Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
FLP recherche mots et extraits tous azimuths. ExemplesPunchlinesJeux et Passe-tempsChainesHumourRépartiesFemmes, et beaucoup d'autres trucs.  ATTENTION  de  faire un  RESET  après  une  recherche  complexe.         ... Lire la suite >>
Search results: 96
Search time counter: 0.0999s

famille

J'arrive de Tokyo. Retour dans le caveau familial. Je ne suis qu'amour et j'ai un petit mot gentil pour tout le monde. Le radiateur du couloir, le placard encastré, le clou auquel j'accroche mon trousseau de clefs. Je suis quelqu'un de très organisé. Un compliment, une caresse, pour moi ce n'est pas grand-chose, pour eux c'est tellement important. Je suis accueilli en héros. Je suis le seul dans cette maison à entrer et sortir avec une sorte d'autonomie parfaite, cela force le respect.

Auteur: Mestron Hervé

Info: La décapoute

[ revenir ] [ dépaysement ]

Commenter

Commentaires: 0

famille

Mon père est devenu plus hostile, plus distant, et il a développé un intérêt tout particulier pour les objets métalliques à bords en dents de scie. Quant à ma mère, elle a commencé à devenir folle. Pas folle dans le sens "et si on repeignait la cuisine en rouge vif ?", mais folle dans le sens "four à gaz, sandwich au dentifrice, je suis Dieu". L'époque où elle allumait des bougies parfumées au citron sur la terrasse sans en manger la cire était révolue.

Auteur: Burroughs Augusten

Info: Courir avec des ciseaux

[ folie ]

Commenter

Commentaires: 0

famille

Avez-vous la moindre idée de l'angoisse désespérée qui peut étreindre un homme lorsqu'il est assis dans son salon avec son épouse légitime, et que la cérémonie du mariage les a purgés de toute passion et de toute amitié, en sorte qu'il vivent dans la culpabilité et la haine, et très rarement dans l'amour... Et là, devant eux, sur le sol, se trouve le doux produit de leur dégoût mutuel, un gosse braillard, avec de la morve au nez et de ma merde au cul.

Auteur: Mailer Norman

Info: Rivage de Barbarie

[ atroce ] [ affreux ] [ épouvantable ]

Commenter

Commentaires: 0

famille

Qu'est-ce qu'un enfant normal ? Un qui mange, grandit et sourit avec douceur ? Non. L'enfant normal, s'il a confiance en sa mère et son père, fait tout ce qu'il peut dans tous les sens. Au fil du temps, il essaie son pouvoir de perturbation, de destruction, de faire peur, de fatiguer, d'énerver, de gaspiller, de s'approprier, etc. Au commencement il a absolument besoin de vivre au sein d'un cercle d'amour et de force (avec la tolérance inhérente) s'il ne veut pas avoir trop peur de ses propres pensées et de son imagination pour progresser dans son développement émotionnel.

Auteur: Winnicott Donald W.

Info:

[ équilibre ]

Commenter

Commentaires: 0

famille

Ma mémé, elle était silencieuse de mots mais bavarde en preuves d'amour.
(...)
Tiens curé, encore un truc dont tu aurais pu te servir pour honorer ma mémé, ce rapport à la terre ! Le respect du vivant, la parcimonie dans le prélèvement nécessaire, le recyclage des choses, s'assurer que la terre puisse servir encore à la descendance sans être obligé de la décontaminer. L'Église devrait être à la tête des mouvements les plus écologistes, le blé qui tue les paysans, qu'en penserait ton Jésus ? Arrête-moi mémé si je me trompe, mais je pense que cette parole devait te manquer aussi sinon les bancs d'église t'auraient vue un peu plus souvent.

Auteur: Torreton Philippe

Info: Mémé

[ grand-mère ] [ nostalgie ] [ deuil ] [ grand-maman ]

Commenter

Commentaires: 0

famille

Elle savait depuis un moment déjà que son mari et ses enfants n'avaient pas besoin d'elle. Oh, peut-être qu'ils l'aimaient, mais de là à avoir besoin d'elle ? Ce qui leur manquerait, ce serait les repas qu'elle leur préparait, les rendez-vous qu'elle prenait à leur place, les bulletins qu'elle signait. Elle se chargeait du calendrier et des expéditions au pressing, gardait le compte de la pointure en permanente évolution des garçons, découpait les carottes, remplissait les bouteilles d'eau, ôtait les fibres de lin bleu du filtre du sèche-linge. Des activités d'entretien, en somme, facilement exécutables par n'importe qui. Pour les choses essentielles, les mâles de la maison pouvaient compter les uns sur les autres. Ils formaient une seule et même entité, une meute.

