Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Recherches tous azimuths.   EXEMPLESJEUX et PASSE-TEMPSCHAINESPUNCHLINESHUMOURREPARTIESFEMMES. ETC.          ATTENTION  de  faire un  RESET  après  une  recherche  complexe.             ... Lire la suite >>
Search results: 2031
Search time counter: 1.0899s

coïncidence

<minimoi> tin aujourd'hui, un de ce sboulets qui est venu acheter un PC là où je bosse, le mec il y connaisait rien, keu dalle de rien, je lui ai vendu un PC super cher et trop de la merde. le mec il zozotai, et sa meuf, trop grosse habillée tout en rose, elle faisait genre elle s'y connaissait mais rien... trop marrant quoi
<nérix> Très interessant tes journées toi...
<minimoi> mais t'étais aps là, c'est pour ça, sinon c'était trop marrant !!!!!!!!!!!!
<guest58094> le mec, c'était pas un petit blond assez fort mal rasé avec un pull violet ?
<minimoi> si, pk ?
<guest58094> tu travailles à auchan plaisir ?
<minimoi> vi et alors ?
<guest58094> c'est moi le mec. alors je vais imprimer tout ce que t'as marqué, et j'vais en parler à ton chef on va voir comment il va réagir. à demain
*** minimoi has left plaisir-78.

Auteur: Internet

Info:

[ humour ] [ réparties ] [ dialogue-web ]

Commenter

Commentaires: 0

femmes-hommes

Après 25 ans de mariage, j'ai regardé ma femme et lui ai dit :
- Chérie, il y a 25 ans, on avait un petit appartement, une vieille bagnole, on dormait sur le canapé en regardant la télé en noir et blanc de 50cm...
MAIS, je dormais avec une belle jeune blonde de 25 ans !
Maintenant, on a une maison de 500.000 Euros, une BMW de 50.000 Euros, un lit à eau, une télé couleur écran plat de 120cm...
MAIS, je dors avec une vieille de 50 ans !
Ma femme a été très vive d'esprit, et elle m'a dit :
- T'as juste à te trouver une jeune blonde de 25 ans et je ferai en sorte que tu te retrouves dans un petit appartement avec une vieille bagnole, que tu dormes sur un canapé en regardant une télé noir et blanc de 50cm !

Auteur: Internet

Info:

[ humour ] [ divorce ]

Commenter

Commentaires: 0

gêne

- Le roi du baby-foot, dit Beatriz Gonzalez en appuyant son petit doigt sur la toile cirée. Qu'est-ce qu'on vous sert ?
Mario demeura le regard rivé sur ses yeux et pendant une demi-minute il tenta d'obtenir de son cerveau qu'il lui donne les informations minimales pour survivre au choc qui l'anéantissait : qui suis-je, où suis-je, comment fait-on pour respirer, comment fait-on pour parler ?
La fille eut beau répéter : "Qu'est-ce qu'on vous sert ?" en tambourinant sur la table toute la gamme de ses doigts fragiles, Mario Jimenez ne parvint qu'à s'enfoncer dans son silence. Alors Beatriz Gonzalez dirigea son regard impérieux vers son compagnon et formula, d'une voix modulée par cette langue qui fulgurait entre les dents généreuses, une question que Neruda eût considérée comme de routine en d'autres circonstances :
- Et pour vous, qu'est-ce que ça sera ?
- La même chose que lui, répondit le barde.

Auteur: Skármeta Antonio

Info: Une ardente patience

[ humour ] [ dialogue ]

Commenter

Commentaires: 0

vocabulaire

Novlangue de l'Education Nationale Française
élève : apprenant
parent : géniteur d'apprenant
enseignant : inducteur de méta cognition
écriture : motricité de proximité
bras : segment manipulateur antérieur
cour de récréation : espace intersticiel de liberté
mauvais élève : inappétant scolaire
ballon : référentiel bondissant
ballon de rugby : référentiel bondissant aléatoire
natation : mesures de performances réalisées en environnement instable
fainéant : qui manifeste un léger déficit de motivation induisant une phase de repos intellectuel qui n'est probablement que temporaire
paresseux : ne présente aucune appétence génétique manifeste pour le travail scolaire
feignant : se montre réfractaire à toute dépense d'énergie intempestive
fait des bêtises : manque de maturité qui implique des comportements déviants peu propices à maintenir son attention et son sérieux
fait le clown : a un sens inné de la plaisanterie qui le conduit à distraire ses camarades et à animer le cours sans se soucier de l'ordre établi.

Auteur: Internet

Info:

[ absurde ] [ humour ] [ administration ] [ politiquement correct ]

Commenter

Commentaires: 0

monothéisme

Quand le bon Dieu, sortant enfin de son antique routine, se résolut à mettre un peu d'ordre dans le chaos, il s'occupa d'abord de séparer la Lumière des Ténèbres. Les mémoires de l'époque sont assez chiches de détails sur la façon dont s'opéra cette division. Les ecclésiastiques prétendent que le Créateur n'eut qu'à prononcer les mots Fiat lux et que la lumière fut ; mais pour tout homme un peu versé dans la pratique des sciences physiques, il est clair que les choses ne s'accomplirent pas aussi facilement.
Quoi qu'il en soit, l'opération laissa fort à désirer.
La science actuelle, qui a déjà construit des appareils photographiques infiniment plus parfaits que l'oeil humain, est en train de reconnaître le peu de conscience ou tout au moins l'étrange ignorance humour dont Dieu fit preuve en cette occasion.
Dieu, à qui nous reconnaissons, d'ailleurs, une foule d'autres mérites, a agi, dans tout cela, comme un enfant.

Auteur: Allais A.

