Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Recherches tous azimuths.  Exemples.   Punchlines.   Jeux et Passe-temps.   Chaines.  Humour.  RépartiesFemmes, et beaucoup d'autres trucs.  ATTENTION  de  faire un  RESET  après  une  recherche  complexe.    ... Lire la suite >>
Search results: 7
Search time counter: 0.239s

vieillesse

Le sage est un destructeur apaisé, retraité. Les autres sont des destructeurs en exercice.

Auteur: Cioran Emil Michel

Info:

[ sérénité ]

Commenter

Commentaires: 0

fanatisme

Un zèle ardent, en politique comme en religion, n'est qu'un instrument aveugle, d'autant plus dangereux qu'il est plus puissant. Il faut, comme la poudre à canon, l'enfermer dans du bronze, et lui tracer impérieusement sa route, si l'on ne veut en éprouver les effets destructeurs.

Auteur: Pictet Adolphe

Info: Une course à Chamounix, p.177, Benjamin Duprat, 1838

Commenter

Commentaires: 0

mâles

L’Homme théomorphe des existentialistes est un Dieu négatif, anti-créant, qui au lieu de faire apparaître l’être dans le néant, par opération magique, fait apparaître le néant créateur dans l’être, par une opération non moins magique. Mais on voit mal en quoi la métaphore du creux dans le plein est supérieure à celle du plein dans le creux.

Auteur: Ruyer Raymond

Info: L'animal, l'homme, la fonction symbolique.

[ femmes-hommes ] [ destructeurs ]

Commenter

Commentaires: 0

déconstruction

Dans toute modernité, dans toute nouveauté, il y a un conformisme et une créativité ; une fade conformité, mais aussi "une petite musique nouvelle" ; quelque chose de conforme à l'époque, mais aussi quelque chose d'intempestif - séparer l'un de l'autre, c'est la tâche de ceux qui savent aimer et qui sont les vrais destructeurs et créateurs à la fois. Il n'y a pas de bonne destruction sans amour.

Auteur: Deleuze Gilles

Info: L'île déserte et autres textes

[ création ] [ bipolarité ] [ dépaysement ]

Commenter

Commentaires: 0

économie

Me demande souvent si, dans cette inexorable marche en avant de la virtualisation de l'argent, (mon dada, en l'occurrence une déconnection progressive du réel), il n'y a pas quelque chose qui nous échappe.
Un peu comme si nous étions des bio machines programmées pour ce faire, avec l'immense grâce de pouvoir nous en rendre compte individuellement, mais avec une incapacité totale d'influer sur l'inertie de notre ruche.
Des microbes destructeurs grignoteurs, injectés sur terre, par on ne sait quelle méta amibe.

Auteur: Mg

Info: 27 juillet 2012

[ historique ] [ question ]

Commenter

Commentaires: 0

écrivains

Ai passé ce matin une heure à lire du Albert Caraco grâce à des extraits présentés sur Internet. Son écriture sombre propose de ci de là quelques jolies trouvailles pessimistes. Mais l'impression générale reste celle d'une immense espérance déçue. Immense.
Surtout un style trop complexe pour moi, en tous les cas moins direct et agressif, voire drôle... que Forneret, Beckett, Messtavic ou Cioran. Sans oublier le noir désespoir enragé de Jean-Pierre Martinet.
Mais, à la réflexion ; aux destructeurs et broyeurs de noir, je préfère les vindicatifs.

Auteur: Mg

Info: 21 juillet 2013

[ pessimistes ] [ déception ] [ comparaison ] [ littérature ]

Commenter

Commentaires: 0

pessimisme

Qu'est-ce qui vous fait penser que les êtres humains sont sensibles et conscients? Il n'y a aucune preuve à ce sujet. Les êtres humains ne pensent jamais par eux-mêmes, ça les met trop mal à l'aise. Pour la plupart les membres de notre espèce ne font que répéter ce qu'on leur dit - et sont très dérangés s'ils sont exposés à une vision différente. Le trait humain caractéristique n'est pas la conscience, mais la conformité, et le résultat caractéristique en est la guerre religieuse. Les autres animaux se battent pour le territoire ou la nourriture; Mais, c'est exclusivement dans le règne animal, les êtres humains se battent pour leurs "croyances". La raison en est que les croyances guident le comportement, qui a une importance évolutive chez les êtres humains. Mais à un moment où notre comportement pourrait bien nous conduire à l'extinction, je ne vois aucune raison de supposer que nous ayons quelque conscience que ce soit. Nous sommes des conformistes obstinés et autodestructeurs. Toute autre vision de notre espèce est une simple illusion auto-félicitatrice.

Auteur: Crichton Michael

Info: The Lost World 1995

[ écologie ] [ inconscience ] [ bêtise ]

Commenter

Commentaires: 0