Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
FLP recherche mots et extraits tous azimuths. ExemplesPunchlinesJeux et Passe-tempsChainesHumourRépartiesFemmes, et beaucoup d'autres trucs.  ATTENTION  de  faire un  RESET  après  une  recherche  complexe.         ... Lire la suite >>
Search results: 6
Search time counter: 0.053s

durée

Le temps, complice des exterminateurs, fiche la morale par terre. Qui, aujourd'hui, en veut à Nabuchodonosor ?

Auteur: Cioran Emil

Info: Écartèlement, 1979, Quarto Gallimard 1995 <p.1501>

[ oubli ] [ effacer ]

Commenter

Commentaires: 0

corriger

Se tromper est humain - mais si tu finis la gomme avant le crayon, tu exagères.

Auteur: Jenkins J.

Info:

[ effacer ] [ recommencer ] [ humour ]

Commenter

Commentaires: 0

oublier

Au fil du temps, les blessures de la mémoire cicatrisent et s'estompent. L'oubli est un muscle qu'il faut entretenir.

Auteur: Zarraluki Pedro

Info: Un Eté à Cabrera

[ effacer ] [ thérapie ]

Commenter

Commentaires: 0

remords

Un peu de honte est vite passée, et nous épargne parfois beaucoup de misère. On raconte des hirondelles de Laponie que, par crainte du froid, elles passent l'hiver plongées dans la vase.

Auteur: Toulet Paul-Jean

Info: Les trois impostures, Laffont, Bouquins 1986<181 p.183>

[ effacer ] [ oubli ]

Commenter

Commentaires: 0

pardon

On devrait vider nos coeurs comme on vide un grenier. Jeter les vieilles querelles qui l'encombrent, les tristesse qui prennent trop de place. On devrait teindre nos coeurs avec des couleurs vives, quand les années les ont rendus trop ternes.

Auteur: Khayat Ondine

Info: Le pays sans adultes

[ oubli ] [ effacer ]

Commenter

Commentaires: 0

délaisser

La vie nous tuerait tous si nous n’avions pas l’oubli [...]. Cet oubli qui fait que nous ne pensons pas chaque seconde à l’absurdité de notre existence. Nous vivons sans savoir d’où nous venons et nous mourons sans savoir où nous allons. Comment vivre entre les deux ? Comment ne pas être paralysé par cette absence de sens ? C’est logiquement impossible. Et pourtant, la majorité y parvient et fait un peu comme si de rien n’était. Mais imaginez que vous soyez forcée de penser cet absurde sans rien pouvoir faire d’autre, pas sûr que vous survivriez. C’est le genre d’état qui peut nous traverser lorsque nous sommes confrontés de près à la mort d’un proche.

Auteur: Beuglet Nicolas

Info: Le cri

[ effacer ] [ laisser tomber ]

Commenter

Commentaires: 0