Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Recherche avec plusieurs mots ou chaines de lettres : EXEMPLESJEUX et  PASSE-TEMPS. Punchlines,  humour,   réparties femmes, etc.  Attention de faire un RESET après  une recherche  complexe.        ( NOUS AIDER ! )   ...  ... Lire la suite >>
Search results: 9
Search time counter: 0.1703s

inadaptation

Il n'est pas nécessaire de changer. La survie n'est pas obligatoire.

Auteur: Deming W. Edwards

Info:

[ mort ]

Commenter

Commentaires: 0

inadaptation

Quand on affronte les problèmes de demain avec les organisations d'hier, on récolte les drames d'aujourd'hui.

Auteur: Crozier Michel

Info:

[ temps ]

Commenter

Commentaires: 0

écologie

Le désir de maintenir "le cours naturel des choses" jusqu'à ce qu'il soit trop tard est la plus grande menace que l'humanité fasse peser sur elle-même.

Auteur: Lebeau André

Info:

[ inadaptation ] [ conservatisme ] [ désadaptation ]

Commenter

Commentaires: 0

inadaptation

Tandis que le mode de pensée "classique", rationnel - cerveau gauche, linéaire -, est utilisé par la plus grande majorité des personnes, les surdoués sont en mode "heuristique", intuitif - cerveau droit, en arborescence. Ils pensent quantitativement et qualitativement différemment, et "plus" que la moyenne.
C'est la raison de ce décalage que tous ressentent et mentionnent.

Auteur: Bost Cécile

Info: Différence et souffrance de l'adulte surdoué

[ douance ] [ heimatlos ]

Commenter

Commentaires: 0

perdue

Depuis toute la vie je me suis toujours sentie en dehors, où que je sois, en dehors de l'image, de la conversation, en décalage, comme si j'étais seule à entendre des bruits ou des paroles que les autres ne perçoivent pas, et sourde aux mots qu'ils semblent entendre, comme si j'étais hors du cadre, de l'autre côté d'une vitre immense et invisible.

Auteur: Vigan Delphine de

Info: No et moi

[ heimatlos ] [ inadaptation ]

Commenter

Commentaires: 0

pessimisme

- Je ne me suis jamais senti chez moi, je n'ai jamais trouvé ma place nulle part. C'est comme quand vous utilisez une clé mal ajustée, le mauvais tournevis. Ça va à peu près, ça fait le boulot. Mais ça rend les choses plus difficiles pour la fois suivante. Le pas de vis est abîmé, la tête de vis est complètement niquée.

Auteur: Sallis James

Info: Bois mort

[ heimatlos ] [ inadaptation ]

Commenter

Commentaires: 0

handicap

Combien de prétendues dépressions doivent être la conséquence de traumatismes résultat de l'inadaptation chronique du gaucher à cet univers totalitaire dans lequel nous pensons depuis des millénaires ? A notre avis, ce n'est pas par hasard que la Sécurité sociale dénombre beaucoup plus de dépressions nerveuses dans les professions dites intellectuelles où les Gauchers, en particulier les Gauchers qui s'ignorent, sont perpétuellement exposés, plus que d'autres, à une gymnastique de l'esprit a contrario. On peut considérer, en conclusion, que les universités sont des citadelles de droitiers et que beaucoup d'entre eux mourront sans avoir jamais soupçonné qu'ils étaient Gauchers.

Auteur: Montrond Henri de

Info: Vive les gauchers

[ latéralisation ] [ oppression ]

Commenter

Commentaires: 0

singularité

Harry Mason était et un enfant et un homme. Quoiqu'il fît jamais, à n'importe quel moment de sa vie, il fut, jusqu'en ses colères, un être mâle de bout en bout, et il fut presque toujours un enfant. A une époque plus ancienne, en d'autres circonstances, il aurait pu être un individu montré en exemple par la nation toute entière, mais il n'eût été en rien différent. Il n'en fût pas moins resté un être humain au développement imparfait, un animal social immature ; or, plus la nation va de l'avant, moins il y a de place pour ce genre de personnage.

Auteur: Stegner Wallace

Info: La montagne en sucre

[ inadaptation ] [ hommes-par-hommes ]

Commenter

Commentaires: 0

corpulence

La critique du gros change avec la Renaissance, centrée d'avantage sur la lenteur, la fainéantise, voire l'inintelligence des choses et des gens. [...]
L'épaississement devient "retard", inadaptation à un monde où l'activité prendrait une nouvelle valeur. Non que la faiblesse ait été jusque-là négligée, non que la lenteur ait été ignorée. Mais la vigilance médiévale retient d'abord la gourmandise, la gloutonnerie. Elle se fixe aux péchés capitaux. La modernité s'attache plutôt aux mollesses, aux efficacités. La belette de La Fontaine, banquetant dans son grenier, devenue "mafflue et rebondie" au point d'être incapable d'emprunter le trou par où elle est entrée, focalise à elle seule l'absence de ressort, l'inhabilité condamnant la grosseur.

Auteur: Vigarello Georges

Info: Les métamorphoses du gras : Histoire de l'obésité du Moyen Age au XXe siècle

[ graisse ] [ pansu ]

Commenter

Commentaires: 0