Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Derniers ajouts !! cliquez sur GO. Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLES. Insérer une citationPunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un&n... Lire la suite >>
Résultat(s): 45
Temps de recherche: 0.0863s

injonction

Partant de cette première, en un sens unique, consigne de la raison, comme quoi pour apprendre il faut désirer apprendre, et par conséquent ne pas se contenter de ce que l'on a déjà tendance à penser, découle un corollaire qui mérite d'être inscrit sur chaque mur de la cité de la philosophie : N'entravez pas le chemin de la recherche.

Auteur: Peirce Charles Sanders

Info:

[ investigation ] [ exploration ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

inventivité

Il n'est pas exagéré de dire qu'après la passion d'apprendre, il n'y a pas de qualité aussi indispensable à une poursuite fructueuse de la science que l'imagination. Trouvez-moi un peuple dont la médecine ancienne n'était pas mélangée à la magie et aux incantations, et je vous trouverai un peuple dépourvu de toute capacité scientifique.

Auteur: Peirce Charles Sanders

Info: "Philosophical Writings of Peirce", New York : Dover Publications 1940

[ découvreurs ] [ exploration ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

existence

Imaginons, non pas une succession indéfinie, mais un flux continu d'inférence au travers d'un temps fini ; le résultat sera un esprit-point de vue, médian et objectif, conscient de tout le temps passé en fin de parcours. Dans ce dernier moment, toute la série sera identifiée, ou désignée comme familière.

Auteur: Peirce Charles Sanders

Info:

[ rétrospective ] [ exploration ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

nouveau monde

Je n’eus pas plutôt mis le pied dans cette nouvelle terre, que je me sentis tout affamé ; si bien qu’après avoir attaché mes Gansas [oies], et ma machine au premier arbre que je rencontrais, je ne pensais plus qu’à satisfaire mon ventre. Pour cet effet, je fouillais tout aussitôt dans mes pochettes, pour en tirer les provisions dont j’ai parlé ci-devant. Mais au lieu des perdrix et des chapons que je pensais y avoir mis, je n’y trouvais qu’un mélange confus de feuilles sèches, parmi de la mousse, du poil de chèvre, des crottes de brebis et de semblables ordures. Il m’en arriva de même de mon vin de Canarie, qui se tourna en une puante et vilaine liqueur, telle à peu près du pissat de cheval, ou quelque autre bête ; d’où vous pouvez bien juger, que toutes ces choses n’étaient qu’illusions de malins esprits, et de quelle force j’en aurais été servi, si je m’y fusse fié. Mais tandis que je m’amusais à considérer de si étranges métamorphoses, j’ouïs un grand bruit que faisaient mes oiseaux ; qui battaient des ailes derrière moi, et me tournant tout en même temps, je vis comme ils se jetaient à corps perdu sur un certain arbrisseau, qui s’était fortuitement embarrassé dans l’étendue de leurs cordages, je pris garde qu’ils en mangeaient les feuilles avec une grande avidité, et m’en étonnais d’autant plus, que je ne les avais jamais vu jusqu’alors, se repaître d’aucune forme de mangeaille...

Auteur: Godwin Francis

Info: L'homme dans la Lune

[ exploration ] [ voyage spatial ] [ science-fiction ]

Commenter

Ajouté à la BD par miguel

vivre

Brûler de cette flamme semblable à une pierre précieuse, maintenir cette extase, c’est le vrai succès de la vie... Tandis que tout fuit sous nos pas, pouvons- nous faire mieux que nous rattacher à toute passion exquise, à toute connaissance qui semble pour un instant élargir l’horizon et libérer l’esprit, à tout ce qui émeut nos sens : couleurs étranges, odeurs curieuses, oeuvres de la main d’un artiste ou visage d’un ami.

