Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
FLP recherche avec plusieurs mots ou chaines de lettres : EXEMPLESJEUX et  PASSE-TEMPS. Punchlines,  humour,   réparties femmes, etc.  Attention de faire un RESET après  une recherche  complexe.                    &nb... Lire la suite >>
Search results: 7
Search time counter: 0.132s

adaptation

Pour s'intégrer à une culture, il faut se désintégrer d'abord, du moins partiellement de la sienne. Se désunir, se désagréger, se dissocier. Tous ceux qui appellent les immigrés à faire des "efforts d'intégration" n'osent pas les regarder en face pour leur demander de commencer par faire ces nécessaires "efforts de désintégration". Ils exigent d'eux d'arriver en haut de la montagne sans passer par l'ascension.

Auteur: Negar Djavadi

Info: Désorientale

[ exil ]

Commenter

Commentaires: 0

fric

Mon désir de mort avait faussé pas mal de choses mais m'avait ouvert les yeux sur pas mal d'autres. C'est parce que la mort est en contradiction avec la valeur la plus honorée dans notre monde, à savoir la possession. Et parce que dans ce monde rendu complètement fou par la course à l'argent, l'argent, l'argent, c'est sans doute le seul moyen de s'en dissocier.

Auteur: Gong Ji-Young

Info: Nos jours heureux

[ antidote ] [ colère ] [ désespoir ]

Commenter

Commentaires: 0

habillement

Dirions-nous de la livrée du tigre qu'elle n'est rien qu'une enveloppe de poils qu'il y a tous lieux de dissocier de ce qu'est pour nous le tigre ; qu'il nous faut en conséquence délivrer notre représentation du félin de cette particularité accessoire ?
Ce serait ineptie. L'espèce s'est donné cette apparence. Il s'agit d'une invention. Ce qui n'est pas rien. Avec l'être humain, ce n'est plus l'espèce qui choisit son apparence, c'est l'individu.

Auteur: Raynal Henri

Info: In le dictionnaire des mots manquants, page 162

[ animal particulier ]

Commenter

Commentaires: 0

fuite

Toute notre culture n'est qu'un immense effort pour dissocier la vie de la mort, conjurer l'ambivalence de la mort au seul profit de la reproduction de la vie comme valeur, et du temps comme équivalent général. Abolir la mort, c'est notre phantasme qui se ramifie dans toutes les directions : celui de survie et d'éternité pour les religions, celui de la vérité pour la science, celui de productivité et d'accumulation pour l'économie.

Auteur: Baudrillard Jean

Info: L'échange symbolique et la mort, Gallimard, 1993, p.225

[ capitalisme ]

Commenter

Commentaires: 0

être humain

Il était resté à distance des choses, n'avait jamais vraiment approfondi un sujet. Touche à tout bricoleur il prétendait de fait se dissocier de la perfection de produits finis et glacés auxquels il ne croyait pas, y voyant là un des plus grands défauts de l'homme, à savoir une quête de la perfection qui ne conduit nulle part. Il répétait sans arrêt des phrases comme : où il y a de la vie y'a de la merde... ou : quand on voit où en est l'homme aujourd'hui je n'ai aucune honte à conchier sa quête égocentrée du parfait, car on sait bien qu'il n'y a là qu'une volonté anthropocentrique inconsciente de se rassurer. L'homme, cet imbécile, ne pense qu'à lui-même.... et utilise tout le reste pour son confort propre.

Auteur: Mg

Info: 22 juillet 2012

[ stupide ] [ bêtise ] [ misanthrope ]

Commenter

Commentaires: 0

beaux-arts

J'ai longtemps confondu l'artiste et son oeuvre. Ce n'est que grâce à la psychanalyse, par étapes successives, que j'ai vaguement pu dissocier les deux: on peut être un grand artiste et un sale con. On peut faire des choses très belles en étant soi-même assez moche. On peut saisir toute la beauté du monde sur du papier mais n'en jamais faire partie... C'est étrange: comment peut-on être à ce point dépassé par ce qu'on fait? Mais si l'oeuvre est meilleure que l'artiste, pourquoi ne l'améliore-t-elle pas? La main frôle le divin quand les deux pieds pataugent dans la médiocrité... Que l'on préfère l'un ou l'autre, le messager et le message ne se fondent peut-être jamais... Mon boucher est un bonhomme abominable, mais son jambon sec est un pur moment de bonheur... L'art et la charcuterie...

Auteur: Larcenet Manu

Info: Le combat ordinaire II

[ schizophrène ] [ bipolarité ]

Commenter

Commentaires: 0

culture

Ce que l'on a voulu principalement montrer ici, c'est une aptitude caractéristique de ce que certains désigneront comme le génie iranien, d'autres comme la vocation imprescriptible de l'âme iranienne : une aptitude éminemment à édifier un système philosophique du monde, sans que soit jamais perdue de vue la réalisation spirituelle personnelle en laquelle doit fructifier la méditation philosophique, et faute de laquelle la philosophie n'est qu'un jeu stérile de l'esprit. Aptitude, par conséquent, à conjoindre la recherche philosophique et l'expérience mystique ; le refus de les dissocier donne à l'une et à l'autre un caractère si spécifique, qu'il faut déplorer que cette philosophie iranienne, irano-islamique, ait été jusqu'ici absente de nos histoires de la philosophie. Cette absence a appauvri, amputé, notre connaissance de l'homme. Depuis plus d'un millénaire, notamment encore et surtout au cours des quatre derniers siècles, la production des philosophes et spirituels de l'Iran a été considérable. Leurs problèmes recroisent ceux de nos philosophes, mais en y apportant, le plus souvent, des points de vue et des réponses que les vicissitudes des polémiques ont fait tenir à l'écart en Occident. Et pourtant cette voix iranienne est à peine parvenue à se faire entendre hors des frontières de l'Iran, si bien qu'aujourd'hui les Iraniens n'ont pas toujours conscience que leur culture traditionnelle peut recéler un message pour l'humanité actuelle, et voient encore moins comment "actualiser" ce message.

Auteur: Corbin Henry

Info: En Islam iranien

[ Islam ] [ civilisation ]

Commenter

Commentaires: 0