Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Recherches tous azimuths.  Exemples.   Punchlines.   Jeux et Passe-temps.   Chaines.  Humour.  RépartiesFemmes, et beaucoup d'autres trucs.  ATTENTION  de  faire un  RESET  après  une  recherche  complexe.    ... Lire la suite >>
Search results: 31
Search time counter: 0.0555s

manger

Manger et boire sont comme femme et homme : destinés dès la naissance l'un pour l'autre, mais pas avec n'importe quelle combinaison. Une truite au bleu avec un Bourgogne rouge lourd ressemble à un mariage dans lequel il y aurait continuellement du bruit.

Auteur: Winkler August F.

Info:

[ gastronomie ] [ goût ] [ Femmes-hommes ]

Commenter

Commentaires: 0

prolétariat

Le goût populaire de la vitalité et de l'exubérance s'exprime - dans les arts plastique et décoratifs, les chansons, et, plus généralement, dans toutes les formes de "récréations" - par une débauche de détails ornementaux et une extravagance baroque ou même rococo. L'art populaire fait ses délices du baroque.

Auteur: Hoggart Richard

Info: La culture du pauvre

[ tarabiscoté ] [ de mauvais goût ] [ sociologie ]

Commenter

Commentaires: 0

écrivains

J’introduisis le débat en affirmant que Faulkner n’était qu’un adolescent monté en graine. Puis j’enchaînai avec Tchekhov – beurk, du théâtre pour rupins. Et avec Steinbeck – un plombier sachant plomber. Et enfin je terminai avec Hemingway dont n’étaient sauvables que les premiers livres. Lui les aimait tous. Quel manque de goût !

Auteur: Bukowski Charles

Info: Dans "Un carnet taché de vin", page 156

[ opinions ] [ vacheries ] [ goûts ]

Commenter

Commentaires: 0
Ajouté à la BD par Arcé

vivisection

J'ai repensé à mes études de médecine, à ce cours d'anatomie dont j'avais parlé à Jason. Candice Boone, mon ex-presque fiancée, s'y trouvait aussi. Elle avait fait preuve de stoïcisme pendant la dissection, mais pas ensuite. Un corps humain, avait-elle affirmé, devrait contenir de l'amour, de la haine, du courage, de la lâcheté, une âme, un esprit... pas cet assortiment gluant d'impondérables bleus et rouges.

Auteur: Wilson Robert-Charles

Info: Spin, Tome 1 : Spin

[ dégoût ]

Commenter

Commentaires: 0

comestible

Je frémissais avant quand j’ouvrais un gland et que je découvrais un ver qui se tordait à l’intérieur. Puis j’ai lu que les Pomos considéraient les vers comme une douceur, et maintenant j’ai honte lorsque j’en élimine un. J’aimerais bien, moi aussi, pouvoir manger ces larves qui dans mes rêves signifient la mort. J’aimerais pouvoir mordre dedans, les mâcher, les avaler tout rond. Je veux apprendre à manger des vers.

Auteur: Hegland Jean

Info: Dans "Dans la forêt", page 240

[ préjugé ] [ dégoût ] [ insecte ]

Commenter

Commentaires: 0
Ajouté à la BD par Arcé
Is added to chains

vingtième siècle

Jusqu'au bout je resterai un enfant de l'Europe, du souci et de la honte ; je n'ai aucun message d'espérance à délivrer. Pour l'Occident je n'éprouve pas de haine, tout au plus un immense mépris. Je sais seulement que, tous autant que nous sommes, nous puons l'égoïsme, le masochisme et la mort. Nous avons créé un système dans lequel il est devenu simplement impossible de vivre ; et, de plus, nous continuons à l'exporter.

Auteur: Houellebecq Michel

Info: Plateforme

[ dégoût ]

Commenter

Commentaires: 0

hommes-par-femmes

Le marché autorisera l’homme excité, sauvage, à vous poursuivre, à vous saisir, à vous défoncer. […]
Vos draps, votre linge léger brodé tout exprès par des femmes de confiance, les murs seront éclaboussés de votre sang. Il grognera de joie sur vous, comme un cochon. Il recommencera, vous serez livide, vos cheveux de fine soie dorée seront collés à vos tempes, sueur d’agonie comme sur la croix. […] la cruauté de ce corps à côté du vôtre, ennemi du vôtre pour toute la vie. […] Chaque race, plaisir et douleur, se mérite. La femme mérite la femme et l’homme mérite l’homme.