Auteur: Pater Walter

Info:

[ sens-de-la-vie ] [ exploration dépaysante ] [ existence ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

anecdote

Lors d’un examen, Niels Bohr, étudiant à l’université, doit expliquer comment mesurer la hauteur d’un immeuble avec un baromètre. Il y répond avec justesse mais le correcteur pense lui mettre zéro. En effet, il s’attendait à une explication fondée sur l’altitude et la pression atmosphérique*. Or, Niels Bohr a répondu : "On monte le baromètre en haut de l’immeuble, on l’attache avec une longue corde, on le fait glisser jusqu’au sol, […], et on mesure la longueur de la corde qui correspond à la hauteur de l’immeuble". Il a bien répondu à la question, mais mérite-t-il un diplôme de physique avec une telle réponse ?

Pour se mettre d’accord, on fait appel à un autre professeur : Ernest Rutherford. Celui-ci repose alors la même question en imposant d’utiliser des savoirs de science physique.

Niels Bohr hésite sur la réponse à donner, il a plusieurs solutions, toutes correctes. Il finit par répondre : "On place le baromètre à la hauteur h du toit. On le laisse tomber en mesurant son temps de chute t avec un chronomètre. Ensuite en utilisant la loi de la chute des corps : h = gt2/2, on trouve la hauteur de l’immeuble".

Il obtient finalement une bonne note. Mais voici les autres solutions qu’il avait trouvées :

– on place le baromètre dehors un jour de soleil, on mesure la hauteur de son ombre ainsi que celle de l’immeuble, et en proportion avec celle du baromètre, on détermine la hauteur de l’immeuble (propriété de Thalès),

– monter les étages avec le baromètre et, au fur et à mesure, marquer un trait sur le mur dès qu’on s’élève de la hauteur du baromètre. On multiplie alors le nombre de marques par la hauteur du baromètre,

– suspendre le baromètre placé au ras du sol à une corde en étant au dessus de l’immeuble, le balancer et mesurer sa période d’oscillation. Cette période dépend de la longueur L de la corde et vaut 2πgL. En chronométrant la période, on en déduit L qui est aussi la hauteur de l’immeuble,

– aller frapper à la porte du concierge et lui dire : "J’ai pour vous un superbe baromètre si vous me dites quelle est la hauteur de l’immeuble".

La légende, car c'en est une, raconte qu'au final Bohr reconnut qu'il savait exactement ce qu'on attendait de lui mais qu'il en avait marre qu'on lui impose une façon de penser.

Auteur: Internet

Info: Compilé de plusieurs source, dont : L’eau au quotidien, de Michel Laguës, Editions O.Jacob, pages 24-25 * Un baromètre mesure la pression atmosphérique. Or, celle-ci est divisée par deux quand on s’élève de cinq kilomètres. On peut donc mesurer la hauteur d’un immeuble en mesurant la variation de pression, ce qui n'est pas une méthode précise avec un baromètre classique.

[ sciences ] [ liberté ] [ créativité ] [ exploration ] [ facettes ] [ indépendance ]

Commenter

Commentaires: 0

écriture

Je comprends qu’écrire est un moyen sans pareil d’éclairer le lien entre le passé et le présent.
Ce qui m’encourage à poursuivre, non pour informer, mais pour découvrir.

Auteur: Brizuela Leopoldo

Info: La nuit recommencée p. 45

[ exploration ]

Commenter

Commentaires: 0

langage

Partout où je suis allé, un poète était allé avant moi.

Auteur: Freud Sigmund

Info:

[ exploration ]

Commenter

Commentaires: 0

désordre

L'aléatoire est la véritable fondation des mathématiques.

Auteur: Chaitin Gregory

Info:

[ exploration ]

Commenter

Commentaires: 0

perception

En dehors de notre conscience il y a le monde froid et étranger des choses réelles. Entre ces deux espaces, la frontière étroite des sens. Aucune communication entre les deux mondes n'est possible hors de cette bande étroite. Pour une bonne compréhension de nous-mêmes et du monde, il est de la plus haute importance que cette frontière soit approfondie.

Auteur: Hertz Heinrich Rudolf

Info:

[ cognition ] [ sciences ] [ recherche ] [ quête ] [ exploration ]

Commenter

Commentaires: 0