Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Recherches tous azimuths.  Exemples.   Punchlines.   Jeux et Passe-temps.   Chaines.  Humour.  RépartiesFemmes, et beaucoup d'autres trucs.  ATTENTION  de  faire un  RESET  après  une  recherche  complexe.    ... Lire la suite >>
Search results: 24
Search time counter: 0.1325s

science-fiction

Le Drive, pour éviter les aspects techniques, était un dispositif un peu plus simple que la femme et beaucoup plus compliqué que le sexe, ce qui amena son navire à cesser d'exister ici tout en apparaissant simultanément là-bas, par contournement des limitations imposées par la vitesse de la lumière.

Auteur: Sturgeon Theodor

Info: If All Men Were Brothers, Would You Let One Marry Your Sister? 1967

[ incompréhensible ] [ hyperespace ]

Commenter

Commentaires: 0

femmes-entre-elles

J’ai eu l’intuition – et aujourd’hui, plus qu’une intuition, je pense que c’est une loi physique – qu’il vaut mieux ne pas se retrouver au milieu des relations d’amitié ou de haine qui existent entre deux femmes. C’est un univers inintelligible dans lequel il vaut mieux ne pas mettre son nez, où la logique – ou son substitut – est différente et où l’aversion réciproque est toujours irréductible.

Auteur: Agudelo Darío Jaramillo

Info: Mécanique d'un homme heureux

[ femmes-par-hommes ] [ incompréhensibles ]

Commenter

Commentaires: 0

femmes-par-hommes

La façon la plus simple de comprendre, se dit-il, c'était de ne même pas s'embêter à essayer, de reconnaître ce fait évident que les femmes étaient différentes des hommes et de garder à l'esprit que lui, Stonewall Jackson Calhoun, ne les comprenait pas et qu'il fallait simplement l'accepter. Les femmes ne pensaient pas de la même façon que les hommes, elles n'avaient pas les mêmes émotions que les hommes, elles ne se comportaient pas comme les hommes. Et elles n'aimaient pas de la même façon que les hommes non plus.

Auteur: Tapply William G.

Info: Dark tiger

[ incompréhensibles ]

Commenter

Commentaires: 0

existence

J'ai pensé tout à coup à la famille des gens qui se suicident. A ce qu'ils devaient ressentir. Ce mélange de colère et de culpabilité. Ce besoin incontrôlable de trouver un responsable. Comme s'il y avait toujours une justice ! Un fautif. Ce qui suppose un rapport de cause à effet entre nous et les autres, comme si nous étions tous des roues dans un engrenage. Et pourtant, chacun tourne à vide dans son petit espace personnel. Et si parfois nous touchons une roue qui va dans le même sens, c'est un pur hasard. Il n'y a pas de grande mécanique de la vie, c'est des conneries.

Auteur: Percin Anne

Info: Comment maximiser (enfin) ses vacances, p. 256

[ chaos ] [ incompréhensible ] [ vie ]

Commenter

Commentaires: 0