Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Dictionnaire analogique intriqué pour citations et extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLESPunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un RESET après  une recherche complexe... Lire la suite >>
Résultat(s): 10
Temps de recherche: 0.0315s

âme

L'esprit meut la masse.

Auteur: Virgile Publius Virgilius Maro Vergil

Info: L'Enéide

[ pneuma ] [ fluide vital ]

Commenter

Commentaires: 0

pneuma

Dieu forma l’homme, il le vivifia par ce souffle vivant qu’est l’âme.

Auteur: Bingen Hildegarde de

Info: Une pensée par jour

[ méta-moteur ] [ fluide vital ]

Commenter

Commentaires: 0

pneuma

L’âme est la viridité* de la chair, puisque c’est elle qui assure la croissance et le développement du corps de l’homme : de même l’humidité fait fructifier la terre.

Auteur: Bingen Hildegarde de

Info: Une pensée par jour. *État ou qualité de ce qui est vert

[ esprit ] [ sève ] [ méta-moteur ] [ fluide vital ]

Commenter

Commentaires: 0

pneuma

L’âme est ce qui dresse des frontières, et par là donne forme au corps. Cette conception fut élaborée au Moyen Age. [...] La matière dépourvue en elle-même de forme n’est dotée de ses qualités effectives que dans la mesure où elle reçoit une forme issue de l’âme.

Auteur: Franz Marie-Louise von

Info: Aurora consurgens : Le Lever de l'aurore

[ chair-esprit ] [ fluide-vital ]

Commenter

Commentaires: 0

définition

Selon les doctrines hindoues, le prâna, souffle de vie, est un aspect de la shakti, l’énergie universelle ; il instaure l’harmonie, l’équilibre, et assure les échanges et les relations entre les divers éléments du monde, ainsi que dans le corps. Son rôle est également de vivifier, nourrir, transformer, révéler le non-apparent, mettre au diapason avec l’univers par la correspondance microcosme-macrocosme.

Auteur: Poggi Colette

Info: Dans "Yoga, sources et variations", page 224

[ action ] [ fluide vital ] [ pentacle ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson
Mis dans la chaine

source

L'amour était ce qui brisait et guérissait les coeurs. L'amour était mal compris, l'amour était la foi, l'amour était la promesse de l'instant présent qui devenait l'espoir pour l'avenir. L'amour était un rythme, une résonance, une réverbération. L'amour était maladroit et idiot, il était agressif et simple et possédait tant de qualités indéfinissables qu'il ne pouvait jamais être exprimé par des mots. L'amour était vivre.

Auteur: Ellory R.J.

Info: Seul le silence

[ fluide vital ]

Commenter

Commentaires: 0

Mis dans la chaine

question

Je ne suis rien, c'est évident, mais, comme pendant longtemps j'ai voulu être quelque chose, cette volonté, je n'arrive pas à l'étouffer : elle existe puisqu'elle a existé, elle me travaille et me domine, bien que je la rejette. J'ai beau la reléguer dans mon passé, elle se rebiffe et me harcèle : n'ayant jamais été satisfaite, elle s'est maintenue intacte, et n'entend pas se plier à mes injonctions. Pris entre ma volonté et moi, que puis-je faire?

Auteur: Cioran Emil Michel

Info: De l'inconvénient d'être né, Folio essais, p.179

[ fluide vital ] [ force de vie ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

appartenance

Le Soi, atman, essence de l’être, est mis en lumière dans les Upanisad (VIIIe av. J.- C.). Cette dimension profonde, immanente, touche à l’universel: elle en cela supra- individuelle dans le sens où elle n’est ni limitée par un sentiment égocentré ni "encapsulée" dans la carapace individuelle. Elle est par nature non-distincte de Brahman, l’absolu. Qu’il s’agisse de l’atman ou du Brahman, la traduction couramment utilisée d’absolu ou de soi, ne restitue pas la nuance de vie, de dynamisme, impliqué dans ces termes sanskrits. Pour brahman, la racine BRH brmhayati, croître, faire accroître, suggérant une arborescence infinie en laquelle viennent s’inscrire l’univers et ses formes variées.
De même, le nom masculin atman a pour racine le verbe AN, respirer, vivre, se mouvoir, ce qui met en relief l’énergie inhérente de cette réalité intime diversement appelée principe de vie, âme individuelle, essence. Dans le Shivaïsme du Cachemire, en continuité avec les antiques Upanisad ; il est conçu comme Conscience-énergie, de même nature que en sa plénitude, et de ce fait nommé "le danseur", en analogie avec Siva-Nataraja. Sa nature est vie, vibration, conscience universelle.

