Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Derniers ajouts !! cliquez sur GO. Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLES. Insérer une citationPunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un&n... Lire la suite >>
Résultat(s): 33
Temps de recherche: 0.0357s

désir

Tantôt pour vous trouver entrant en votre salle 
J'ai vu entre plusieurs votre image et tableau 
Qui montre au naturel votre visage beau, 
Qui eût bien fait quitter au Thébain son Omphale.

Si tôt que je l'ai vu je suis devenu pâle, 
Le corps m'a frissonné et dessous le chapeau 
Le poil me hérissait, tandis que sous ma peau 
Un petit feu partout descend, glisse et dévale.

A mesure toujours que j'allais regardant 
Votre image et portrait, ce feu devint ardent, 
Même par tout mon corps sa flamme il vint épandre.

Si votre seule image a bien tant de pouvoir, 
Qu'est-ce que c'eût été si j'eusse pu vous voir ? 
Pour le certain alors vous m'eussiez mis en cendre.

Auteur: Godard Jean

Info: Dans "Anthologie de la poésie amoureuse de l'âge baroque", au Livre de Poche, p. 210

[ pulsion scopique ] [ poème ] [ femme-par-homme ] [ combustion ] [ déclaration d'amour ]

Commenter

Ajouté à la BD par Benslama

désir

Ce moment où les regards changent de nature et où chacun le sait, où se parler devient difficile parce qu’il faut tenir deux conversations en même temps, celle des bouches et celle des yeux, et qu’elles ne disent pas du tout la même chose. Des images s’intercalent, et chacun suppose que l’autre voit les mêmes, "et si je la plaquais contre le mur, et s’il me plaquait contre le mur…" chacun le sait, mais les bouches continuent l’autre conversation, celle où ces images sont gênantes. Intrusives. Situation difficile à tenir, impossible même, mais tellement délicieuse…

Auteur: Bodier Marceline

Info: Dans "La fille au mitote", page 52

[ ambiguïté ] [ séduction ] [ dialogue ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

désir

J’avais eu faim, toutes ces Années –
Mon Midi était venu – de manger –
Je m’approchai de la Table en tremblant –
Et touchai le Vin Etrange –

C’est cela que j’avais vu sur les Tables –
Quand rentrant, affamée, à la Maison
Je convoitais dans les Vitrines, la Richesse
Que je ne pouvais espérer – Mienne –

Je ne connaissais pas le Pain ample –
Il ressemblait si peu à la Miette
Qu’avec les Oiseaux, j’avais souvent partagée
Dans la Salle à Manger – de la Nature –

L’Abondance me fit mal – elle était si nouvelle –
Je me sentis malade – et bizarre –
Comme la Baie – d’un Buisson Montagnard –
Transplantée – sur la Route –

Et je n’avais plus faim – ainsi compris-je
Que la Faim – est le mode d’être
De Personnes à l’extérieur des Vitrines –
Entrer – la fait disparaître –

Auteur: Dickinson Emily

Info: Cahier 15, 579, traduction Claire Malroux

[ réalité-imaginaire ] [ manque dynamique ] [ nourriture ] [ poème ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

désir

"Maman ! Maman !" Ah ! chères petites innocentes ! Musiciennes familières minuscules ! Vous entendre appeler maman cinquante ou cent fois par jour, et bander quand même le soir. Et pour maman justement. Et la sauter quand même, la nuit, en écartant non seulement sa belle touffe échevelée, mais encore tout son paquet de cris, d’appels accrochés à ses seins, à son ventre, ses fesses, ses hanches, toutes ces grappes de "Maman !" multipliés, dissuasifs, préservatifs, cantilations surveillantes, vocalises accusatrices : est-ce pas là qu’on voit un homme ?

Auteur: Muray Philippe

Info: Dans "On ferme !" page 226

[ vie domestique ] [ famille ] [ baise ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

désir

Autrement dit, l’amour (ou la santé) dans la pornographie, ne constitue qu’une possibilité de jouissance parmi une infinité d’autres lui étant étrangères. L’amour n’est qu’un goût. Il n’est ni la fin de la sexualité, ni sa forme la plus achevée : il n’est qu’un item anonyme et sans privilège dans une liste comptant une infinité d’autres items anonymes et sans privilège. On peut aimer l’amour – comme on peut s’en ficher.

