Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
FLP recherche mots et extraits tous azimuths. ExemplesPunchlinesJeux et Passe-tempsChainesHumourRépartiesFemmes, et beaucoup d'autres trucs.  ATTENTION  de  faire un  RESET  après  une  recherche  complexe.         ... Lire la suite >>
Search results: 9
Search time counter: 0.2681s

De l'inconvénient d'être né

Toute forme de hâte, même vers le bien, trahit quelque dérangement mental.

Auteur: Cioran Emil

Info: 1913,1995

[ avidité ]

Commenter

Commentaires: 0

recul

Une aventure n'est qu'un dérangement correctement considéré. Un dérangement est une aventure incorrectement considérée.

Auteur: Chesterton Gilbert Keith

Info:

[ disponibilité ] [ zen ] [ sagesse ] [ chiasme ]

Commenter

Commentaires: 0

lecture

Lire au jardin dans la chaleur, la langueur, la lenteur, l'engourdissement qui l'assemblent l'été. La patte d'un lézardeau, tandis qu'elle déplace une feuille morte, produit un fracas qui fait sauter le coeur.

Auteur: Quignard Pascal

Info: La haine de la musique

[ tranquillité ] [ bruit ] [ dérangement ] [ littérature ]

Commenter

Commentaires: 0

innovation

Dans la Chine antique, l'inventeur n'est pas forcément bien vu, parce que la nouveauté qu'il apporte remet en question l'harmonie préétablie. Aussi les découvreurs chinois ont-ils pris l'habitude de se protéger en attribuant leurs inventions à quelques personnages légendaires.

Auteur: Javary Cyrille J.-D.

Info: La souplesse du dragon : Les fondamentaux de la culture chinoise

[ prudence ] [ dérangement ]

Commenter

Commentaires: 0

asile

– Ce n’est pas un rapport, mais une pétition. J’ai recueilli cinq signatures.
– De quoi vous plaignez-vous ?
– Primo, de ne pouvoir dormir. Germain a radoté toute la nuit. Gorvieux est indécent, il va d’un lit à l’autre, s’assied sur nos pieds et fait un bruit du diable. Toutes les fois que vous donnez du bromure à Marot, au lieu de l’assoupir, ça le fait chanter… Enfin, vous trouverez tout ça dans la pétition. Nous sommes des citoyens comme les autres, malgré notre qualité péjorative d’aliéné, et nous revendiquons notre droit au sommeil nocturne.

Auteur: Louis Roubaud

Info: Démons & déments, Page 37

[ hôpital psychiatrique ] [ insomnie ] [ agitation ] [ dérangement ]

Commenter

Commentaires: 0

propagande

Les patients avec des maladies psychiques fument deux fois plus que les personnes saines. Les psychologues américains l'ont démontré. Les chercheurs ont analysé les données de plus de 4000 personnes entre 15 et 54 ans, classant comme psychiquement malade, ceux qui souffraient de simples phobies jusqu'à la schizophrénie. Alors que parmi les gens sains interrogés à peine 23 pour cent fumaient, chez les personnes avec un dérangement psychique perpétuel on arrive à 35 pour cent, et chez ceux qui souffrent de dérangements occasionnels, à même 41 pour cent. La publicité l'a découvert depuis longtemps : de fait la promotion pour les cigarettes s'adresse particulièrement aux personnes potentiellement dangereuses.

Auteur: Internet

Info:

[ addiction ] [ science ] [ drogue ] [ psychose ]

Commenter

Commentaires: 0

Justification pour absence

Veuillez m'excuser mon absence d'aujourd'hui. Comprenez, je rentrais à la maison depuis la station service la nuit passée et je suppose que j'ai oublié de mettre le bouchon du réservoir. Donc il y a eu une fuite d'essence, et, comme je fumais la fenêtre était ouverte. J'ai alors jeté ma cigarette allumée par la fenêtre. ainsi j'imagine que vous savez ce qui s'est produit ? Le gaz qui s'échappait derrière moi s'est enflammé et a débuté un feu énorme... alors j'ai planté sur les freins... mes lumières de frein ne marchant pas le type derrière moi a explosé le cul de ma bagnole et maintenant nous sommes tous les ici, à l'hôpital... Peut-être serai-je au travail demain. Désolé pour le dérangement.

Auteur: Internet

Info:

Commenter

Commentaires: 0

formation

Mon travail reposait sur l'hypothèse que pour rédiger un bon résumé, il suffisait d'appliquer une méthode, et qu'il n'était pas vraiment nécessaire de comprendre le contenu (comme un ordinateur qui manipule la syntaxe sans être affecté par la sémantique). C'était -textuellement- ce que racontait ma formatrice Monica alors qu'elle me traçait le diagramme du résumé type sur un tableau blanc. Mais la simplicité de ces principes méthodologiques très généraux était trompeuse, et je me rendis vite compte que, pour accomplir correctement ma tâche, il me faudrait effectuer une immersion intégrale dans chaque texte. Monica était apparemment une personne parfaitement raisonnable et ne manifestait aucun signe extérieur de dérangement. Elle se garda toutefois de trop insister sur ses propos, et il fut vite assez clair qu'elle se trouvait dans une position analogue à celle d'un bureaucrate soviétique chevronné, qui doit fonctionner à deux niveaux à la fois, celui du réel et celui de l'idéologie officielle.

Auteur: Crawford Matthew B.

Info: Eloge du carburateur : Essai sur le sens et la valeur du travail

[ éducation ] [ normalisation - ]

Commenter

Commentaires: 0

consumérisme

Si un Bulgare me demandait de lui donner une idée de la vie quotidienne aux USA, je lui recommanderais sans hésitation de se procurer une pile des suppléments publicitaires du New York Times. Ils vous donnent une idée de la richesse et de la variété de la vie américaine qui dépasse tout ce que les étrangers peuvent imaginer dans leurs rêves les plus fous. Comme pour prouver ce que j'avance, mon numéro contenait un catalogue d'idées cadeaux, publié par la firme Zwingle de New York. Il offrait une gamme incroyable d'objets, de ceux dont on ne soupçonnait pas jusque-là qu'ils fussent indispensables : des embauchoirs musicaux, des parapluies avec radio incorporée dans le manche, des polissoirs à ongles électriques. Quel pays fabuleux ! Mon préféré était une petite plaque chauffante-à-poser-sur-son-bureau-pour-empêcher-son-café-de-refroidir. Une véritable aubaine pour ceux qui souffrent d'un dérangement cérébral qui les pousseraient à partir à l'aventure en oubliant leur boisson. J'imaginais les lettres d'épileptiques reconnaissants, venues du monde entier (Chère Zwingle compagnie, Je ne peux vous dire combien de fois je me suis retrouvé sur le plancher, saisi du grand mal, en train de me dire : "mon Dieu, mon café va encore être froid." ) Sérieusement, qui donc peut bien avoir l'idée d'acheter ces gadgets, cure-dents argentés, caleçons avec monogramme, miroirs ornés de l'inscription "homme de l'année" ? Si je dirigeais une de ces firmes, je produirais une petite planche d'acajou, avec une plaque de laiton où serait gravé : "les mecs, j'ai dépensé 22 dollars 95 pour cette merde absolument inutile." Je suis sûr que ça partirait comme des petits pains.

Auteur: Bryson Bill

Info: Motel Blues

[ absurde ] [ humour ]

Commenter

Commentaires: 0