Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Derniers ajouts !! cliquez sur GO. Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLES. Insérer une citationPunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un&n... Lire la suite >>
Résultat(s): 234
Temps de recherche: 0.2013s

vague à l'âme

Parmi tous les vers qui rongent la moelle de ta vie, il en est un, le plus impitoyable, plus sinueux que les rampants, plus industrieux que les taupes et plus cru que tous les lombrics, visibles et invisibles : cet Enfer terré en toi, la Tristesse.

Auteur: Cioran Emil Michel

Info: Dans "Divagations"

[ métaphore ] [ déprime ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

déprime

Sur un plan incroyablement simpliste, on peut considérer que la dépression se produit lorsque le cortex émet une pensée abstraite et parvient à convaincre le reste du cerveau qu'elle est aussi réelle qu'un facteur de stress physique.

Auteur: Sapolsky Robert

Info: “Why Zebras Don't Get Ulcers: The Acclaimed Guide to Stress, Stress-Related Diseases, and Coping - Now Revised and Updated”, p.286, Macmillan (2004).

[ déclic ] [ auto-persuasion ] [ définition ] [ intellectuel fragile ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel
Mis dans la chaine

désenchantement

Les idées aussi finissent par avoir leur dimanche ; on est plus ahuri encore que d’habitude. On est là, vide. On en baverait. On est content. On a rien à causer, parce qu’au fond il ne vous arrive plus rien, on est trop pauvre, on a peut-être dégoûté l’existence ?

Auteur: Céline Louis-Ferdinand

Info: Voyage au bout de la nuit

[ vacuité ] [ déprime ]

Commenter

Ajouté à la BD par miguel

contraste nécessaire

Qu’est-ce à dire ? La fin dernière de la science serait de procurer à l’homme le plus de plaisir possible et de lui éviter le moins de déplaisir possible ? Mais qu’en sera-t-il, dès lors que le plaisir et le déplaisir se trouveraient ne former qu’un seul nœud, si bien que, quiconque veut avoir le plus de plaisir possible, doit souffrir au moins autant de déplaisir […] ? […] ou bien le moins possible de déplaisir, l’absence de douleur – et au fond, les socialistes et les politiciens de tout parti devraient honnêtement ne pas en promettre davantage à leurs gens- ou bien le plus de déplaisir possible pour le prix de la croissance d’une abondance de joies et de plaisirs raffinés, rarement savourés jusqu’alors ! Vous décidez-vous pour la première alternative, dans l’intention de déprimer et de réduire la capacité de douleur des hommes, eh bien il faudra aussi rabaisser et réduire leur capacité de joie. En réalité à l’aide de la science on peut favoriser l’un comme l’autre but ! Peut-être est-elle davantage connue aujourd’hui par les puissants moyens qu’elle a de priver l’homme de ses joies, de le rendre plus froid, plus semblable à une statue, plus stoïque. Mais il se pourrait bien qu’un jour elle se révélât en tant que la grande pourvoyeuse de la douleur – et alors peut-être découvrirait-on simultanément sa force contraire, l’immense pouvoir de faire luire de nouvelles constellations de la joie !

Auteur: Nietzsche Friedrich Wilhelm

Info: Le gai savoir

[ inversion ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

déprime

Quant à moi, maintenant, j'ai fermé mon âme. Je ne dis plus à personne ce que je crois, ce que je pense et ce que j'aime. Me sachant condamné à l'horrible solitude, je regarde les choses sans jamais émettre mon avis. Que m'importent les opinions, les querelles, les plaisirs, les croyances ! Ne pouvant rien partager avec personne, je me suis désintéressé de tout. Ma pensée, invisible, demeure inexplorée. J'ai des phrases banales pour répondre aux interrogations de chaque jour et un sourire qui dit "oui", quand je ne veux même pas prendre la peine de parler.

Auteur: Maupassant Guy de

Info: Le Horla

[ rapports humains ] [ évitement ] [ retrait ]

Commenter

Ajouté à la BD par miguel

dé-tribalisation

Cette dissipation du lien communautaire pourrait être à l’origine d’une certaine dépression sociale, allant du désengagement civique jusqu’à la dépression tout court, en passant par un sentiment diffus de solitude qui tend à se généraliser à l’instar des antihéros qui peuplent les romans de Houellebecq.

Auteur: Fuchs Sylvain

Info: Mimésis : Intersubjectivité et relation sociale

[ déprime collective ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

pause

[l]a dépression peut être considérée comme une réaction de la nature, marquant un point d’arrêt à cette perte inutile d’énergie et donnant à la malade le temps de récupérer ses forces. Réaction pathologique, soit, mais le phénomène dépressif vient arrêter le gaspillage et permet à la personne épuisée de reprendre son souffle. L’effondrement qui accompagne une dépression est comme un retour à un stade infantile. Avec le temps, la plupart des gens récupèrent spontanément.

Auteur: Lowen Alexander

Info: Dans "La dépression nerveuse et le corps", page 34

[ introversion psychique ] [ recentrage ] [ déprime ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson
Mis dans la chaine

désamour

Alors que le refoulement d'une mémoire est un processus psychologique, la suppression du sentiment s'accomplit via l'atténuation d'une partie du corps par la réduction de sa motilité de sorte que le ressenti est atténué. La répression de la mémoire dépend et est liée à la suppression du sentiment ; tant qu'il persiste, la mémoire reste vivante. La suppression implique le développement d'une tension musculaire chronique dans les zones du corps où la sensation devrait être ressentie. Pour ce qui est des sensations sexuelles, cette tension se retrouve dans et autour de l'abdomen et du bassin.

Auteur: Lowen Alexander

Info:

[ déprime ] [ séparation ] [ déséquilibre physiologique ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

déprime

On ne dira jamais assez à quel point Wittgenstein conduit sa vie en fonction de principes. Ses plus grands moments de désespoir interviennent toujours quand il cesse un instant d’aller à la limite de lui-même et qu’il voit comme une trahison aux principes inaccessibles qu’il se fixe.

Auteur: Strathern Paul

Info: Wittgenstein

[ remords ] [ culpabilisation ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

paroxysme

Avant ma dépression, je suis passé par une phase maniaque de 5 semaines, avec une stimulation mentale croissante doublée d'une diminution du sommeil, et la quasi certitude que j'étais la première personne à comprendre ce que Ludwig Wittgenstein dit réellement.

Auteur: Trivers Robert

Info: Wild Life : Les aventures d'un biologiste évolutionnaire

[ pré-déprime ] [ témoignage ] [ surexcitation ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel
Mis dans la chaine