Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
FLP, dictionnaire analogique intriqué pour citations et extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  EXEMPLESPunchlinesJeux et Passe-tempsChainesHumourRéparties.  ... Lire la suite >>
Résultat(s): 44
Temps de recherche: 0.1467s

ballet

On entendait par quadrille non-seulement quatre, mais six, huit et jusqu'à douze danseurs vêtus uniformément ou même de caractères différents, qui formaient des troupes particulières, lesquelles se succédaient et faisaient aussi succéder le cours de l'action.

Auteur: Cahusac Louis de

Info:

[ chorégraphie ]

Commenter

Commentaires: 0

océan

Des traînées d'écume formaient des fils fantomatiques sur les eaux sombres. Le mauvais temps semblait avoir temporairement chassé le brouillard de l'île, et le continent était visible à l'horizon, bande phosphorescente irrégulière sous le ciel constellé d'étoiles.

Auteur: Preston Douglas

Info: Le piège de l'architecte

Commenter

Commentaires: 0

baise

Nous nous disputions parfois terriblement pour nous étreindre ensuite avec colère, tandis que nos visages, si proches qu'ils ne pouvaient se voir, se disaient des injures que la réconciliation des corps transformaient en éloges crus du plaisir reçu.

Auteur: Carpentier Alejo

Info: Le partage des eaux, p.38

[ raccommodement ] [ sexe ]

Commenter

Commentaires: 0

judaïsme

...car les Juifs ne sont pas un accident biologique, mais les représentants de la condition humaine portée à l'extrême, une portion de l'espèce écorchée vive.... ...Ils formaient la cible naturelle de tous les mécontents parce qu'ils étaient si exaspérément, si anormalement humains...

Auteur: Koestler Arthur

Info: La Tour d'Ezra, p.409

Commenter

Commentaires: 0

crépuscule

L'horizon s'empourprait de tous les feux du soleil disparu, et de longs nuages embrasés, immobiles dans le ciel, formaient des paysages magnifiques, des lagunes irréelles, des plaines en flamme, des forêts d'or, des lacs de sang, toute une fantasmagorie ardente et paisible.

Auteur: Leblanc Maurice

Info: Arsène Lupin : L'aiguille creuse

Commenter

Commentaires: 0

rapports humains

- C'est une enfant délicieuse, répéta-t-il .
Il avait quarante ans et était ivre d'amour.(...)
Il lui adressa un un regard vexé. Elle avait les yeux fixé sur Taggert. Taggert avait les yeux dans le vide Ils formaient un triangle. mais ce n'était pas un triangle équilatéral.

Auteur: Millar Kenneth Ross Macdonald

Info: Cible mouvante

[ trio ] [ femmes-hommes ]

Commenter

Commentaires: 0

saison

Une longue paroi de la salle était percée de fenêtres par lesquelles, au-delà de l'usine à latex, il vit se développer les rangées d'hévéas ; la chaleur produisait des ondes molles qui déformaient les perspectives d'arbustes, comme sous l'effet d'une brise invraisemblable en cette saison dans cette partie du monde.

Auteur: Echenoz Jean

Info: l'équipée malaise

[ été ] [ chaleur ] [ mirage ]

Commenter

Commentaires: 0

désordre

Ses ouvrages étaient éparpillés dans la pièce ou bien serrés comme des sardines sur les étagères où Dee les empilait à la fois horizontalement et verticalement. D'autres formaient des piles irrégulières le long des plinthes, sur les larges rebords des fenêtres et sur le manteau de la cheminée. On trouvait même des livres nichés comme des chats dans les coussins du canapé aux contours dentelés.

Auteur: Nixon Carl

Info: Sous la terre des Maoris

[ bouquins ]

Commenter

Commentaires: 0

bourgeoisie

La femme de l'ambassadeur se trouvait à son côté, elle était grande avec un cou décharné et des dents de cheval, on s'accordait à la trouver belle et racée dans le milieu des peine-à-jouir. Elle s'ennuyait beaucoup tout le temps mais n'en avait plus conscience depuis plus de quarante ans. Ils formaient un couple distingué. Ils faisaient chambre à part. Ils faisaient caca une fois par jour.

Auteur: Manchette Jean-Patrick

Info: Nada

[ vacherie ]

Commenter

Commentaires: 0

transport

Le visage collé contre le hublot, Adelia Cunnane regardait sans le voir le tapis de nuages d'un blanc pur qui s'étirait sous les ailes de l'avion. Certains formaient des montagnes ; d'autres ressemblaient à des banquises dominant des étendues de mer gelée. Mais la voyageuses néophyte qu'elle était avait l'esprit trop préoccupé pour s'intéresser aux énormes cumulus qui improvisaient le relief de cet étrange paysage de coton.

Auteur: Roberts Nora

Info: Filles d'Irlande

[ panorama ]

Commenter

Commentaires: 0