Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Recherches tous azimuths.   EXEMPLESJEUX et PASSE-TEMPSCHAINESPUNCHLINESHUMOURREPARTIESFEMMES. ETC.          ATTENTION  de  faire un  RESET  après  une  recherche  complexe.             ... Lire la suite >>
Search results: 12
Search time counter: 0.2781s

politicien

La politique, hélas! est une jungle, trop souvent une brousse fétide, l'enchevêtrement des intérêts brouille la perspective.

Auteur: Savary Charlotte

Info: Le député

[ opportunisme ]

Commenter

Commentaires: 0

art pictural

Vous avez le ciel au-dessus de vous donnant une lumière, et puis la lumière réfléchie par tout ce qui se reflète, puis la lumière directe du soleil; de sorte que dans le mélange et l'enchevêtrement de ces différentes lumières, il n' y a de ligne visible nulle part.

Auteur: Homer Winslow

Info:

[ peinture ]

Commenter

Commentaires: 0

ébauches

Je referme mon carnet de notes. Il ressemble à une carte routière. Un enchevêtrement de directions que, pour la plupart, je n’emprunterai jamais. Je serais incapable de nommer un tel espace autrement qu’en disant qu’il constitue désormais le cadre élastique d’une histoire sans début ni fin, mais formant un bloc homogène de fragments qui semble très ancien.

Auteur: Rahmy Philippe

Info: Monarques

[ brouillon ]

Commenter

Commentaires: 0

réfléchir

Il est clair que toutes les structures verbales signifiantes sont les imitations langagières de ce processus psychologique et physiologique évasif connu sous le nom de pensée. Un processus avec des enchevêtrements émotifs, des convictions irrationnelles soudaines, des lueurs involontaires de perspicacité, des préjudices rationalisés, blocs de panique et d'inertie, tout ça pour atteindre finalement une intuition complètement incommunicable.

Auteur: Frye Northrop

Info:

[ limitation ] [ prescience ] [ pressentiment ]

Commenter

Commentaires: 0
Is added to chains

mégapole

Rickshaw qui cahote sur le pavage en brique des ruelles étroites et jonchées de bouse de vache. Au dessus de moi, cerfs volants déchirés pris dans l'enchevêtrement des fils électriques sur lesquels sont alignés en rangs serrés, des pigeons gris. De chaque côté, des maisons qui se pressent les unes contre les autres pour avoir chacune pignon sur rue et qui donnent l impression d étouffer tant elles sont étroites; des balcons aux arabesques de fer forgé où flottent des saris en train de sécher.

Auteur: Pankaj Mishra

Info: Une terrasse sur le Gange

[ Inde ] [ bidonville ]

Commenter

Commentaires: 0

nature

... Le désert purifie l'âme, loin de lui tu es sourd et aveugle... Le Sahara exalte les mérites et aggrave les vices y voyagent seulement les chercheurs de lumière... Je me laisse bercer par le va et vient de ma selle je suis vide, je suis rien... Sur terre ou tout est à gagner l'illusion n'a pas sa place. Seule compte la pensée lucide car elle exige l'oubli de soi et la prudence... Devant cet enchevêtrement de sable... Mon corps n'existait plus. Ma chair faisait la paix avec mon Âme, je vivais le sacré...

Auteur: Mono Dayak

Info:

[ mystique ] [ vacuité ] [ spiritualité ]

Commenter

Commentaires: 0

intrication

La "matière condensée" du cerveau est l'objet le plus complexe de l'univers. Rien à voir, en effet, avec la structure d'un gaz ou d'un cristal : dans le cerveau humain s'emboîte, comme une série de poupées russes, toute une hiérarchie de niveaux d'organisation. La pensée émerge d'une architecture sophistiquée de routines mentales, un assemblage de processeurs élémentaires interconnectés en circuits distribués dans plusieurs régions du cerveau, eux-mêmes formés de dizaines de types de neurones. Chaque neurone, avec ses dizaines de milliers de synapses, est à lui seul un univers de molécules en interaction permanente, qui donnera sans doute du travail aux modélisateurs pour quelques siècles.

Auteur: Dehaene Stanislas

Info: Le code de la conscience

[ complication ] [ multiplicité ] [ enchevêtrement ]

Commenter

Commentaires: 0

épier

Pendant ce temps, le grand-duc aux yeux d'ambre, perché bien à l'abri sur la branche basse d'un gommier, lisse ses plumes qui ruissellent d'eau de pluie. Sur l'autre rive, près de l'enchevêtrement de racines de chênes aquatiques et de pins, là où des empreintes de bottes sont imprimés dans la vase, le rapace remarque les plus imperceptibles mouvements dans la danse des pousses de pâturins, devinant grâce à un frisson instinctif dans les fibres de ses muscles que la pluie et le vent couchent les brins d'herbe les plus hauts, tandis que la course effrénée d'un rongeur ou le mouvement vif d'une queue ne manque jamais de faire relever les tiges des roseaux.

Auteur: Machart Bruce

Info: Le sillage de l'oubli

[ animal ] [ affut ] [ littérature ] [ nature ]

Commenter

Commentaires: 0

enfance

En-dessous du bois, un peu à l'écart du chemin, il y avait un long bassin en granit rempli d'une eau à demi stagnante, devant lequel il pouvait rester des heures, agenouillé ou accroupi, à contempler l'incroyable guerre des étoiles offerte par les bestioles interagissant dans le sombre décor 3D tapissé de feuilles mortes, de mousses et de brindilles. Tout ensemble réservoir où les abeilles venaient boire et crèche des petits vers de moustiques gigotants, avec au fond de l'eau un complexe enchevêtrement végétal, base de repli des têtards, repaires d'autres insectes fascinants comme les dytiques qui nagent entre deux eaux de leurs deux rames frénétique, souvent accompagnés de trapus et vibrionnant notonectes tout sombres. Parfois le miroitement de la lumière sur les plissements de la surface voilait un instant le petit univers amniotique, coupant la continuité du mystère magique offert à son regard d'enfant humain. Devenu géant.

Auteur: Mg

Info: 4 aout 2015

[ contemplation ] [ nature ] [ émerveillement ]

Commenter

Commentaires: 0

nature

Au centre, un ruisseau courait, nimbé d'une vapeur légère. Les arbres qui se penchaient au-dessus avaient laissé tomber dans ses eaux de grosses branches; Elles engorgeaient le courant, produisant, çà et là, des tourbillons et des profondeurs noires tandis que sous le passage libre du flot on voyait briller comme un chemin de cailloux et de sable brun. Si l'on suivait le ruisseau des yeux, on pouvait apercevoir ses eaux miroiter à quelque distance, mais on en perdait bien vite toute trace dans l'enchevêtrement des troncs d'arbres, des buissons, des rocs couverts de lichens. Tous ces arbres géants et ces blocs de granit semblaient s'appliquer à rendre mystérieux le cours de ce petit ruisseau. Peut-être craignaient-ils que, de sa voix infatigable, il allât murmurer sur son passage les secrets du coeur de la vieille forêt ? Ou refléter des révélations sur le miroir lisse d'une de ses anses ?

Auteur: Hawthorne Nathaniel

Info: La lettre écarlate

[ forêt ] [ eau ] [ magie ]

Commenter

Commentaires: 0