Auteur: Colette Poggi

Info: Sept joyaux du tantra shivaïte : Rencontre avec sept maîtres du Cachemire médiéval. atman

[ hindouisme ] [ volutes ] [ fluide vital ] [ unicité ]

Commenter

Commentaires: 0

Mis dans la chaine

individuation

Mais les causes vraies et profondes de division étaient celles que la vie portait en elle. Car la vie est tendance, et l'essence d'une tendance est de se développer en forme de gerbe, créant, par le seul fait de sa croissance, des directions divergentes entre lesquelles se partagera son élan. Ce ce que nous observons sur nous mêmes dans l'évolution de cette tendance spéciale que nous appelons notre caractère. Chacun de nous, en jetant un coup d'oeil introspectif sur son histoire, constatera que sa personnalité d'enfant, quoique indivisible, réunissait en elle des personnes diverses qui pouvaient rester fondues ensemble parce qu'elles étaient à l'état naissant ; cette indécision pleine de promesses est un des plus grand charme de l'enfance. Mais les personnalités qui s'entrepénétrent deviennent incompatibles en grandissant, et, comme chacun de nous ne vit qu'une seule vie, force lui est de faire un choix. Nous choisissons en réalité sans cesse, et sans cesse aussi nous abandonnons beaucoup de choses. La route que nous parcourons dans le temps est jonchée des débris de tout ce que nous commencions d'être, de tout ce que nous aurions pu devenir. Mais la nature, qui dispose d'un nombre incalculable de vies, n'est point astreintes à de pareils sacrifices. Elle conserve les diverses tendances qui ont bifurqué en grandissant.

Auteur: Bergson Henri

Info: l'évolution créatrice, pp 100 et 101

[ fermeture ] [ fluide vital ] [ tâtonnements ] [ évolution ]

Commenter

Commentaires: 0

science-fiction

L'homme avait passé son temps à trouver des explications en étudiant les paramétrage de son univers : tel un drone biologique envoyé vers un "extérieur" connaissable seulement par son entremise (et celles des autres êtres vivants développés bien sûr).
Ce fut une fois encore Piel Essiarf et ses équipes qui, inversant totalement la perspective, parvinrent à des résultats vus comme extraordinaires alors. Ils usèrent de quelques astuces, comme de subtils détournements de l'attention directe forte (conditionnée par l'évolution), parfois aidé en cela par l'usage de produits psychotropes. Ou encore en s'aidant de techniques d'hypnose régressives (qui conduisirent ensuite vers la discipline maintenant très répandue de l'hyper introspection).
C'est donc en s'attaquant frontalement à l'exploration de cet autre bout de la lorgnette qu'est le monde intérieur humain que Piel Essiarf et consorts mirent au jour des ouverture vers ce qu'on nomma - justement - "Le Noma", trou noir infinitésimal dont nous sommes issus, qui ouvre vers nouvel univers dans lequel on avait mis tout et son contraire jusque là : ovnis, mémoire d'avant, inconscient, apparitions de la vierge, incarnations précédentes, mort imminente, fantômes, etc.
Il est à noter - ce fut démontré plus tard par les physiciens théoriciens - que ce "conduit frontière" génère une infime manifestation mesurable, au regard de laquelle une onde gravitationnelle fait figure d'étoile à neutron.
On découvrira ensuite que le flux du vivant utilise aussi, sous certaines conditions précises, ce passage, pour initialiser, ou ré-initialiser la vie.

Auteur: Mg

Info: 23 juillet 2019

[ fluide vital ] [ monde parallèle ]

Commenter

Ajouté à la BD par miguel