Auteur: Daryl Gregory

Info: Nous allons tous très bien, merci

[ maman ]

Commenter

Commentaires: 0

famille

<mr.Zen> oh putain
<calakmul> quoi?
<mr.Zen> bah là je suis chez mes grands-parents qui on pas le wifi alors je suis connecté grâce au cable ethernet
<calakmul> ouais et?
<mr.Zen> yavait plein de mouches
<mr.Zen> alors je les gaze avec du spray anti-mouches
<mr.Zen> sauf que j'avais pas pensé que pour être connecté à internet je devais rester dans le bureau.
<mr.Zen> et le gaz anti-mouches, ça pue
<mr.Zen> alors le seul truc intelligent auquel j'ai pensé, c'est de me faire un masque de fortune avec le premier habit propre que je trouve, tu suis?
<calakmul> ouais
<mr.Zen> bah là, y a ma grand-mère qui vient de passer et elle m'a vu avec un caleçon attaché autour de la bouche.

Auteur: Internet

Info:

[ honte ] [ dialogue-web ]

Commenter

Commentaires: 0

famille

Prenons par exemple les occupations d’une maîtresse de maison : il est certain que nettoyer, etc., témoigne de son désir de rendre les choses agréables à la fois pour les autres et pour elle ; c’est donc une manifestation d’amour envers les autres et les choses auxquelles elle tient. Néanmoins, par la destruction de l’ennemi : la poussière, qui dans son inconscient représente les choses "mauvaises", la maîtresse de maison exprime en même temps son agressivité. La haine et l’agressivité originales, dérivées des sources les plus anciennes, peuvent percer chez des femmes dont la propreté devient obsessionnelle. Nous connaissons tous ce type de femme qui rend malheureux les membres de sa famille en "rangeant" continuellement ; ici, la haine est en réalité dirigée contre les gens qu’elle aime et qu’elle soigne.

Auteur: Klein Melanie

Info: L'Amour et la haine : Le besoin de réparation

[ psychanalyse ] [ femmes-par-femmes ] [ épousseter ] [ maniaque ] [ astiquer ]

Commenter

Commentaires: 0

famille

Lili s'intéresse bien plus à un petit scandale des mésanges... une bûche évidée dont elles sortent, par un tout petit trou... il y a des "elles" et il y a des "ils"... mais je crois que c'est "elle" qui fait la loi... elle qui fait le ménage... aussi en colère, mauvaise crête, que la mère de famille au labeur... toute la nichée est sur la branche, en face, pas fière, becs baissés... en même temps, elle jette hors les pailles, crottes, et leur dit ce qu'elle pense, couic! couic! D'où ils peuvent lui ramener tout ça ?... bien immobiles sur la brindille, tous becs en bas, rien à répondre... telles algarades chez les oiseaux ont pas que des raisons de sentiments, de ménage aussi, de propreté des lieux, des troncs où ils demeurent...

Auteur: Céline Louis-Ferdinand

Info: Nord

[ animal ] [ nature ]

Commenter

Commentaires: 0

famille

A mon arrivée à Ouagadougou en juillet 1924, je me trouvai sans toit, car j'avais fait cadeau de mon ancien logement à un parent avant de partir pour Dori. Mon ami Demba Sadio Diallo m'offrit de me loger dans sa concession, assez vaste pour m'y accueillir avec ma petite famille. J'acceptai avec joie, car en plus de ma femme et de mon enfant j'avais ramené de Dori une petite orpheline, Aissata Baïdi, et un jeune écolier originaire du Niger, Ousmane Sita. Un jeune griot très bon guitariste qui s'était attaché à moi, Bambaguel, me suivit lui aussi à Ouagadougou. J'étais donc à la tête d'une famille de six personnes, ce qui commençait à compter pour ma modeste solde d'écrivain expéditionnaire de troisième classe. Mais j'en étais heureux et fier. Du haut de mes vingt-quatre ans, je me sentais un homme...

Auteur: Bâ Amadou Hampâté

Info: Oui, mon commandant!

[ chef ] [ adulte ] [ responsabilité ]

Commenter

Commentaires: 0