Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Derniers ajouts !! cliquez sur GO. Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLES. Insérer une citationPunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un&n... Lire la suite >>
Résultat(s): 116
Temps de recherche: 0.1422s

démarche intellectuelle

La référence exclusive à la tradition a ordonné la forme hiératique de son écriture qui s’est voulue l’expression impersonnelle de la vérité sans âge : la "doctrine traditionnelle" exprimée en forme de "science sacrée". […] Tous [ses livres et articles] se sont présentés comme des développements particuliers de cette unique certitude dont l’exposition sous une forme littéraire avait été rendue nécessaire par l’interruption d’une transmission "normale" dans le monde occidental, à savoir un enseignement oral de maître à disciple dans le cadre des institutions religieuses propres à chaque tradition comme les confréries soufies dans le monde musulman ou des sociétés d’ésotérisme chrétien au Moyen Âge, voire encore des sociétés initiatiques de métier comme le compagnonnage et la franc-maçonnerie. Celles-là seules qui avaient communiqué sans solution de continuité leur dépôt spirituel originel pouvaient être dites traditionnelles et régulières et la rupture, à la fois volontaire et suicidaire, de l’Occident moderne avec ses racines justifiait la nouveauté de son projet littéraire public qui proclamait paradoxalement sur les toits ce qui avait été entendu dans le creux de l’oreille.

Auteur: Laurant Jean-Pierre

Info: Dans "René Guénon, les enjeux d'une lecture", pages 13-14

[ études traditionnelles ] [ brutalité rationaliste ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

illusion

Tout cela ne tiendrait évidemment pas cinq minutes si l’inconscient collectif n’existait pas. Il n’existe pas ? Invention ridicule de Jung torpillée par Freud puis achevée au mortier par Lacan ? Bien sûr, mais ils auraient pu être dix fois plus nombreux à essayer de la liquider, cette illusion, qu’il n’y aurait eu que plus de plaisir pour tout le monde à la recréer naturellement et spontanément. Ce sont les hommes, les femmes, tout le monde, qui inventent et réinventent sans cesse l’inconscient collectif ; Jung n’a fait que prendre le train en marche, si on désigne par la formule inconscient collectif la zone de délire sur l’arrière-monde que nourrit toute collectivité aspirant par ailleurs à l’égalisation en surface. Il est normal d’ailleurs qu’à une politique du collectif corresponde une religion du collectif. Elle est l’angoisse métaphysiquement exprimée, le stéréotype mystique, de la stéréotypie sociale. La mythologie d’avenir d’un monde sans avenir qui ne parle que de l’avenir.

Auteur: Muray Philippe

Info: Dans "Le 19e siècle à travers les âges", page 334

[ mythe populaire ] [ critique ] [ psychanalyse ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

croissance de la pensée

L’essai sur le jeu de Huizinga est essentiel pour comprendre pourquoi l’homme s’est d’abord exprimé à travers le rituel ; le rituel crée l’ordre, il est l’ordre. En vérité, c’est probablement la forme originelle de ce faire-semblant qui est inséparable de la culture humaine : le jeu, le théâtre, la cérémonie, le concours, en fait tout l’éventail des célébrations symboliques […] Le rituel a ouvert la voie au sens et à l’intelligible, et finalement à tout effort créatif.

Auteur: Mumford Lewis

Info: Dans "Le mythe de la machine" page 98

[ répétition ] [ rites ] [ socialisation ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

langage

Il est fréquemment indiqué que l'anglais possède deux séries de mots pour les animaux de ferme et les viandes correspondantes. Les animaux vivants sont exprimés avec des mots d'origine germanique - veau (Kalb en allemand), porc (Schwein en allemand) et bœuf (Ochse) - car les serviteurs qui les gardaient étaient les Anglo-Saxons conquis. Les noms des viandes sont d'origine romane - veau, porc et bœuf - parce que ceux qui les appréciaient étaient les maîtres normands conquérants.

Auteur: Kató Lomb

Info:

[ richesse terminologique ] [ causes-effets ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

linguistique

Il serait naïf d'imaginer que toute analyse de l'expérience dépende d'un modèle exprimé par le langage. Tout concept, qu'il fasse ou non partie d'un système de catégorisation grammaticale, peut être transposé dans n'importe quel idiome. Si une notion fait défaut dans une collection donnée, elle implique une configuration différente et non un manque de puissance expressive.