Auteur: Havet Mireille

Info: Journal intime, 31.07.22, p. 334, extraits relevé par Marthe Compain dans dans sa thèse sur M.H.

[ dégoûtants ] [ repoussants ] [ immondes ] [ femmes-hommes ]

Commenter

Commentaires: 0
Ajouté à la BD par miguel

femmes-par-hommes

Dans l'Histoire, le sang menstruel a été considéré non seulement sale mais aussi toxique pourvus de forces destructives et dévastatrices.
Le naturaliste romain Pline L'Ancien (23-79 après JC), écrit dans son livre 'Naturalis historia" à propos du sang menstruel : "Les liqueurs s'aigrissent à son contact. Les plantes perdent leur fécondité. Les graines dessèchent. Les fruits tombent des arbres. Les lames et l'ivoire sont ternies. Les essaims d'abeilles meurent. Le cuir et le fer rouillent. Une odeur repoussante emplit l'air. Les chiens qui le lèchent deviennent fous et, infectés par ce poison, meurent. Même la toute petite bête qu'est la fourmi ne l'apprécie point et rejette le grain qui en est imbibé pour ne plus jamais y retoucher !"

Auteur: Strömquist Liv

Info: L'origine du monde

[ dégoût ] [ historique ]

Commenter

Commentaires: 0
Is added to chains

cadavre

Le légiste releva le drap très lentement, laissant apparaître la dépouille gonflée de Stott dont les chairs se détachaient des os.
Hazen avait détourné machinalement les yeux; honteux, il se força à regarder le corps. Il avait vu pas mal de choses répugnantes dans sa vie, mais jamais rien d'aussi éprouvant. la peau s'était déchirée au niveau du torse, comme si elle avait rétréci, laissant échapper des lambeaux de chair. Le même phénomène s'était produit à hauteur du visage et des hanches. Des rigoles de graisse, échappées des étranges blessures, s'étaient figées au contact du métal froid, formant des flaques blanchâtres. Le corps n'avait pourtant pas attaqué par les vers. Plus curieux encore, un morceau de chair avait été arraché au niveau de la cuisse gauche et l'on apercevait nettement des trâces de morsure. Sans doute un chien. Le meilleur ami de l'homme; dit-on. Hazen en avait la nausée.

Auteur: Preston Douglas et Child Lincoln

Info: Les croassements de la nuit

[ dégoût ]

Commenter

Commentaires: 0

impudeur

Les trois grands poètes pessimistes du siècle dernier - Leopardi, Vigny et Antero - me sont devenus insupportables. La base sexuelle de tout ce pessimisme m'a laissé, dès que je l'ai entrevue dans leur oeuvre, et l'ai vue confirmée à la lecture de leur vie, une sorte de nausée de l'intelligence. Je reconnais quelle tragédie ce peut être pour n'importe quel homme [...] le fait d'être privé, qu'elle qu'en soit la raison, de relations sexuelles, comme ce fut le cas pour Leopardi et Antero, ou de relations aussi nombreuses ou aussi insatisfaisantes qu'il l'aurait voulu, dans le cas de Vigny. Ces choses-là, cependant, sont du ressort de la vie privée, et ne peuvent donc, ni ne doivent, être exposées à la publicité dans les vers qu'on publie ; elles appartiennent à la vie personnelle de chacun et ne doivent pas, en conséquence, se voir transposées à la généralité de l'oeuvre littéraire, car ni la privation de relations sexuelles, ni l'insatisfaction qu'on retire de celles qu'on a, ne représentent quelque chose de typique ou de largement répandu dans l'expérience de l'humanité.

Auteur: Pessoa Fernando

Info: L'Education du stoïcien

[ dégoût ] [ écriture ] [ motivation ]

Commenter

Commentaires: 0