Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
FLP, dictionnaire analogique intriqué pour citations et extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  EXEMPLESPunchlinesJeux et Passe-tempsChainesHumourRéparties.  ... Lire la suite >>
Search results: 12
Search time counter: 0.0477s

description

Par la porte ouverte, un rai de soleil, vermeil, caresse la croupe d'une femme nue, couchée, calme comme un oeuf dur sur un lit d'épinards, dans un tableau à cadre doré, derrière le comptoir.

Auteur: Dos Passos John

Info: John Manhattan transfer

[ littérature ]

Commenter

Commentaires: 0

description

L'Histoire dit les événements, la sociologie décrit les processus, la statistique fournit les chiffres, mais c'est la littérature qui les fait toucher du doigt, là où ils prennent corps et sang dans l'existence des hommes.

Auteur: Magris Claudio

Info: Utopie et désenchantement

[ communication ] [ écriture ]

Commenter

Commentaires: 0

description

Nikolaï Frantsevitch m'évoquait le personnage de quelque roman non publié, fruit de l'imagination d'un auteur inconnu qui, l'ayant décrit avec succès dans les menus détails, aurait échoué dans l'essentiel : lui insuffler la vie. Ce héros, par conséquent, serait resté artificiel, sans chair, approximatif : il lui aurait manqué cette évidence matérielle que possède n'importe quelle blanchisseuse ou n'importe quel comptable.

Auteur: Gazdanov Gajto Ivanovic

Info: Cygnes noirs

[ insulte ]

Commenter

Commentaires: 0

description

Je me souviens aussi d'une femme au regard de faucon qui se tenait toujours à ses côtés, comme posée sur son avant-bras.
- Contrairement aux épouses de la plupart des parrains, m'expliqua Valentin, Antonia n'est pas une ancienne pute. Plutôt le genre "grande bourgeoise" élevée par l'Opus Dei. Avec cette pointe de vulgarité ibérique qu'on retrouve dans le chorizo et la Manzanilla.

Auteur: Delplanque Frantz

Info: Du Son Sur les Murs

[ femmes-par-hommes ]

Commenter

Commentaires: 0

description

La pratique scientifique est avant tout une pratique narrative. ... La biologie est intrinsèquement historique, et sa forme de discours par nature narrative. La biologie comme moyen de connaître le monde s'apparente à la littérature romantique, avec son discours sur la forme et la fonction organiques. La biologie est la fiction appropriée aux objets appelés organismes ; la biologie ne fait que modéliser les faits "découverts" chez les êtres organiques.

Auteur: Haraway Donna J.

Info:

[ pathologies ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

description

Dans le Japon ancien, la méthode pour faire pousser les légumes de consommation domestique se mêlait harmonieusement au mode de vie naturel. Les enfants jouent sous les arbres fruitiers du jardin potager. Les cochons mangent les déchets de la cuisine et piétinent en rond. Les chiens aboient et jouent et le paysan sème dans la terre riche. Vers de terre et insectes croissent avec les légumes, les poulets picorent les vers de terre et pondent des œufs pour les enfants.

Auteur: Fukuoka Masanobu

Info: Dans "La révolution d'un seul brin de paille", page 90

[ tradition ] [ ruralité ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

description

Alcahuete était un massif sexagénaire au maintien fait d'un héroïsme d'opéra-bouffe attaqué par l'embonpoint, où l'affectation du caractère auguste tenait davantage du clown que du César. Il avait le cheveu rare, la joue ronde, le front bas, la lèvre épaisse surmontée d'un fil de moustache la cernant étroitement, le nez gros et busqué, la paupière boursouflée enchâssant un petit oeil noir aigu et mobile, avivé par cet éclat malsain caractérisant le paranoïaque au repos prêt à se transmuer en psychopathe agissant. C'était un mélange de rentier et de bouffon corrigé par l'hypothèse du bourreau.

Auteur: Rio Michel

Info: Tlacuilo

[ portrait ] [ personnage ]

Commenter

Commentaires: 0

Is added to chains

description

Je suis honteux de dire où j'ai connu Gog : c'est dans une maison de fous.
Je m'y rendais souvent pour tenir compagnie à un jeune poète dalmate qu'une passion désespérée pour son ombre (sa bien-aimée était une "reine de l'écran" et jamais elle ne lui avait souri que sur l'écran) condamnait à la paranoïa. Comme, d'ordinaire, il était tranquille, le directeur de cette pension pour fous payants - un nain par la stature mais un géant par l'embonpoint - nous permettait de rester ensemble au jardin. Il y avait çà et là, sous l'ombrage des cèdres et des marronniers, des tables rondes, en fer, et des sièges, comme dans les cafés. Des infirmiers blafards, vêtus de blanc, allaient et venaient dans les allées, sans avoir l'air d'observer.

Auteur: Papini Giovanni

Info: Dans "Gog", page 7

[ freaks ] [ étrange ] [ rencontre ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson
Is added to chains

description

La ville [Naples] est rocheuse. Vue des hauteurs, où les signaux sonores ne parviennent pas, de Castell San Martino, elle dépérit dans le couchant, fusionnant avec la pierre. Seul un bout de rive serpente alors, derrière, les bâtiments s’empilent les uns sur les autres. A côté de villas, sur des fonds sillonnés d’escaliers, des cités-casernes, de six ou sept étages font figure de gratte-ciel. Dans le fond rocheux lui-même où l’on atteint la rive on a creusé des cavernes. Comme sur les tableaux d’ermites du trecento une porte apparaît ici et là dans les rochers. Est-elle ouverte, le regard pénètre alors dans de grandes caves, à la fois chambres et entrepôts. Plus loin des marches mènent à la mer, à des bistrots de pêcheurs installés dans des grottes naturelles. Une lumière trouble et un filet de musique montent de là-bas le soir.

Auteur: Benjamin Walter

Info: Dans "Naples" in Images de pensée, page 11

[ ville ] [ italie ] [ décor ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson
Is added to chains

description

[…] Otto Gross était l’un des hommes les plus dangereux de sa génération, une menace pour la société bourgeoise et chrétienne de l’Europe allemande. Non qu’il fût violent, bien au contraire. Mais il avait un inquiétant talent pour pousser les autres à agir gratuitement, à suivre leurs pulsions instinctives. Grand briseur de liens, émancipateur-né, adulé par une multitude de femmes qu’il avait rendues folles - fût-ce brièvement -, Gross entraîna l’une de ses amantes/patientes à se suicider, tandis qu’une autre de ses consultantes mourait un peu plus tard dans des circonstances semblables. Ses contemporains le disaient brillant, créatif, charismatique et détraqué. Ce médecin nietzschéen, psychanalyste freudien, anarchiste, grand prêtre de la libération sexuelle, organisateur d’orgies, ennemi juré du patriarcat, morphinomane et cocaïnomane forcené, était adoré et haï avec une égale passion : foyer de corruption pour les uns, agent de guérison pour les autres.

Auteur: Noll Richard

Info: Jung le Christ aryen, p 82

[ marginal ] [ révolutionnaire ] [ personnage ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson
Is added to chains