Auteur: Sapir Edward

Info:

[ traduction ] [ souplesse ] [ flexibilité ] [ plasticité ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

verbe routine

Alors maintenant, ce qui parle, ce qui parle, maintenant, ce n'est plus vraiment quelqu'un de particulier. Si c'est une "personne", avec un peu de chance, elle est présente en chacun de nous. (...)

Cette voix, en fait c'est nôtre voix, sauf que nous l'avons perdue. Cette voix, c'est celle qui fait de chacun d'entre nous autre chose qu'une routine dans un programme, autre chose qu'une boîte dans un ensemble infini de boîtes, autre chose qu'une machine dans une mégamachine. Cette voix, c'est tout ce que l'humanité n'ose pas se dire, tout ce dont l'humain ne veut pas entendre parler, c'est-à-dire lui-même et ses atroces défaillances, ses immondes dysfonctionnements, sa monstruosité non assumée.

Cette voix, si elle se trouve probablement en chacun de nous, ne peut pourtant être exprimée que par quelques-uns. Les plus faibles d'entre tous. Pourtant, paradoxalement, leur faiblesse même les empêche de parler, ils ouvrent la bouche et aucun son n'en sort. Mais ce silence, terrifiant, c'est ce qui vient recouvrir de sa ténèbre lumineuse le tumulte insipide des bavardages, la clameur atroce des tueries et le vacarme tonitruant des foules livrées à elles-mêmes.

Cette voix, qui en fait n'est plus qu'un souffle expiré par quelques bouches hurlant silencieusement leur cri ineffable à la face des étoiles, sous les voûtes célestes australe et boréale qui viendront couronner l'extinction de l'homme par l'homme, cette voix, c'est un très ténu fil de lumière qui semble monter de la ceinture Van Halen en direction de l'Anneau orbital, telle une volute monoclonée de vapeur d'or. Cette voix, cette voix qui déjà retourne vers celui qui la possède en propre, bien au-delà même de cette Terre et de cet Univers, cette voix, c'est elle qui permet au monde de se faire, c'est par elle que ce monde se transcrit dans la Création.

Et cette voix, non seulement plus personne ne l'entend, mais plus personne n'oserait se risquer à l'écouter. Ce langage, non seulement plus personne ne le parle, mais tout le monde s'est mis d'accord pour qu'il disparaisse. Alors comment s'étonner désormais que le monde ne tienne plus, comment s'étonner qu'il s'effondre sur lui-même comme le coeur d'une étoile qui va devenir, qui devient trou noir, comment s'étonner qu'il n'ait plus en lui la moindre force capable d'être the glue that sticks the things altogether ?

Regardez-les, ces singes savants doués d'une parole qu'ils ont travestie en tautologies comptables, en cultures d'apparat, en linguistique de foire, cette parole qu'ils ont laissé devenir une vulgaire machine de communication ! Les voilà dorénavant laissés seuls avec le langage-machine brut, avec le monde-machine dans sa désolante nudité, lorsque enfin il atteind son but et qu'il peut tout comachiniser, y compris le néant qu'il porte en lui.

Alors cette voix, si c'est celle d'un être humain sur cette Terre, cette voix, c'est celle du dernier écrivain vivant, pas encore remplacé par une Intelligence Artificielle, cette voix vient de circonscrire ce monde dans sa bouche.

Cette voix, il est clair que maintenant elle va se taire.

Auteur: Dantec Maurice

Info: Cosmos incorporated

[ pessimisme ]

Commenter

Ajouté à la BD par Neshouma

stupidité religieuse

Les tentatives du même genre dans l'analyse de l'histoire peuvent être illustrées par une pensée ingénieuse exprimée dans une revue catholique de New York, lors du dernier anniversaire de la découverte de l'Amérique. Elle disait que Dieu avait envoyé Christophe Colomb en Amérique afin qu'il y eût quelques siècles plus tard un pays capable de vaincre Hitler. Cela est encore bien au-dessous de Bernardin de Saint-Pierre; cela est atroce. Dieu, apparemment, méprise, lui aussi, les races de couleur; l'extermination des populations d'Amérique au XVIème siècle lui paraissait peu de chose au prix du salut des Européens du XXème siècle; et il ne pouvait pas leur amener le salut par des moyens moins sanglants. On croirait qu'au lieu d'envoyer Christophe Colomb en Amérique plus de quatre siècles à l'avance, il aurait été plus simple d'envoyer quelqu'un assassiner Hitler aux environs de 1923.
On aurait tort de penser que c'est là un degré exceptionnel de bêtise. Toute interprétation providentielle de l'histoire est par nécessité située exactement à ce niveau.

