Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Recherches tous azimuths.   EXEMPLESJEUX et PASSE-TEMPSCHAINESPUNCHLINESHUMOURREPARTIESFEMMES. ETC.          ATTENTION  de  faire un  RESET  après  une  recherche  complexe.             ... Lire la suite >>
Search results: 163
Search time counter: 0.0936s

hommes-par-femmes

Alors, eh bien, oui, je lui servis mon plus beau déhanché, à la fois grande classe et poule à vendre. Quand on arrive à mêler intimement les deux, les gars ne comprennent pas ce qui leur tombe dessus. Ils n'arrivent pas à vous cataloguer. Ça les rend dingues -du moins les plus futés. Ils vont tout faire pour vous mettre le grappin dessus. Vous êtes à la fois leur petite amoureuse de l'école maternelle et leur première pute, le tout dans un seul et même emballage torride.

Auteur: Abbott Megan E.

Info: Adieu Gloria

[ pouvoir ] [ séduction ] [ proies ]

Commenter

Commentaires: 0

hommes-par-femmes

"Les hommes, c'est très bien, mais pourquoi en avoir chez soi?" demandait perfidement Anna Véniaminovna.
Et l'autre lui répondait du tac au tac :
"Anna Véniaminovna ! Je ne vais pas emprunter à ma voisine son fer à repasser, son moulin à café ou son mixeur, j'ai les miens. Pourquoi irais-je emprunter un homme ?
- Comment pouvez-vous comparer un homme à un fer à repasser, ma petite Genia ? Un fer à repasser caresse quand on en a besoin, tandis qu'un homme caresse quand il en a besoin, lui !" rispostait Anna Véniaminovna.

Auteur: Oulitskaïa Ludmila

Info: Mensonges de femmes

[ égoïstes ]

Commenter

Commentaires: 0

hommes-par-femmes

Tu aimais la courbe de ma nuque, le parfum de mes cheveux. Ma passion des fleurs, des couleurs, la robe violette achetée à Rome, mes courgettes grillées sur la braise. Et ma patience, disais-tu. Tu aimais le terrier odorant de mes aisselles, mon rire, ma purée d'olives et d'anchois, le calme lisse de mon sommeil, ma discrétion tout au long du jour et mon impudeur dans la jouissance. Tu aimais m'entendre chantonner en me coiffant, rire et babiller avec notre fils. Tu aimais lorsque j'offrais mon visage à la pluie de septembre. Tu m'aimais.

Auteur: Pujade-Renaud Claude

Info: Dans l'ombre de la lumière, p. 225

[ amour ] [ nostalgie ] [ littérature ]

Commenter

Commentaires: 0

hommes-par-femmes

Tu es mon cancer, ai-je pensé. Tu as semé tes métastases avec adresse, tu m'as affaiblie d'année en année, mais Dieu sait comment, j'ai réchappé de tes attaques insidieuses, répétées, et aujourd'hui, quelque chose d'inespéré se produit, tu ne m'atteins plus, comme le prévoyait Jean, j'ai ôté ces lunettes que tu m'avais imposées, je vois le monde par moi-même, je te vois tel que tu es, un homme sans compassion, un type dévoré par l'ambition personnelle, un sale con qui m'a utilisée de toutes les manières possibles, mais qui n'a jamais aimé personne d'autre que lui-même.

Auteur: Tong Cuong Valérie

Info: L'atelier des miracles, p 134

[ dénigré ] [ couple ]

Commenter

Commentaires: 0

hommes-par-femmes

Si certaines femmes avaient tout de la narcissique frigide, de l'arriviste pratique, de la salope cartésienne, ce n'était pas son cas. Un homme ne représentait pas, à ses yeux, un tas de billets. Il ne servait pas à payer le loyer ou à acheter un pavillon. Elle n’était pas non plus une belle pour vieux, même s'ils l'appréciaient hautement ; elle aimait les hommes autant qu’elle les méprisait, leur virilité, leur sex - appeal transpirant de tous les pores de leur peau, leur belle gueule, leur beau corps svelte, l'air pas trop couillon avec un bel animal dans le caleçon !

