Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
FLP recherche avec plusieurs mots ou chaines de lettres : EXEMPLESJEUX et  PASSE-TEMPS. Punchlines,  humour,   réparties femmes, etc.  Attention de faire un RESET après  une recherche  complexe.                    &nb... Lire la suite >>
Search results: 58
Search time counter: 0.0664s

lecture

Si on veut connaître un pays, on doit pratiquer ses écrivains de second ordre, qui seuls en reflètent la vraie nature. Les autres dénoncent ou transfigurent la nullité de leurs compatriotes : ils ne veulent ni ne peuvent se mettre de plain-pied avec eux. Ce sont des témoins suspects.

Auteur: Cioran Emil

Info: De l'inconvénient d'être né, 1973 <p.1337>

[ exactitude ]

Commenter

Commentaires: 0

image

- Les photos, c'est très important. Ce sont les choses comme elles ont été vraiment. Les faits à l'état brut. Elles nous dispensent de commentaires, donc d'interprétations, donc d'erreurs. Sauf quand on les a truquées, comme dans certains pays. Elles ont en tout cas l'incomparable avantage d'être silencieuses. Et, avec les années, croyez-moi, j'ai appris les vertus du silence...

Auteur: Jean Raymond

Info: Le Clou, Dialogue en sept journées

[ exactitude ]

Commenter

Commentaires: 0

sciences

L'essence de la méthode scientifique est un certain désir de mettre en danger ses propres idées. Pour être modifiable, une théorie doit être précise du point de vue de la logique et dépourvue de toute ambiguïté. Autrement elle ne peut même pas être fausse! Pour atteindre ce manque d'ambiguïté, la physique s'exprime dans la langue très précise des mathématiques.

Auteur: Pagels Heinz

Info: L'Univers Quantique, InterÉditions, p.329

[ nombres ] [ exactitude ]

Commenter

Commentaires: 0

rapports humains

La force de vérité qu'une déclaration dévoile : sa proéminence parmi les tonnes d'observations enregistrées que je peux éventuellement appliquer à ma propre vie, le sens qu'on peut défendre par des arguments, le sens que quelqu'un m'aime et que j'aime bien ce quelqu'un... que la voix qui la profère est audible et vienne au moins de la même pièce que moi, tout ceci fait ou peut être éventuellement acquis comme une déclaration irrésistiblement vraie.

Auteur: Baker Nicholson

Info:

[ communication ] [ exactitude ]

Commenter

Commentaires: 0

réel

Remarquons, en passant, qu'il ne s'agit là nullement du problème de la certitude - aucun aristotélicien n'a jamais mis en doute la certitude des démonstrations géométriques -, mais de celui de la réalité ; et qu'il ne s'agit pas même de l'emploi des mathématiques dans la science physique - aucun aristotélicien ne s'est jamais refusé à mesurer ce qui est mesurable et à compter ce qui est nombrable -, mais de son rôle dans et pour la structure même de la science ; c'est- à-dire, nécessairement, de la réalité elle-même.

Auteur: Koyré Alexandre

Info: Etudes galiléennes

[ philosophie ] [ exactitude ]

Commenter

Commentaires: 0

conscience

La vérité palpite, subjuguée et silencieuse. Dissimulée dans les recoins les plus sombres de son esprit, oubliée dans d'anciennes archives judiciaires, recouverte par les confus rapports oraculaires ou simplement prisonnière de la répression ou de l'ignorance, comme s'il s'agissait de l'un de ces animaux qui hibernent longtemps sans se manifester, mais qui même dans cet état restent vivants. (...)
La vérité. Cette chose si désirée et en même temps si redoutée. Parfois par méchanceté, d'autres fois par douleur ou simplement parce que le temps a étendu dessus son voile fatal pour la dissimuler, elle gît, opprimée, d'autant plus forte qu'elle est cachée. Parce qu'elle ne sait pas mourir. Elle a beau pouvoir être réduite au silence, dissimulée ou oubliée, elle n'en crie pas moins, à sa façon, pour se faire remarquer, pour rappeler son existence.