Auteur: Weil Simone

Info: L'enracinement

[ Etats-Unis ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

identité numérique

Les sept lois de l'identité
1. Contrôle et consentement de l'utilisateur : Les systèmes d'identité numérique ne doivent révéler des informations permettant d'identifier un utilisateur qu'avec son consentement.
2. Divulgation limitée pour usage limité : La solution qui divulgue le moins d'informations d'identification et qui limite le mieux son utilisation est la solution la plus stable et à long terme.
3. La loi du moins grand nombre de parties : Les systèmes d'identité numérique doivent limiter la divulgation d'informations d'identification aux parties ayant une place nécessaire et justifiable dans une relation d'identité donnée.
4. Identité dirigée : Un métasystème universel d'identité doit prendre en charge à la fois les identificateurs "omnidirectionnels" destinés aux entités publiques et les identificateurs "unidirectionnels" destinés aux entités privées, facilitant ainsi la découverte tout en empêchant la libération inutile des identificateurs de corrélations.
5. Pluralisme des opérateurs et des technologies : Un métasystème d'identité universel doit canaliser et permettre l'interfonctionnement de multiples technologies d'identité gérées par plusieurs fournisseurs d'identité.
6. Intégration humaine : Un métasystème identitaire unificateur doit définir l'utilisateur humain comme un composant intégré par des communications homme-machine protégées et non ambiguës.
7. Expérience cohérente dans tous les contextes : Un métasystème identitaire unificateur doit fournir une expérience simple et cohérente tout en permettant la séparation des contextes grâce à de multiples opérateurs et technologies.

Auteur: Cameron Kim

Info: Dans un post de 2005, avec ce commentaire : "Nous avons entrepris un projet visant à développer une compréhension formelle de la dynamique à l'origine du succès ou de l'échec des systèmes d'identité numérique dans divers contextes, exprimés sous la forme des lois de l'identité. Ensemble, ces lois définissent un métasystème identitaire unificateur qui peut offrir à l'Internet la couche d'identité dont il a si manifestement besoin. Elles permettent également aux personnes qui découvrent la discussion sur l'identité d'en comprendre les principaux enjeux. Cela leur permet de participer activement, plutôt que tout le monde doive recommencer la discussion à zéro.

[ sphère privée ]

Commenter

Ajouté à la BD par miguel

couple

[…] elle avait paru si proche au début, amie aussi bien qu’épouse, même s’ils n’avaient jamais beaucoup discuté. A l’époque, ils n’en avaient pas éprouvé le besoin. Elle était là, il était là. Alors que plus tard, quand il avait eu besoin d’un contact, qu’il venait à elle dans un brouillard de nostalgie inexprimée - la nostalgie d’un péché qu’il était incapable de confesser -, elle s’était tout simplement effondrée sur elle-même, comme une de ces plantes délicates qu’on faisait pousser à l’école, si bien qu’il ne restait plus rien, aucun point de contact. Elle n’aimait même pas qu’il la regarde trop longtemps, comme si un simple regard était une exigence impossible qu’il lui imposait.

Auteur: Burnside John

Info: Dans "Scintillation" page 66

[ incommunicabilité ] [ distance ] [ inconsistance ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

télépathie

Il [Freud] décrit plusieurs cas, que je connais depuis plusieurs années, de personnes demandant à des médiums de leur prédire l’avenir. Or, curieusement, le médium produit, sous l’étiquette ronflante de "prophéties", soit des éléments du passé dont il ne pouvait avoir la connaissance, soit de façon plus révélatrice, des désirs et fantasmes secrets de la personne. Il est évident que ses pensées intimes, des souvenirs dans un cas, des désirs ardents dans l’autre, ont été transmises au médium qui les a exprimées en termes de prédictions.

Auteur: Keve Tom

Info: Dans "Trois explications du monde", page 337

[ paranormal ] [ effraction de la conscience ] [ empathie fine ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson
Mis dans la chaine