Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Recherche avec plusieurs mots ou chaines de lettres : EXEMPLESJEUX et  PASSE-TEMPS. Punchlines,  humour,   réparties femmes, etc.  Attention de faire un RESET après  une recherche  complexe.        ( NOUS AIDER ! )   ...  ... Lire la suite >>
Search results: 153
Search time counter: 0.114s

hommes-par-femmes

A l'époque, je me faisais constamment la remarque suivante : mon sentiment, le sentiment de toutes les femmes à l'égard des hommes, était en train de changer. Ils nous font pitié, nous apparaissent affaiblis, misérables. Le sexe faible. Chez les femmes, une espèce de déception collective couve en surface. Le monde nazi dominé par les hommes, glorifiant l'homme fort, vacille - et avec lui le mythe de l'"Homme". Dans les guerres d'antan, les hommes pouvaient se prévaloir du privilège de donner la mort et de la recevoir au nom de la patrie. Aujourd'hui, nous, les femmes, nous partageons ce privilège. Et cela nous transforme, nous confère plus d'aplomb. A la fin de cette guerre-ci, à côté des nombreuses défaites, il y aura la défaite des hommes en tant que sexe.

Auteur: Enzensberger Hans Magnus

Info: Une femme à Berlin : journal, p. 77

[ guerre ] [ responsables ]

Commenter

Commentaires: 0

hommes-par-femmes

Je rêve d'un homme qui aime les vieux groupes de rock que plus personne n'écoute. Qui me laissera dormir avec mon tee-shirt troué que j'adore et mes collants en laine. Qui se réveillera à quatre heures du matin pour arroser l'olivier parce qu'il saura que j'oublie toujours de le faire. Qui autorisera les animaux à boire des cafés. Qui m'achètera des frites. Qui ne s'ennuiera jamais. Qui aura lu Miller, Salinger et Desnos. Et aussi Kateb, Mammeri et Mahfouz. Qui, à l'aube, prendra un train avec moi sans en connaitre la destination. Qui se fichera que les yaourts soient périmés depuis la veille. Qui saura se mettre en colère et rire en même temps. Qui chantera faux. Qui aimera la mer et la campagne et peut-être même la montagne, aussi.

Auteur: Kaouther Adimi

Info: Des pierres dans ma poche

[ fantasme ] [ phantasme ]

Commenter

Commentaires: 0

hommes-par-femmes

Que reproches-tu aux hommes ? demanda avec précaution Tenar ?
Avec autant de précaution, Mousse répondit en baissant la voix : - Je ne sais pas, ma toute belle. J'y ai réfléchi. Souvent j'y ai réfléchi. Voilà tout ce que je puis dire : l'homme est dans sa peau, comme une noix dans sa coquille. Tu vois.
Elle leva ses longs doigts crochus comme pour montrer une noix.
- Elle est dure et solide, sa coquille, et elle est pleine de lui. Pleine de sa précieuse chair mâle, de virilité. Et c'est tout. Voilà. A l'intérieur, il n'y a place pour rien d'autre à part lui. [...]
Une femme c'est un truc complètement différent. Qui sait où une femme commence et se termine? Ecoute, maîtresse, j'ai des racines, j'ai des racines plus profondes que cette île. Plus profondes que la mer, plus anciennes que l'apparition de ces terres."

Auteur: Le Guin Ursula

Info: Tehanu

[ égoïstes ] [ femmes-hommes ]

Commenter

Commentaires: 0