Auteur: De Sutter Laurent

Info: Dans "Contre l'érotisme", page 52

[ excitant ] [ attraction sexuelle ] [ terminologie ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

désir

L’envie ne sait pas ce qu’elle envie. Elle envie quelque chose dont elle ne peut définir les contours parce qu’il ne s’agit pas d’un objet particulier, mais d’un objet perdu – perdu depuis toujours, perdu sans avoir jamais été possédé – qui est en réalité l’objet le plus précieux et dont l’absence fait souffrir.

Auteur: Causse Jean-Daniel

Info: Dans "Lacan et le christianisme", page 145

[ impossible ] [ deuil ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

désir

Cela semble absurde, mais c'est pourtant l'exacte vérité : puisque tout le réel n'est que néant, il n'est rien de réel ni de substantiel que le vain plaisir des illusions.

Auteur: Leopardi Giacomo

Info: La théorie du plaisir, édition Allia

[ chimères ] [ fantasmes ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Bandini

désir

Comme elle parlait, ses yeux étaient remplis d’une langueur délicieuse ; son sein palpitait. Elle entrelaça autour de lui ses bras voluptueux ; elle l’attira vers elle, et colla ses lèvres sur celles de son amant. Les désirs d’Ambrosio se rallumèrent ; le dé était jeté ; ses voeux étaient déjà rompus ; il avait déjà commis le crime : à quoi bon s’abstenir d’en savourer le fruit ?

Auteur: Matthew Gregory Lewis

Info: Le Moine

[ sexe ]

Commenter

Commentaires: 0

désir

Je rêve de l'amour que l'on perd.
Des regards. Des souffles conjugués dans lesquels on pouvait se réfugier tout entiers. Des déferlantes qui se fracassaient à l'intérieur, sur les rebords élastiques de nos cages thoraciques. La pression papillonnante qui poussait, poussait, jusqu'à ce qu'on veuille s'ouvrir en fleurs humaines, s'entre-déchirer pour que ça puisse voir la lumière. Libérer. Déverser. S'épandre sur le monde et sur l'autre, à l'inconditionnel, en torrents palpitants.

Auteur: Dewdney Patrick

Info: Crocs

[ passion ]

Commenter

Commentaires: 0

désir

Nous savons aujourd'hui que la sexualité humaine n'est pas innée : elle est apprise et construite par les images que nous propose la société. Même chez nos cousins les primates, qui vivent en milieu naturel, la sexualité s'apprend par l'expérience : les jeunes singes assistent à la séduction et aux ébats des adultes. La nécessité du modèle s'impose ; un jeune chimpanzé, isolé de ses congénères, est paradoxalement incapable, à l'âge adulte, de s'accoupler.
Or, différence fondamentale, par le phénomène de la pudeur, l'amour des humains se fait toujours à l'écart du groupe. C'est l'une des grandes difficultés de la sexualité : d'une part elle a besoin d'éducation, d'autre part la culture et les religions censurent tout modèle et souvent toute éducation sexuelle. [...]
Une véritable éducation à la sexualité devrait prendre en compte les aspects biopsychologiques, émotionnels et sociaux de la sexualité ; permettre de comprendre la différence des sexes, les relations interpersonnelles, de développer le sens critique, l'ouverture d'esprit et le respect de l'autre. [...]
En l'absence d'une véritable éducation à la sexualité, le jeune ado va chercher des informations auprès de ses pairs et du seul modèle iconographique de la sexualité : le porno. C'est bien évidemment le plus mauvais modèle et la raison pour laquelle un solide accompagnement serait indispensable, depuis le primaire jusqu'à la fin des études. A l'âge de 11 ans, un adolescent sur deux a déjà vu une scène pornographique.

Auteur: Brenot Philippe

Info: Sex story, p. 191

[ fesse ] [ historique ]

Commenter

Commentaires: 0