Info: Oeuvres posthumes, Bouquins 1990 &lt;Le Journal, 28 février 1896 p.301&gt;

[ enfantin ] [ puéril ] [ humour ]

Commenter

Commentaires: 0

absurde

L'intelligent et le stupide font un jeu (stupide), dont voici les règles: chacun d'eux va poser des énigmes à l'autre. Si le stupide ne sait pas répondre, il paye 1franc à l'autre, si c'est l'intelligent qui ne sait pas répondre, il paye 100 francs parce que lui il est intelligent, et comme ça c'est équitable. L'intelligent commence :
- Qu'est ce qui a quatre pattes et qui miaule?
- Je ne sais pas, tiens voilà 1F.
- Qu'est ce qui a quatre pattes et qui aboie?
- Je sais pas, tiens voilà
- Allez dis quelque chose toi aussi, demande l'intelligent au stupide...
- Bon, qu'est ce qui a huit pattes le matin et quatre le soir? L'intelligent réfléchit, réfléchit pendant une heure mais ne trouve pas, et se trouve contraint de donner sa langue au chat.
- Je ne sais pas. Tiens voilà 100 F. Alors c'était quoi?
- Je ne sais pas, tiens voilà 1F.

Auteur: Internet

Info:

[ humour ]

Commenter

Commentaires: 0

pléonasmes

Alors qu'ils étaient les premiers en tête, leur véhicule s'échoua sur une dune de sable. Il prit feu et fut complètement détruit. Le chauffeur claqua bruyamment sa porte.
Mais comme ils avaient toujours été solidaires les uns des autres, et qu'ils commençaient à geler de froid dans la nuit noire du désert, ils se réunirent pour discuter de savoir comment s'entraider mutuellement afin de définir la stratégie d'avenir : ils pourraient peut-être se cotiser à plusieurs, mais en sollicitant aussi des dons gratuits, avec comme but final de trouver 50 000 euros, au grand maximum, pour payer la construction d'une nouvelle voiture, par étapes successives. Selon les grands médias d'information, c'est à cause de l'oubli involontaire d'outils techniques (comme l'extincteur qu'il faudra certainement importer de l'étranger), à quoi s'est ajouté le hasard imprévisible de la topographie des lieux, que ce mauvais cauchemar, qui les a surpris à l'improviste, risque d'anéantir totalement le bel avenir qu'ils avaient devant eux.

Auteur: Internet

Info:

[ humour ] [ redondance ]

Commenter

Commentaires: 0

informatique

La troisième guerre mondiale a éclaté. Les militaires ont mis au point un ordinateur ultra puissant, auquel ils peuvent soumettre des problèmes tactiques particulièrement ardus. Cet outil de recherches en intelligence artificielle est d'une puissance de calcul stupéfiante. L'état-major a fait entrer un maximum de données : les règlements militaires, l'état des armements, toutes les campagnes de Jules César et de Napoléon, les grandes guerres mondiales et les guérillas de tous les continents, les données de la géographie et de la politique mondiale, et même l'âge du capitaine. Lui ayant fait ingurgiter les données, ils posent la question :
- Faut-il attaquer aujourd'hui ou remettre l'attaque à un autre jour ?
L'ordinateur émet quelques cliquetis, une série de bips et soudain, la réponse jaillit :
- Oui.
Les généraux se regardent, perplexes. L'un d'eux décide d'agir : il s'approche du clavier et tape une autre question :
- Oui quoi ?
L'ordinateur répond, instantanément :
- Oui mon général !

Auteur: Internet

Info:

[ humour ]

Commenter

Commentaires: 0

nourriture

Putain tout à l'heure au taff
Y a une meuf qui vient me voir et qui me demande le burger végétarien
Vous avez ça au Macdo?
Bah non, ou sinon c'est des croque macdo sans jambon, mais je vois pas l'intéret de bouffer un ersatz de fromage entre deux tranches de pain décongelé...
Fin bref
Elle me dit "nan le filet machin là"
Le Filet o fish? Le truc que personne ne prend jamais? o_O
Ouais j'ai pas trop comprit le délire, du coup je lui explique que c'est pas végétarien parce qu'il y a de la viande de poisson dedans
Et là elle me sort que le filet-o-fish c'est un sandwich végétarien parce que "le poisson c'est un FRUIT de mer et que si c'était de la viande on appellerait ça de la VIANDE de mer"
Ha ouais, je savais qu'on pouvait être con mais là o_o"

Auteur: Internet

Info:

[ humour ] [ dialogue-web ]

Commenter

Commentaires: 0

adaptation

Le duc de Laval était un très-bel homme, très-poli, mais fort distrait, ce qui le jetait dans des embarras désagréables, qui cependant ne le déconcertaient pas. Ainsi, étant ambassadeur à Naples, il entra un soir avec l'ambassadeur d'Autriche au balcon du théâtre San-Carlo, afin de jouir du coup d'oeil de la salle, et lui dit étourdiment : et Dieu ! que nous avons là de laides personnes dans la loge du corps diplomatique!
- Mais, c'est ma femme, arrivée ce matin, répondit l'ambassadeur autrichien.
- Pas celle-là, que vous désignez, reprit le duc de Laval, l'autre à côté, en robe blanche : elle est affreuse.
- C'est ma soeur, dit d'un ton mécontent le collègue.
- Mais non, non, la troisième, si disgracieuse ; les autres sont très bien.
- C'est ma fille!
- Ah ! reprit le duc de Laval du ton le plus affable, elle est charmante. Ces dames sont toutes charmantes, monsieur l'ambassadeur, et je vous fais mes bien sincères compliments.

Auteur: Ancelot Madame

Info: Un salon de Paris

[ humour ] [ répartie ] [ maladresse ]

Commenter

Commentaires: 0