s'apparente à l'astronomie, l'autre à l'astrologie.

Auteur: Vizinczey Stephen

Info: Vérités et mensonges en littérature

[ paradoxe ] [ délassement ] [ quête ]

Commenter

Commentaires: 0

Internet

L'essentiel de nos interactions en ligne se résume souvent à une activité de pousse-bouton, likant ici, repartageant ou retweetant par là. Ce clic relève le plus souvent de l'ordre du pulsionnel, de l'irréfléchi, de l'instinctif. [...] Des clics qui souvent nous fournissent l'excuse commode d'une présence au monde tout en ne nécessitant aucune forme d'engagement et aucun autre coût cognitif que celui d'appuyer sur un bouton que l'on nous présente comme une solution pour nous faire oublier la dissolution de notre capacité d'agir".

Auteur: Ertzscheid Olivier

Info: L'appétit des géants: pouvoir des algorithmes, ambitions des plateformes

[ passe-temps ] [ compulsif ] [ divertissement ] [ délassement ]

Commenter

Commentaires: 0

lecture

Les oeuvres à thèse, au sens usuel du mot, sont souvent, par définition, des oeuvres de qualité inférieure, et dès lors inférieures à leur tâche. La confusion entre l'agitation, la propagande et la littérature est également funeste à ces trois modes de l'activité intellectuelle et de l'action sociale (encore qu'ils puissent se combiner puissamment de façons variées dans des cas précis). La valeur très particulière du roman vient de ce qu'il propose à l'homme autre chose que des mots d'ordre politiques ou des revendications : des façons de sentir, de vivre en son for intérieur, de comprendre autrui, de se comprendre soi-même, d'aimer, de se passionner...

Auteur: Serge Victor

Info: Littérature et révolution 1932, Maspéro 1976, p. 28 * Il s'agit d'une critique de certaines tendances de la littérature soviétique

[ idéologie ] [ politique ] [ réflexive ] [ délassement ]

Commenter

Commentaires: 0

lecture

Le réformateur Saint-Simon ne lisait que des romans, et ce qu'il y avait de particulier dans ce goût, c'est qu'il lisait au hasard : Cherche-moi un roman, " disait-il à Julie; et elle lui apportait un roman. Quel qu'il fût, il le dévorait. Mme de Genlis ou Mme Barthélemy-Hadot, Auguste Lafontaine ou Ducray-Duminil, Pigault Lebrun ou Victor Ducange, Paul de Kock ou M. Paccard, peu lui importait.
Que ce fût Amandaou Thérésa, Georgina ou Evélina, pourvu qu'il y eût une héroïne, une forêt, une chaise de poste, une cabane et deux ou trois torrents, il n'en demandait pas davantage. Il lisait pour se reposer: il voulait un roman, et rien de plus. Un jour même il m'avoua en confidence qu'en fait de roman il préférait les plus bêtes ; et je dois dire que son libraire le servait à souhait.

Auteur: Halévy Ludovic

Info: La France littéraire

[ délassement ] [ facilité ]

Commenter

Commentaires: 0

lecture

Pourquoi lisons-nous, sinon dans l'espoir d'une beauté mise à nu, d'une vie plus dense et d'un coup de sonde dans son mystère le plus profond? L'écrivain peut-il isoler et rendre plus vivace tout ce qui dans l'expérience engage le plus profondément notre intellect et notre cœur? L'écrivain peut-il renouveler notre espoir de formes littéraires? Pourquoi lisons-nous sinon dans l'espoir que l'écrivain rendra nos journées plus vastes et plus intenses, qu'il nous illuminera, nous inspirera sagesse et courage, nous offrira la possibilité d'une plénitude de sens, et qu'il présentera à nos esprits les mystères les plus profonds, pour nous faire sentir de nouveau leur majesté et leur pouvoir? Que connaissons-nous de plus élevé que ce pouvoir qui, de temps à autre, s'empare de notre vie et nous révèle à nos propres yeux éblouis comme des créatures déposées ici-bas dans l'émerveillement? Pourquoi la mort nous prend-elle ainsi par surprise, et pourquoi l'amour? Encore et toujours, nous avons besoin d'éveil. Nous devrions nous rassembler en longues rangées, à demis vêtus, tels les membres d'une tribu, et nous agiter des calebasses au visage, pour nous réveiller; à la place nous regardons la télévision et ratons le spectacle.

Auteur: Dillard Annie

Info: En vivant, en écrivant

[ ouverture ] [ réflexivité ] [ délassement ]

Commenter

Commentaires: 0