Auteur: Guimard Elena

Info: Plus loin que le désir

[ objets ]

Commenter

Commentaires: 0

hommes-par-femmes

Ne pas être assaillie n'est pas un privilège qui doit être gagné par l'application judicieuse de stratégies personnelles de sécurité. Une femme devrait pouvoir ne marcher dans la rue à 4 heures du matin, ivre morte et habillée seulement de ses chaussettes sans être agressée. Pour ce qui me concerne je ne vais pas faire quoi que ce soit pour laisser entendre qu'elle serait d'une manière ou d'une autre responsable de cet assaut et qu'elle aurait péché par manque de méfiance et d'autoprotection. Les hommes ne sont pas des maniaques auto pilotés par leurs bites, incapables de ne pas violer une femme vulnérable. Ceci est un manque de respect pour CHACUN.

Auteur: Nagoski Emily

Info:

[ obsédé ] [ self-contrôle ]

Commenter

Commentaires: 0

hommes-par-femmes

Nous les femmes, vous le savez, sommes habituellement tuées dans nos propres maisons, dans ce qu'on appelle la vie privée - parce qu'un homme et une femme ensemble ne sont pas considérés comme une unité sociale. L'unité, c'est lui : c'est lui qui est l'être humain. Elle est sa subalterne. La vie privée lui appartient à lui et il peut y faire ce qu'il veut à sa femme. Quand on nous blesse, c'est habituellement hors de vue des caméras et des annonces officielles. Nous sommes blessées d'habitude par des hommes que nous connaissons et particulièrement par des hommes avec qui nous avons eu des rapports intimes, je veux dire un rapport sexuel.

Auteur: Dworkin Andrea

Info: Pouvoir et violence sexiste, Editions Sisyphe

[ féminisme ] [ oppression ]

Commenter

Commentaires: 0

hommes-par-femmes

Si la plupart des moqueries envers le pénis des hommes sont le fait d'autres hommes, les femmes sont elles aussi adeptes de la raillerie. Paula Jones, devant qui Bill Clinton baissa son pantalon, ne déclara rien de plus que : "Il n'était pas très bien doté", mais lorsque sa vindicative avocate fut interviewée par la suite, le pénis présidentiel avait subi un sérieux rétrécissement. Faisant référence à plusieurs autres supposées liaisons, elle déclara : "S'il a vraiment eu des relations sexuelles avec ces femmes, il se peut qu'elles ne s'en soient pas rendu compte" - faisant ainsi écho au commentaire de Fanny Hill à propos d'un client " qui entre et sort sans faire grand effet".

Auteur: Hickman Tom

Info: Le bidule de Dieu

[ vacherie ] [ verge ]

Commenter

Commentaires: 0

hommes-par-femmes

Chaque fois, Anta N'Diobdi répondait avec hauteur : "Je ne me marierai jamais avec un homme dont les mains ont été noircies et empuanties par de la poudre à fusil, et qui de surcroît est un poltron. Seul un poltron peut accepter de se battre avec un fusil. Se cacher derrière un arbre et tuer à distance, ce n'est pas se battre! La bravoure, c'est le combat à la lance ou au sabre, les yeux dans les yeux, poitrine contre poitrine! Je n'accepterai pour époux qu'un homme qui ne s'est jamais servi d'un fusil. D'ailleurs dans l'initiation féminine peule, je suis «Reine de lait», et le lait et la poudre ne vont pas ensemble. La poudre salirait mon lait..."

Auteur: Hampâté Bâ Amadou

Info: Amkoullel, l'enfant Peul

[ Afrique ] [ lâche ]

Commenter

Commentaires: 0

hommes-par-femmes

Il n'est pas simple de discuter avec certaines personnes, surtout de sexe masculin. J'ai ma théorie sur le sujet. L'âge venant, beaucoup d'hommes souffrent d'une sorte de déficit, que j'appelle "autisme testostéronien". Il se manifeste par une atrophie progressive de l'intelligence dite sociale et de la capacité à communiquer, et cela handicape également l'expression de la pensée. Atteint de ce mal, l'homme devient taciturne et semble plongé dans sa rêverie. Il éprouve un attrait particulier pour toutes sortes d'appareils et de mécanismes. Il s'intéresse à la Seconde Guerre mondiale et aux biographies de gens célèbres, politiciens et criminels en tête. Son aptitude à lire un roman disparaît peu à peu, étant entendu que l'autisme dû à la testostérone perturbe la perception psychologique des personnages.

Auteur: Tokarczuk Olga

Info: Sur les ossements des morts

[ impuissance ] [ vieillissement ]

Commenter

Commentaires: 0