Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Dictionnaire analogique intriqué pour citations et extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLESPunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un RESET après  une recherche complexe... Lire la suite >>
Résultat(s): 10
Temps de recherche: 0.0427s

être humain

Chacun est l'ombre de tous.

Auteur: Eluard Paul

Info:

[ espèce ] [ grégaire ]

Commenter

Commentaires: 0

individu

Nous ne sommes rien d'autre qu'un pot-pourri d'ancêtres disparus.

Auteur: Twain Mark

Info:

[ espèce ]

Commenter

Commentaires: 0

grégaire

Je ne crois pas à la valeur des existences séparées. Aucun de nous n'est complet en lui seul.

Auteur: Woolf Virginia

Info:

[ espèce ]

Commenter

Commentaires: 0

pouvoir

Il cherche toujours à manipuler les hommes en se servant de l’argent comme appât ou moyen de corruption.

Auteur: Aïvo Frédéric Joël

Info: Le président de la république en afrique noire francophone

[ hameçon ] [ espèce sonnante ] [ dépravateur ]

Commenter

Commentaires: 0

orgasme

Tous les hommes, au moment vertigineux du coït, sont le même homme. Tous les hommes qui répètent une ligne de Shakespeare, sont William Shakespeare.

Auteur: Borges Jorge Luis

Info: Tlon uqbar orbis tertius

[ littérature ] [ miroirs ] [ espèce ] [ unicité ]

Commenter

Commentaires: 0

singularité

Ce qui donne à un individu sa valeur génétique, ce n'est pas la qualité propre de ses gènes. C'est qu'il n'a pas la même collection de gènes que les autres.

Auteur: Gros François

Info:

[ ouverture ] [ espèce ]

Commenter

Commentaires: 0

humanité

Plus que jamais, je pense que la race humaine en est une. Il existe des différences de couleur, de langue, de culture et d'opportunités, mais les sentiments et les réactions des gens sont partout semblables. Les gens fuient les guerres pour échapper à la mort, ils migrent pour améliorer leur condition et fortune, ils construisent de nouvelles vies dans des pays étrangers, ils s'adaptent aux difficultés extrêmes ....

Auteur: Salgado Sebastiao

Info:

[ espèce ]

Commenter

Commentaires: 0

générations

Les olives sont éternelles. Une olive ne dure pas. Elle mûrit et se gâte. Mais les olives se succèdent les unes aux autres, de façon infinie et répétitive. Elles sont toutes différentes, mais leur longue chaîne n’a pas de fin. Elles ont la même forme, la même couleur, elles ont été mûries par le même soleil et on le même goût. Alors oui, les olives sont éternelles. Comme les hommes. Même succession infinie de vie et de mort. La longue chaîne des hommes ne se brise pas. Ce sera bientôt mon tour de disparaître. La vie s’achève. Mais tout continue pour d’autres que nous.

Auteur: Gaudé Laurent

Info: Le Soleil des Scorta

[ espèces ] [ races ] [ morphiques ]

Commenter

Commentaires: 0

cognition

Notre survie et celle de notre espèce dépendent de notre faculté à répondre de façon rapide et correcte à la question : est-ce vivant ? […] La puissance de notre faculté à détecter la vie apparaît clairement quand nous regardons une rivière couler depuis un pont : le mouvement incessant de l’eau ne cesse d’envoyer à nos yeux des flashes de lumière, au gré des remous et des vaguelettes qui reflètent la lumière du soleil, et pourtant, si l’eau est claire, nous pouvons distinguer un poisson, en particulier s’il nage à contre-courant, et nous savons qu’il est vivant. Si vous estimez cette remarque évidente et sans intérêt, essayez de fabriquer un détecteur de vie qui repérerait la présence du poisson. C’est loin d’être facile, alors que la détection de la vie nous est donnée gratuitement par notre équipement mental.

Auteur: Lovelock James

Info: The vanishing face of Gaia, page 125

[ improgrammable ] [ flou définitionnel ] [ mystère ] [ connivence d'espèces ] [ vision ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson
Mis dans la chaine

cosmogonie

En effet, [Atman] était grand comme une femme et un homme quand ils se tiennent embrassés. Son soi, il le divisa en deux parties : de là naquirent époux et épouse. Il s'unit à elle et de là naquirent les humains. Mais elle réfléchit : Comment peut-il s'unir à moi puisqu'il m'a engendrée de lui même? Eh bien! je vais me cacher ! Alors elle se transforma en vache; alors lui devint taureau et il s'accoupla avec elle; de là naquirent les bovins. Alors elle se fit jument; mais lui devint étalon; elle se fit ânesse, lui âne et il s'accoupla avec elle : de là naquirent les solipèdes. Elle devint chèvre, lui, bouc; elle devint brebis, lui, bélier et s'accoupla avec elle; de là naquirent les chèvres et les brebis. Et ainsi, il arriva qu'il créa tout ce qui s'accouple jusqu'aux fourmis. Alors il reconnut: "Vraiment je suis moi-même la création, car j'ai créé tout le monde de l'univers". Alors il se frotta ainsi (les mains devant la bouche) et il engendra de sa bouche comme sein maternel et de ses mains, le feu.

Auteur: Brihadaranyaka Upanishad

Info: Traduit par Paul Deussen

[ espèces animales ] [ mythologie ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson