Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Recherches tous azimuths. CROWFUNDING.  Exemples.  Punchlines.  Jeux et Passe-temps.  Chaines.  Humour.  RépartiesFemnmes, etc.  ATTENTION  de  faire un  RESET  après  une  recherche  complexe.      &nbs... Lire la suite >>
Search results: 10
Search time counter: 0.1555s

curiosité

Bien des gens sont encore pour moi de véritables hiéroglyphes. Je ne connais rien de plus beau que de lire la vie en déchiffrant les êtres.

Auteur: Hillesum Etty

Info:

[ rapports humains ]

Commenter

Commentaires: 0

vacherie

Avec Joyce, le lecteur a l'impression de courir un marathon encombré d'obstacles à chaque pas et aggravé d'un kilomètre de hiéroglyphes à déchiffrer. Joyce serait sans doute l'écrivain parfait, si le lecteur parfait existait.

Auteur: Koestler Arthur

Info: Le Cri d'Archimède

[ littérature ]

Commenter

Commentaires: 0

pensée-de-femme

Les fleurs m'ont parlé bien davantage que ce que je puis dire avec des mots écrits. Elles sont les hiéroglyphes des anges, aimées par tous les hommes pour la beauté de leur caractère, bien que très peu puissent déchiffrer ne serait-ce que des fragments de leur signification.

Auteur: Child Lydia M.

Info:

[ émerveillement ]

Commenter

Commentaires: 0

centre

Dans les hiéroglyphes, écriture sacrée où souvent l'image de la chose représente le mot même qui la désigne, le coeur ne fut cependant figuré que par un emblème : le vase. Le coeur de l'homme n'est-il pas en effet le vase où sa vie s'élabore continuellement avec son sang ?

Auteur: Guénon René

Info: Symboles de la science sacrée

[ coeur ]

Commenter

Commentaires: 0

idéogrammes

Les signes avec lesquels écrivent les anciens Égyptiens s'appellent les hiéroglyphes, mot dérivant du grec qui signifie "image sacrée". C'est une écriture mystérieuse et secrète, inventée dans les temps les plus reculés. Les hiéroglyphes les plus anciens datent d'avant l'unification de l'Egypte par le pharaon Narmer, il y a plus de 5000 ans.

Auteur: Rossi Renzo

Info: La grande encyclopédie de l'écriture

[ historique ] [ évolution ] [ graphèmes ]

Commenter

Commentaires: 0

idéogrammes

Les Chinois, dit M. Klaproth, ont aussi une manière phonétique d'écrire les noms propres, qu'ils entourent souvent d'une cartouche comme les égyptiens. La seule différence entre leur système phonétique et celui des bords du Nil, est que chez eux les caractères idéographiques employés phonétiquement ne deviennent pas des lettres alphabétiques, mais qu'elle représentent la syllabe entière qu'ils expriment dans leur usage ordinaire.

Auteur: Affre Denis-Auguste

Info: Nouvel essai sur les hiéroglyphes égyptiens, d'après la critique de M. Klaproth sur les travaux de M. Denis-Auguste Affre

[ asie ] [ graphèmes ] [ afrique ]

Commenter

Commentaires: 0
Is added to chains

vieillir

Il leva les yeux et aperçut son reflet sur le verre fumé foncé de sa bibliothèque: des fils d’argent dans ses cheveux, des bouffissures sous les yeux, son front qui commençait à se rider... Jamais plus ces marques de l’âge ne s’effaceraient. Elles ne feraient que s’aggraver et proliférer, nouveaux hiéroglyphes d’une jeunesse perdue, inscrites d’une manière indélébile sur son visage et sur son corps avec le passage des années.

Auteur: Grimwood Ken

Info: Replay

[ dégradation ]

Commenter

Commentaires: 0

postérité

À l'inverse, on comprend pourquoi la traduction peut s'avérer, au plein sens du terme, la condition de survie d'une langue. Si la pierre de Rosette n'avait pas contenu la traduction d'un texte écrit en hiéroglyphes et en démotique (une version simplifiée des hiéroglyphes) dans une langue connue, le grec, Champollion ne serait pas parvenu à les déchiffrer, et la langue des pharaons demeurerait sans doute aussi impénétrable que celle des Étrusques. Une langue que l'on arrive plus à traduire est une langue morte, avant que la traduction ne la ressuscite.

Auteur: Oustinoff Michaël

Info: La traduction

[ transposition ]

Commenter

Commentaires: 0

beaux-arts

Nous regardons pétrifiés, immobiles eux aussi ou évoluant lentement sur le fond d'un firmament nocturne, les hiéroglyphes de l'invisible. Nous les regardons : des forces qui sommeillaient en nous et attendaient depuis des millénaires, depuis le commencement, obstinément, patiemment, les forces qui éclatent dans la violence et le rutilement des couleurs, qui déroulent les espaces et engendrent les formes des mondes, les forces du cosmos se sont levées en nous, elles nous entraînent hors du temps dans la ronde de leur jubilation et ne nous lâchent pas, elles n'arrêtent pas - parce que même elles ne pensaient pas qu'il fût possible d'atteindre "un tel bonheur". L'art est la résurrection de la vie éternelle.

Auteur: Henry Michel

Info: voir l'invisible. Sur Kandinsky

[ philosophie ] [ mystère ]

Commenter

Commentaires: 0

idéogrammes

Reflet des traditions, les hiéroglyphes continuent à reproduire des formes ayant disparu depuis des millénaires : ainsi le signe servant à écrire le mot "scribe" présente jusqu'à la fin de l'époque pharaonique une écritoire dont la forme était déjà abandonnée à l'époque des pyramides ! Au même titre que les statues et les reliefs, les hiéroglyphes avaient pour les Egyptiens une valeur magique. Ce sont des images conçues comme vivantes, et qui à ce titre peuvent se révéler dangereuses. Aussi sur les parois des tombes et des sarcophages, le scribe prend-il parfois la précaution de rendre inoffensifs les hiéroglyphes qui pourraient nuire au mort : l'artiste mutile ou larde de couteaux des signes évoquant les animaux féroces, des hommes armés. Parois il remplace ces signes inquiétants par d'autres, plus neutres.

Auteur: Boulanger Jean-Paul

Info: Naissance de l'écriture de Jean-Paul Boulanger, p. 136

[ symboles ] [ mauvaise conscience ]

Commenter

Commentaires: 0