Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
FLP, dictionnaire analogique intriqué pour citations et extraits, recherche mots ou phrases tous azimuths.  ExemplesPunchlinesJeux et Passe-tempsChainesHumourRéparties.  ... Lire la suite >>
Search results: 285
Search time counter: 0.2209s

existence

Dusses tu vivre trois mille ans et autant de fois dix mille ans, souviens-toi pourtant que personne ne perd une autre vie que celle qu'il vit et qu'il n'en vit pas d'autre que celle qu'il perd. Donc le plus long et le plus court reviennent au même. Car le présent est égal pour tous ; est donc égal aussi ce qui périt ; et la perte apparaît ainsi comme instantanée ; car on ne peut perdre ni le passé ni l'avenir ; comment en effet pourrait-on vous enlever ce que vous ne possédez pas ?

Auteur: Rues François des

Info: Les Marguerites françaises, 1595 <II, 14 p.1149>

[ illusion ] [ instantanée ]

Commenter

Commentaires: 0

existence

Tout est amusement dans la vie. La vertu seule mérite d'être appelée occupation. S'il n'y a que ceux qui la pratiquent qui se puissent dire véritablement occupés, qu'il y a de gens oisifs dans le monde !
Les uns s'amusent par l'ambition, les autres par l'intérêt, les autres par l'amour ; les hommes du commun par les plaisirs, les grands hommes par la gloire, et moi je m'amuse à considérer que tout cela n'est qu'amusement.
Encore une fois tout est amusement dans la vie ; la vie même n'est qu'un amusement, en attendant la mort.

Auteur: Dufresny Charles

Info: Amusements sérieux et comiques, 1698, Moralistes du XVIIe siècle, Robert Laffont Bouquins 1992 <p.998>

[ fantaisie ] [ amusante ]

Commenter

Commentaires: 0

existence

Par le fait qu'une mère m'a mis au monde, je suis fautif, je suis condamné à vivre, je dois appartenir à un État, être soldat, tuer, payer des impôts pour des armements. Et, en ce moment, la faute de la vie m'a amené de nouveau, comme jadis en temps de guerre, au devoir de tuer. Mais, cette fois, je ne tue pas à contrecoeur, je prends conscience de la faute, et, si ce monde stupide et abruti vole en miettes, je ne proteste pas, je fais de mon mieux pour l'y aider et je péris volontiers avec.

Auteur: Hesse Hermann

Info: Le loup des steppes, Livre de Poche no 2008

[ imposée ] [ désespérante ] [ être humain ]

Commenter

Commentaires: 0

existence

Décidément nous n’adorons rien de plus divin que notre odeur. Tout notre malheur vient de ce qu’il nous faut demeurer Jean, Pierre ou Gaston coûte que coûte pendant toutes sortes d’années. Ce corps à nous, travesti de molécules agitées et banales, tout le temps se révolte contre cette farce atroce de durer. Elles veulent aller se perdre nos molécules, au plus vite, parmi l’univers ces mignonnes ! Elles souffrent d’être seulement "nous", cocus d’infini. On éclaterait si on avait du courage, on faille seulement d’un jour à l’autre. Notre torture chérie est enfermée là, atomique, dans notre peau même, avec notre orgueil.

Auteur: Céline Louis-Ferdinand

Info: Voyage au bout de la nuit

[ prison ]

Commenter

Commentaires: 0

existence

Nous disposons tous de plusieurs vies, et nous revenons sur terre pour évoluer sur le plan spirituel. Cela ne peut se faire sans souffrance. Avant de revenir sur terre, accompagné de notre guide spirituel, nous choisissons les grandes lignes de notre vie terrestre pour comprendre et grandir, vivre des expériences, en nous rappelant que nous ne formons qu'un avec Dieu. Peu importent nos croyances ou nos religions, la vérité ultime est le message suivant : nous devons nous aimer les uns les autres ; nous devons trouver chez l'autre la parcelle de Dieu qui est en lui. Faire un travail sur soi, c'est apprendre.

