Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
FLP recherche mots et extraits tous azimuths. ExemplesPunchlinesJeux et Passe-tempsChainesHumourRépartiesFemmes, et beaucoup d'autres trucs.  ATTENTION  de  faire un  RESET  après  une  recherche  complexe.         ... Lire la suite >>
Search results: 5
Search time counter: 0.041s

déprime

Je m'ennuie tellement que ça m'occupe.

Auteur: Chamfort

Info:

[ platitude ] [ fadeur ]

Commenter

Commentaires: 0

solitude

Le pire dans la vieillesse, ce ne sont pas les rhumatismes ni les regrets. Ça, j'ai fini par m'y faire. Le plus dur, c'est l'ennui. Rien à faire et tout subir.

Auteur: Mention Michaël

Info: ...Et justice pour tous

[ monotonie ] [ fadeur ]

Commenter

Commentaires: 0

frugalité

Si vous espérez trouver un monde lumineux à l'autre bout du tunnel l'obscurité du tunnel durera d'autant plus longtemps. Si l'on ne cherche plus à manger ce qui est agréable au goût, on peut goûter la vraie saveur de tout ce que l'on mange. Il est facile de servir les aliments simples d'une nourriture naturelle que la table du repas, mais ceux qui peuvent vraiment aimer un tel festin sont peu nombreux.

Auteur: Fukuoka Masanobu

Info: La révolution d'un seul brin de paille : Une introduction à l'agriculture sauvage

[ fadeur ]

Commenter

Commentaires: 0
Ajouté à la BD par miguel

monotonie

CHABELSKI : À la longue, Nicolas, c'est barbare. Tu t'en vas chaque soir et nous restons seuls. Par ennui, nous nous couchons à huit heures. C'est une ignominie et pas une vie ! Et pourquoi peux-tu sortir, et pas nous ?... Pourquoi ? [...] Je suis prêt à aller jusque dans le feu de l'enfer, entre les dents d'un crocodile, pour ne pas rester ici. Je m'ennuie ! Je suis hébété d'ennui, et j'embête tout le monde.

Auteur: Tchekhov Anton Pavlovitch

Info: Ivanov

[ fadeur ]

Commenter

Commentaires: 0

monotonie

Moi je suis fasciné, je le dis. Tout ce que la civilisation a produit. C'est impressionnant de richesse, et par contrecoup, la pauvreté de l'existence est impressionnante aussi. Quand je parle de pauvreté de l'existence, je ne parle pas des marchandises. J'ai tout ce que je veux, moi par exemple, (...) ou du moins, j'ai ce qu'il me faut (...). Par pauvreté de l'existence, je veux dire le point auquel on s'emmerde. C'est extraordinaire, le point où on s'emmerde.

Auteur: Manchette Jean-Patrick

Info: L'affaire N'Gustro

[ désenchantement ] [ fadeur ]

Commenter

Commentaires: 0