Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
FLP recherche avec plusieurs mots ou chaines de lettres : EXEMPLESJEUX et  PASSE-TEMPS. Punchlines,  humour,   réparties femmes, etc.  Attention de faire un RESET après  une recherche  complexe.                    &nb... Lire la suite >>
Search results: 7
Search time counter: 0.1408s

perdu

Il y a des jours où je n'y suis pour personne - y compris moi.

Auteur: Chapelan Maurice

Info: Amoralités familières, p.130, Grasset, 1964

[ désorienté ] [ à côté de la plaque ]

Commenter

Commentaires: 0

perdu

Il n'y a pas de vent favorable pour qui ne sait pas où il va.

Auteur: Sénèque

Info:

[ désorienté ]

Commenter

Commentaires: 0

perdu

Nous sommes des taupes aveugles. Traînant à travers le sol, sentant avec nos museaux. Nous ne savons rien.

Auteur: Dick Philip K.

Info:

[ désorienté ]

Commenter

Commentaires: 0

perdu

La vraie pauvreté est celle de l'âme, une pauvreté dans laquelle le mental est toujours dans un tourbillon créé par les doutes, les soucis et les craintes.

Auteur: Râmdâs Swâmi

Info:

[ désorienté ]

Commenter

Commentaires: 0

portrait

Mes sujets ont l'air perdus parce que c'est ainsi que je vois la vie. Je pense que nous sommes tous un peu perdus, perdus dans un monde que nous ne pouvons pas comprendre.

Auteur: Lux Loretta

Info:

[ désorienté ] [ paumé ]

Commenter

Commentaires: 0

humour

Chez nous, il existe une histoire drôle qui parle d'un cavalier qui ne sait pas faire de cheval et qui passe au galop à travers champs. Un paysan lui demande où il va et l'autre lui crie dans sa course :" Demandez au cheval."

Auteur: De Luca Erri

Info: Montedidio

[ perdu ] [ désorienté ]

Commenter

Commentaires: 0

éphémère

Si audacieux soit-il, tout accomplissement n'est en définitive qu'une adaptation à la réalité. Mais la réalité change sans cesse et ne se laisse pas emprisonner dans le cadre fini d'un système, si bien que toute adaptation est vouée finalement à l'échec. C'est pourquoi nous vivons dans le paradoxe tragique que toutes les organisations, quelles soient d'espèces biologiques ou de sociétés humaines, finissent par se détruire de par leurs propres propriétés.

Auteur: Haeml Oskar

Info: Betrachtungen über die menschliche Verlegenheit

[ perdu ] [ existence ] [ transitoire ] [ désorienté ]

Commenter

Commentaires: 0