Passez par ce lien, aide pour vous mettre dans les meilleures dispositions en baissant votre stress d'un cran. Ce ne sont plus les individus qui comptent ici, mais les concepts, la réflexion, le rêve... Les mots et les images que vous y mettez... Et puis, faites-vous plaisir, comme vous voulez, par exemple en vo... Lire la suite >>
Reset
Search results: 10
Search time counter: 0.0613s

guerre

La société, qui a besoin d'individus dociles et relativement honnêtes, maintient les hommes, en temps de paix, sous un réseau de lois qui les rendent à peu près vertueux. Vienne la guerre : elle élargit les mailles de ce réseau et laisse les hommes livrés à leurs plus bas et plus cruels instincts, que, par besoin social encore, elle qualifie d'héroïsme. En un mot, ce qui, en temps de paix, est un délit et un crime, devient alors un acte de bravoure et de patriotisme.

Auteur: Léautaud Paul

Info: 15 décembre 1915 I p.992>

[ animale ]

Commenter

Commentaires: 0

guerre

Nous nous battrons en France. Nous nous battrons sur les mers et les océans. Nous nous battrons avec une confiance croissante et une force croissante dans les airs. Nous défendrons notre île, quel qu'en soit le prix. Nous nous battrons sur les plages. Nous nous battrons sur les terrains de débarquement. Nous nous battrons dans les champs, et dans les rues, nous nous battrons dans les montagnes. Nous ne nous rendrons jamais !

Auteur: Churchill Winston

Info: discours à la BBC du 4 juin 1940, après la défaite en France et l'évacuation de Dunkerque. Selon le Doyen de Canterbury, Churchill aurait ajouté hors micro : Et nous les frapperons à la tête avec des bouteilles de bière, car c'est là tout ce que nous possédons vraiment

[ totale ]

Commenter

Commentaires: 0

guerre

la guerre, on tue non pour tuer, mais pour ne pas être tué.

Auteur: Brialmont Henri

Info:

[ défensive ]

Commenter

Commentaires: 0

guerre

Certains pensent que nous sommes vulnérables parce que nous n'avons pas d'armée. C'est exactement le contraire. C'est parce que nous n'avons pas d'armée que nous sommes forts.

Auteur: Arias Oscar

Info: Président du Costa Rica, cité par l'Evénement du Jeudi, 3 mai 1990

[ impossible ]

Commenter

Commentaires: 0

guerre

La guerre donne de l'avancement à ceux qui ne reculent pas.

Auteur: Bouvard Philippe

Info: journal, p.77

[ ironie ] [ courage ] [ jeu de mots ] [ culot ]

Commenter

Commentaires: 0

guerre

Il est plus facile de faire la guerre que la paix.

Auteur: Clemenceau Georges

Info: Discours de paix 1919

[ fuite ]

Commenter

Commentaires: 0

guerre

Quand les talons claquent, l'esprit se vide.

Auteur: Lyautey Maréchal

Info:

[ imbécile ]

Commenter

Commentaires: 0

guerre

Il est plus difficile de bien vivre et de bien mourir dans la paix que dans la guerre.

Auteur: Massis Henri

Info: Les idées restent

[ intense ]

Commenter

Commentaires: 0

guerre

Dans cette terrible guerre moderne, il n'y a plus cette sélection des anciens combats, où souvent l'homme vigoureux, intrépide, maître de lui-même avait quelques chances de revenir. Ainsi, dans L'Iliade, il paraît naturel que les plus forts et les plus courageux soient invincibles, ou tout au moins durent plus longtemps que les autres. Ulysse revient dans sa patrie. Mais, dans nos guerres, lorsqu'il s'agit d'enlever une position sous le feu, le plus vif et le plus noble des hommes marche à une mort certaine ; il ouvre le chemin, mais il tombe avant le triomphe ; car le courage ne peut rien contre la balle ou l'obus. La guerre n'est plus une épreuve pour les héros, mais un massacre des héros. On fait la guerre afin d'être digne de la paix ; mais les plus dignes n'y sont plus quand on fait la paix.

Auteur: Alain Propos II

Info: la Pléiade, nrf Gallimard 1970 <3 août 1914 p.363>

[ injuste ]

Commenter

Commentaires: 0

guerre

Les Anciens ont dit que les hommes s'affligeaient du mal et se lassaient du bien, et que ces deux contraires amenaient les mêmes résultats. En effet, toutes les fois que les hommes sont privés de combattre par nécessité, ils combattent par ambition. Cette passion est si puissante qu'elle ne les abandonne jamais, à quelque rang qu'ils soient élevés. La raison, la voici : la nature a créé l'homme tel qu'il peut désirer tout sans pouvoir tout obtenir ; ainsi le désir étant toujours supérieur à la faculté d'acquérir, il obtient le mécontentement de celui qu'il dépossède pour n'avoir lui-même que petit contentement de sa conquête. De là naît la diversité de la Fortune humaine. Partagés entre la cupidité de conquérir davantage et la peur de perdre leur conquête, les citoyens passent des inimitiés aux guerres, et des guerres il s'ensuit la ruine de leur pays et le triomphe d'un autre.

Auteur: Machiavel

Info: Discours sur la première Décade de Tite-Live <I xxxvii p.461>

[ historique ]

Commenter

Commentaires: 0