Auteur: Rolon Gabriel

Info: La maison des belles personnes

[ exactitude ]

Commenter

Commentaires: 0

sincérité

Comment pouvons-nous savoir ce qu'est la vérité alors que presque tout ce que nous avons appris est un mensonge ? Comment pouvons-nous reconnaître ce qui est réel en nous ? Il m'a fallu du temps pour trouver, mais j'ai trouvé. Nos émotions sont réelles. Chaque émotion que nous ressentons est réelle, est la vérité, est. Je me suis aperçu que chaque émotion vient de notre esprit, de notre intégrité ; Elle est complètement authentique.
Vous ne pouvez truquer ce que vous ressentez. Vous pouvez essayer de refouler vos émotions, vous pouvez essayer de justifier ce que vous ressentez, ou mentir à son sujet, mais ce que vous ressentez est authentique. C'est réel, et vous le sentez. Il n'y a rien de faux dans tout ce que vous ressentez. Il n'y a pas de bonnes ou mauvaises émotions ; il n'y a rien de faux avec la colère ou la jalousie ou l'envie. Même si vous ressentez la colère, elle vient de votre intégrité. Même si c'est de tristesse ou de dépression que vous souffrez, il y a toujours une raison pour que vous ressentiez cela.

Auteur: Ruiz Miguel

Info: La voix de la connaissance, Un guide pratique vers la paix intérieure

[ franchise ] [ émoi ] [ exactitude ]

Commenter

Commentaires: 0

intraduisible

Sinologues et philologues ont longuement débattu de la signification du terme tcheng ming, que l'on trouve dans Confucius. Ce terme est étrange, en effet : comme le constate un spécialiste cité par Etiemble, "il fait de la correction de l'écriture le premier principe d'un gouvernement, et voir dans les caractère fautifs l'origine des plus grâces désordres de l'Etat." Il s'agit bel et bien de calligraphier correctement, il s'agit de la "juste écriture" que nous appelons, en grec, "orthographe". Mais dans ses "Entretien" (XIII), 3, le maître précise que si il était nommé ministre par l'empereur, il commencerait par "corriger les dénominations". Et ceci est encore le Tcheng Ming. "Quand les noms ne sont pas corrects, dit-il, le langage est sans objet. Quand le langage est sans objet, les affaires ne peuvent être menées à bien." Enfin, Etiemble, après d'autres, rapporte cette notion au comportement même des personnes. On dit que la princesse Nan Tseu commettait l'inceste. Sa faute n'était pas celle-là, cependant, non plus que la luxure ou l'adultère : sa faute était de donner au fils la fonction du père, donc d'enfreindre les dénominations. "Que le souverain soit un souverain ; le sujet, un sujet ; le père, un père ; le fils, un fils. Le Tcheng Ming ne fait donc qu'une seule et même chose de l'art de tracer correctement les signes écrits, de choisir la juste dénomination et d'occuper sa place légitime dans l'harmonie de l'univers.
Le mot qui me manque, quoi que d'ampleur plus modeste, n'est pas étranger au Tcheng Ming. Il désignerai très précisément la superposition qui s'établit quelque fois entre le bon choix des mots, la réussite d'une phrase, d'un paragraphe, d'une page, avec l'intuition que cette mystérieuse réussite, qui marie indissolublement le fond et la forme, la rythmique et l'expression, la résonance et la pensée, y quelque chose à voir avec le vrai. Il me semble que certains de nos classiques abondent en grâces de genre.

Auteur: Taillandier François

Info: Dictionnaire des mots manquant, page 179. Style, justesse, orthographe

[ exactitude ] [ intrication ] [ citation s'appliquant à ce logiciel ]

Commenter

Commentaires: 0