Auteur: Alain Joseph Bellet

Info: Je communique avec les défunts

[ initiatique ] [ réincarnations ]

Commenter

Commentaires: 0

existence

Elle était plongée dans la lumière d’un bonheur étrange, qu’elle n’avait jamais éprouvé, et qu’il lui semblait pourtant avoir porté en elle pendant des années, en attendant qu’il veuille bien éclore. Il lui apparut impossible d’avoir pu se consacrer à autre chose, durant tout ce temps, qu’à protéger ce bonheur et le cacher. C’est fou ce dont nous sommes capables, pensa-t-elle. Grandir, aimer, faire des enfants, vieillir — et tout cela même lorsque nous sommes ailleurs, dans le temps suspendu d'une réponse non reçue, ou d'un geste avorté. Que de sentiers et d'allures différentes pour les parcourir, dans ce qui apparaît comme un unique voyage.

Auteur: Baricco Alessandro

Info: Mr. Gwyn

[ vie ] [ complexité ] [ bien être ]

Commenter

Commentaires: 0

existence

Incohérente, imprévoyante, gaspilleuse, tumultueuse, insoucieuse de l'échec comme de la réussite, oeuvrant désordonnément dans tous les styles et dans toutes les directions, prodiguant les nouveautés en pagaïe, lançant les espèces les unes contre les autres, façonnant à la fois l'harmonieux et le baroque, lésinant sur le nécessaire et raffinant sur le superflu, créant indifféremment ce qui doit succomber demain et ce qui doit traverser les âges, ce qui va dégénérer et ce qui va persévérer dans le progrès... ainsi nous apparaît la vie évoluant, et qui, tout à la fois, nous stupéfie par la puissance de ses talents et nous déconcerte par l'emploi qu'elle en fait.

Auteur: Rostand Jean

Info: Ce que je crois. Grasset, 1953, p. 48

[ bouillonnement ] [ complexité ] [ foisonnement ]

Commenter

Commentaires: 0

existence

J'ai pensé tout à coup à la famille des gens qui se suicident. A ce qu'ils devaient ressentir. Ce mélange de colère et de culpabilité. Ce besoin incontrôlable de trouver un responsable. Comme s'il y avait toujours une justice ! Un fautif. Ce qui suppose un rapport de cause à effet entre nous et les autres, comme si nous étions tous des roues dans un engrenage. Et pourtant, chacun tourne à vide dans son petit espace personnel. Et si parfois nous touchons une roue qui va dans le même sens, c'est un pur hasard. Il n'y a pas de grande mécanique de la vie, c'est des conneries.

Auteur: Percin Anne

Info: Comment maximiser (enfin) ses vacances, p. 256

[ chaos ] [ incompréhensible ] [ vie ]

Commenter

Commentaires: 0

existence

Dans la vie, les étrangers qui se frottent les uns aux autres pour le boulot ne s’arrêtent jamais pour se dire : "Eh mais, qu’est-ce qu’on fout là, nom de Dieu ?" On a tous envie de faire des pauses et ça nous saoule tous de faire semblant de croire à ce qu’on dit, mais on y va. On se dit que tout ça c’est des conneries et que la vraie vie on la manque et puis un jour on comprend : y a pas de vraie vie. La vraie vie, c’est justement ça : faire semblant de croire à ce qu’on dit, à ce qu’on fait.

Auteur: Jacky Schwartzmann

Info: Mauvais coûts

[ illusion ]

Commenter

Commentaires: 0

existence

J'ai parfois regretté les femmes que j'ai été.
Il y en eut tant : fille, sœur, flic, nana dure-à-cuire, différentes sortes de pute, amante rejetée, épouse idéale, héroïne, tueuse.
Je dirai la vérité sur toutes, dans la mesure où je suis capable de la dire.
Garder des secrets, raconter des mensonges, demande la même habileté. Les deux deviennent une habitude, presque une addiction, comme il est difficile de rompre avec les personnes les plus proches ou au boulot.
On dit qu'il ne faut jamais faire confiance à une femme qui vous avoue son âge ; si elle ne peut garder ce secret, elle ne peut garder le vôtre.

J'ai cinquante-neuf ans.

Auteur: Masterman Becky

Info:

[ récapitulation ] [ humour ]

Commenter

Commentaires: 0