Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Derniers ajouts !! cliquez sur GO. Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLES. Insérer une citationPunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un&n... Lire la suite >>
Résultat(s): 501
Temps de recherche: 0.2817s

loisirs

La réception par la distraction, de plus en plus sensible aujourd’hui dans tous les domaines de l’art, et symptôme elle-même d’importantes mutations de la perception, a trouvé sa place centrale au cinéma.

Auteur: Benjamin Walter

Info: Oeuvres, tome 3

[ éducation ] [ savoirs ] [ capture des esprits ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

intellect

Il y a dans la promptitude à raisonner une sorte de volupté qui est encore une volupté de l'amour-propre, de la chair et du monde. On ne voit point d'homme, s'il est capable d'y réussir, qui n'éprouve de la complaisance pour les jeux subtils de la dialectique : c'est qu'ils démontrent son habileté et lui promettent une victoire. Il a moins de goût pour la vérité, dont l'évidence l'humilie, que pour l'argument, dont l'invention le flatte.

Auteur: Lavelle Louis

Info: Dans "La conscience de soi"

[ satisfaction narcissique ] [ frime dialectique ] [ esprit français ] [ résonneur ]

Commenter

Ajouté à la BD par Coli Masson

souffrance

Ce sont les mêmes centres cérébraux qui interprètent et ressentent la douleur physique qui s'activent également lors d'expériences de rejet émotionnel. Au vu des scans du cerveau, ils s'allument en réponse à l'ostracisme social, tout comme ils le font lorsque déclenchés par des stimuli physiquement nocifs. Quand les gens parlent de se sentir blessés ou de ressentir une douleur émotionnelle, ils ne sont pas abstraits ou poétiques, mais scientifiquement très précis.

Auteur: Mate Gabor

Info:

[ chair-esprit ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

credo

Je maintiens que le mystère humain est incroyablement dévalorisé par le réductionnisme scientifique et sa prétention qu'avec le matérialisme on pourra en fin de compte expliquer l'entier du monde spirituel en termes de modèles d'activité neuronale. Cette croyance doit être considérée comme une superstition. ... Nous devons admettre que nous sommes des êtres spirituels avec des âmes qui existent dans un monde spirituel ainsi que des êtres matériels avec des corps et des cerveaux qui existent dans un monde matériel.

Auteur: Eccles John

Info: "Evolution of the Brain: Creation of the Self", p.241, 1989

[ affirmation ] [ chair-esprit ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

révolte

De nos jours, nous voyons souvent mentionner le courage ou l'audace avec lesquels certain rebelle s'en prendra à une tyrannie séculaire ou une superstition désuète. Ce n'est pas faire preuve de courage que de s'en prendre à des choses séculaires ou désuètes, pas plus que de provoquer sa grand-mère. L'homme réellement courageux est celui qui brave des tyrannies jeunes comme le matin ou des superstitions fraîches comme les premières fleurs.

Auteur: Chesterton Gilbert Keith

Info: Dans "Le monde comme il ne va pas"

[ pressentiment ] [ esprit critique ] [ sédition d'arrière-garde ]

Commenter

Ajouté à la BD par Coli Masson

homme-animal

La seule chose dont je sois vraiment sûr, c'est que nous sommes de la même étoffe que les autres bêtes ; et si nous avons une âme immortelle, il faut qu'il y en ait une aussi dans les infusoires qui habitent le rectum des grenouilles...

Auteur: Rostand Jean

Info: Pensées d'un biologiste

[ esprit ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

spiritualité

La substance est durable, la forme éphémère.

Auteur: Bill Max

Info:

[ temporalité ] [ chair-esprit ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

confiance

Il y a en métaphysique un principe du "point de repère suffisant", et c’est la conscience de la limite qui sépare la pensée suffisante et utile, de la pensée abusive et inutile ; la première est celle qui précisément nous fournit des points de repère susceptibles de nous faire dépasser le plan indéfini de la pensée comme telle. Il est naturel que l’homme qui est insensible au caractère provisoire des concepts demande à la pensée ce qu’elle ne saurait fournir, et aboutisse à la conviction que la pensée est vaine et que l’homme ne peut rien connaître ; mais il n’est pas normal que l’homme prenne la pensée pour une fin en soi.
Toutes ces considérations peuvent préciser l’image de la certitude ; mais on peut préciser cette image également par l’évocation de son contraire, qui est le doute : "pour l’homme livré au doute", dit en substance la Bhagavadgîta, "il n’y a aucun salut ni dans ce monde ni dans l’autre". Douter de l’ontologiquement certain, c’est ne pas vouloir être ; c’est par conséquent une sorte de suicide, celui de l’esprit ; et douter de la divine Miséricorde est une disgrâce aussi grande que douter de Dieu. La certitude spirituelle comporte le "oui" libérateur à ce qui nous dépasse, et qui en fin de compte est notre propre essence ; d’où le rapport entre la connaissance de soi et la connaissance de Dieu, et aussi, entre la connaissance de Dieu et l’action de la Miséricorde.

Auteur: Schuon Frithjof

Info:

[ fondations ] [ assise ] [ chair-esprit ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson
Mis dans la chaine

pouvoirs yogiques

Pour le Hathayoga, les postures ont une valeur magique très accentuée ; par exemple padmâsana guérit n’importe quelle maladie (Gherandasamhitâ, II, 8), muktâsana et vajrâsana donnent des "pouvoirs miraculeux" (ibid., II, 11-12), mrtâsana calme les agitations de l’esprit (II, 19), bhujangâsana éveille la Kundalini (II, 42-43), etc. Il y a des âsanas qui "conquièrent la mort", mrtyum jayati, cliché spécifique aux textes hathayogiques.

Auteur: Eliade Mircea

Info: Dans "Techniques du yoga" pages 294-295

[ iddhis ] [ symbolique ] [ corps-esprit ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson
Mis dans la chaine

signe

Il n’y a pas de contenu du langage ; comme communication, le langage communique une essence spirituelle, c’est-à-dire purement et simplement une communicabilité.[…]
C’est précisément ce que signifie le concept de révélation lorsqu’il tient le caractère intangible du verbe pour l’unique et suffisante condition et caractéristique de la nature divine de l’essence spirituelle qui s’exprime en lui.

Auteur: Benjamin Walter

Info: Oeuvres, tome 1

[ quasi-esprit ] [ sémiotique ] [ trace parlante ]

Commenter

Ajouté à la BD par miguel