Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Dictionnaire analogique intriqué pour citations et extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLESPunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un RESET après  une recherche complexe... Lire la suite >>
Résultat(s): 4
Temps de recherche: 0.1023s

religion

Les théologiens enseignent non pas comment réfléchir, mais seulement le résultat de leurs propres réflexions.

Auteur: Attali Jacques

Info: La Confrérie des Eveillés

[ théorie ] [ philosophie ]

Commenter

Commentaires: 0

râteau

<Max> Hey les gars j'ai couché avec une fille ce week-end \o/
<Mickey> T'es allé voir une prostitué?
<Yow> Et tu t'es reveillé après ?
<Pit30> T'as violé une fille?
<BenjO> Elle faisait 120 kilos et avait que 3 dents?
<Bilou_Soft> Tu t'es mis au poupée gonflable?
<Max> -_-''.

Auteur: Internet

Info:

[ dialogue-web ]

Commenter

Commentaires: 0

introspection

La respiration, processus cosmique fondamental, est un des points d'appui dont peut disposer le yogi pour "se connaître". Pas connaître quelques habitudes et quelques traits de caractère, mais le tout de lui, condition de la seule véritable Vie, celle de la Conscience Eveillée. Chercher à se connaître soi-même n'est pas chercher à connaître les caractéristiques de sa personnalité mais à reconnaître son impersonnalité.

Auteur: Desjardins Arnaud

Info: Yoga et spiritualité, P.88

[ yoga ] [ méditation ] [ zazen ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Bandini

mélancolie

Je pleure sur ceux
Qui m’ont fait goûter la saveur
De leur affection,
Puis, dès qu’ils m’eurent
Eveillé au désir, se sont
Assoupis.

Ils m’ont engagé à me tenir
Debout,
Et lorsque je me fus levé,
Portant avec courage le fardeau
Que leur affection
M’a imposé,
Ils se sont empressés
De s’asseoir.

Je sortirai donc de ce monde,
Et votre amour
Toujours vivant, dans cette poitrine,
Sous mes côtes décharnées,
Personne jamais
N’en sortira la présence.

Entre la tristesse
Et moi-même
J’ai noué de longues relations,
Qui ne cesseront plus jamais,
A moins que ne cesse un jour
L’éternité

Auteur: Ibn Bourd Bachar

Info: Jeux cruels

[ poésie ] [ déception ]

Commenter

Commentaires: 0