Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
FLP recherche mots et extraits tous azimuths. ExemplesPunchlinesJeux et Passe-tempsChainesHumourRépartiesFemmes, et beaucoup d'autres trucs.  ATTENTION  de  faire un  RESET  après  une  recherche  complexe.         ... Lire la suite >>
Search results: 4
Search time counter: 0.1867s

rapports humains

Curieux comme on classe les gens en fonction des délires spontanés de notre imagination : on les bardoufle des nos couleurs intérieures, de nos odeurs fantasmées. Peut-être est-ce une manière de se les approprier. En les marquant à notre façon, on les fait siens.

Auteur: Gessler Vincent

Info: Mimosa

[ représentation ] [ projection ]

Commenter

Commentaires: 0

littérature

Des jours et des jours de voyage et au terme Venise l'avait reçu dans sa lumière inouïe, une ville sans aucune ligne droite, où la perspective est sans cesse faussée, fantasmée, un coquillage spiralé au fond d'une lagune compliquée qui est sa seule défense, une île multipliée d'îles, ceinturée d'eau et de solitude.

Auteur: Paravel Dominique

Info: Nouvelles vénitiennes

[ mer ]

Commenter

Commentaires: 0

femmes-hommes

Plus qu’un désir de s’approprier, par transfert, une virilité fantasmée, c’est plutôt une manière de se rêver absolument femme, reconnue comme telle et pourtant aimée comme individu, comme personne, hors des ritualisations et des convenances obligées. Être aimée d’un homosexuel, c’est être superbement "choisie" : un comportement qui s’accorde bien avec les tendances à la mégalomanie, évidentes chez Marguerite Yourcenar.

Auteur: Savigneau Josyane

Info: Marguerite Yourcenar, Paris, Gallimard, 1990, p. 173. Il est question ici d’André Fraigneau, des éditions Grasset, homosexuel lui aussi, qui appréciait "le talent et la tenue" des œuvres de Yourcenar et qui, pendant plusieurs années, joua un rôle-clef dans la carrière et la vie privée de la jeune femme, qui se consumait pour lui d’un amour impossible. Nous étions au début des années 30.

[ homosexuels ] [ passion ] [ platonique ]

Commenter

Commentaires: 0

sexualité

N'en déplaise aux nouveaux beaufs qui s'imaginent être subversifs là où ils ne font qu'apporter leur écot à un marché de dupes, le joug de la censure ne s'est desserré, semble-t-il, que pour céder la place à la loi du marché, dont les tenailles garantissent, bien plus sûrement que la morale n'a su le faire, le maintien d'un certain ordre social, celui d'un sexe normé et formaté. Car le porno n'a de cesse de nous montrer comment (on doit) faire l'amour et s'acharne à nous dire que le sexe n'est que déballage, tripotage de chair plus ou moins fraîche, mais n'est surtout pas affaire de désir, encore moins de liberté. Prenez n'importe quel film X, au hasard, Niqueurs-nés de Fred Coppula, diffusé à la fin de cette soirée. On est dans la mécanique combinatoire des corps interchangeables, où les notions de subjectivité, de goût, de choix, n'ont pas cours. La virilité y est fantasmée, la féminité instrumentalisée, et la métonymie à l'oeuvre - les acteurs se réduisent à leur queue, les actrices à des trous. S'astiquant la nouille avec une touchante énergie, les hommes ont toujours envie et les filles n'offrent jamais de résistance. Le désir ne pose pas de problème, il n'existe plus. La liberté non plus. On pourrait, comme Houellebecq, s'en réjouir, mais il est difficile de ne pas y voir une nouvelle forme de totalitarisme.

Auteur: Dray Nathalie

Info: à propos des Hot d'or sur Ciné Cinémas, Les Inrockuptibles, 16 mai 2000

Commenter

Commentaires: 0