Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Dictionnaire analogique intriqué pour citations et extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLESPunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un RESET après  une recherche complexe... Lire la suite >>
Résultat(s): 85
Temps de recherche: 0.0757s

dépassement

Que penser soit l'exercice naturel d'une faculté, que cette faculté ait une bonne nature et une bonne volonté, cela ne peut s'entendre en fait. "Tout le monde" sait bien qu'en fait les gens pensent rarement et plutôt sous le coup d'un choc que dans l'élan d'un goût (...) La pensée ne pense que contrainte et forcée, en présence de ce qui donne à penser, c'est aussi bien l'impensable ou la "non-pensée" c'est-à-dire le fait perpétuel que nous ne pensons pas encore.

Auteur: Deleuze Gilles

Info: Différence et Répétition

[ réfléchir ]

Commenter

Commentaires: 0

dépassement

Quiconque craint la contradiction et demeure logique tue en lui la vie (quiconque ne fait point l'effort douloureux de surmonter ce malaise de genèse, quiconque refuse d'être accoucheur), quiconque craint en lui la genèse obscur qui le relie à l'univers, lequel n'est point encore formulable, puisque le langage limité ne le peut saisir qu'à tâtons et découvrir là un pan, là une arête, ici un socle et non l'immense cathédrale qui est transcendante aux matériaux, quiconque ne cherche que la formule, n'use que du formidable, celui-là est déjà un mort.

Auteur: Saint-Exupéry Antoine de

Info: Carnets, p.133, Gallimard/nrf, 1953

[ vivre ]

Commenter

Commentaires: 0

dépassement

La souffrance est inutile. Mais l’on doit souffrir avant de pouvoir comprendre qu’il en est ainsi. C’est alors seulement, de surcroît, que la vraie signification de la souffrance humaine devient claire. Au dernier moment désespéré - lorsqu’on ne peut plus souffrir! -- quelque chose advient qui tient du miracle. La grande plaie ouverte qui drainait le sang de la vie se referme, l’organisme fleurit comme une rose. […] L’arbre de la vie est maintenu vivant non par les larmes mais par la certitude que la liberté est réelle et éternelle.

Auteur: Miller Henry

Info: La Crucifixion en rose, tome 2 : Plexus

[ douleur ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

dépassement

Derrière la préférence accordée par l’auteur à la règle de chevalerie, il y a le goût du romanesque. Derrière le goût du romanesque, il y a celui de l’amour pour lui-même. Et cela suppose une recherche secrète de l’obstacle favorable à l’amour. Mais ce n’est encore là que le masque d’un amour de l’obstacle en soi. Et l’obstacle suprême, c’est la mort, qui se révèle au terme de l’aventure comme la vraie fin, le désir désiré dès le début de la passion, la revanche sur le destin qui fut subi et qui est enfin racheté.

Auteur: Rougemont Denis de

Info: L'amour et l'Occident

[ quête d’absolu ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

dépassement

Il psalmodia son effort, s'efforça à ne rient voir, à ne pas ralentir, à écarter la peur de l'agonie et, oui, à s'approcher du gouffre. De longues minutes il ouvrit la bouche, cherchant à aspirer la ligne d'arrivée promise, qui finirait par surgir à la vue s'il voyait encore ; de longues minutes il vécu sous vide. En sortit joyeux : qu'est-ce que je me suis fait mal ! Les copains, vous n'imaginez pas. En sortit vainqueur, une nouvelle fois : son cœur avait reculé d'un pas vers l'intérieur de ses propres frontières, ses muscles s'étaient courbés au passage de son courage inflexible. Pas mort. Mais passé si près. Il passerait plus près encore la fois suivante. VdB savait à quoi il jouait.

Auteur: Haralambon Olivier

Info: Le versant féroce de la joie

[ sport ] [ effort ]

Commenter

Commentaires: 0