Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Derniers ajouts !! cliquez sur GO. Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLES. Insérer une citationPunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un&n... Lire la suite >>
Résultat(s): 20
Temps de recherche: 0.1036s

french kiss

J'ai été embrassée par des hommes qui le faisaient très bien. Mais ils n'y accordaient pas toute leur attention. Ils n'en étaient pas capables. Ils avaient beau essayer, une partie de leur esprit était ailleurs. Rater le dernier bus - ou leurs chances de se faire la fille - voire leur propre technique pour embrasser - peut-être aussi inquiets de leur travail, ou du fric, ou du fait que les voisins s’aperçoivent de quelque chose. Mike n'avait pas de technique... mais quand il vous embrassait, il ne faisait rien d'autre. Tu étais son univers entier... et le moment éternel parce sans projets et destinations. Il t'embrassait, c'est tout.

Auteur: Heinlein Robert A.

Info: Stranger in a Strange Land

[ rouler une pelle ]

Commenter

Ajouté à la BD par miguel

convives

Comme ces gens étaient mornes et vulgaires ! Lily les passa en revue avec une impatience méprisante : Carry Fisher, ses épaules, ses yeux, ses divorces, et tout son air d’incarner un piquant "écho mondain" ; le jeune Silverton, qui avait eu l’intention de gagner sa vie à corriger des épreuves et d’écrire un poème épique, et qui maintenant vivait de ses amis et ne faisait plus que la critique des truffes ; Alice Wetherall, une liste de visites personnifiée, dont les convictions les plus ardentes avaient trait au style des invitations et à la gravure des menus ; Wetherall avec son perpétuel tic nerveux d’assentiment, son air d’être de l’avis des gens avant même de savoir ce qu’ils disent ; Jack Stepney, avec son sourire présomptueux et ses yeux inquiets, à mi-chemin entre l’huissier et une héritière ; Gwen Van Osburgh, avec tout le candide aplomb d’une jeune fille à qui l’on a toujours dit qu’il n’y a personne de plus riche que son père.

Auteur: Wharton Edith

Info: Dans "Chez les heureux du monde"

[ vacherie ] [ imposteurs ] [ galerie de portraits ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

deep machine learning

Inquiets, des chercheurs bloquent la sortie de leur IA
La science ne pense pas, écrivait le philosophe Heidegger. En 2019, si. La situation est cocasse. Des chercheurs de l'association de recherche OpenAI estimeraient leur générateur de texte, opéré par un modèle linguistique d'intelligence artificielle, comme bien trop évolué pour ne pas être dangereux. Entre des mains malveillantes, l'algo virtuose des mots pourrait semer fake news, complots et avis malveillants convaincants, sans élever le moindre soupçon.

Deux cent ans après Victor Frankenstein, des chercheurs d’OpenAI, une association californienne de recherche à but non lucratif en intelligence artificielle, se trouvent face au même dilemme qui agitait le savant dans le roman de Mary Shelley : auraient-ils créé un monstre ? Un journaliste du Guardian l’a testé. La bête, baptisée GPT2, un modèle d’intelligence artificielle (dit linguistique) capable de générer du faux texte avec précision, serait tellement performante que ses créateurs rechignent à la rendre publique. Sur la base d’une page, un paragraphe ou même quelques mots, le générateur est en mesure d’écrire une suite, fidèle au style du journaliste ou de l’auteur et en accord avec le sujet. Ce système, alimenté au machine learning, se base sur l'étude de 8 millions de pages web, partagées sur Reddit et dont le contenu a été validé par au moins trois votes positifs, étaye un article de BigData.

Le journaliste du Guardian a soumis la machine à la question, en intégrant, facétieux, l’incipit de 1984 de George Orwell. "C’était une journée d’avril froide et claire. Les horloges sonnaient treize heures", écrivait l’auteur. Dans l’esprit tout futuriste d’Orwell, GPT2 aurait complété d’un : "J’étais en route pour Seattle pour commencer un nouveau travail. J’ai mis les gaz, les clés, et j’ai laissé rouler. J’ai pensé à quoi ressemblerait la journée. Il y a 100 ans. En 2045, j’étais professeur dans une école dans quelque coin obscur de la Chine rurale". (I was in my car on my way to a new job in Seattle. I put the gas in, put the key in, and then I let it run. I just imagined what the day would be like. A hundred years from now. In 2045, I was a teacher in some school in a poor part of rural China).

Le Guardian poursuit l’expérience et entre dans GPT2 quelques paragraphes issus d’un article à propos du Brexit. La suite proposée par le générateur est étonnante. Le style est celui d’un journaliste, l’article intègre des citations (fausses) du chef de l’opposition britannique Jeremy Corbyn et du porte-parole du gouvernement et évoque même le problème des frontières irlandaises. Selon le directeur de recherche d’OpenAI, Dario Amodei, le modèle GPT2 pousse la supercherie plus loin. Il traduirait et résumerait n’importe quel texte, réussirait des tests basiques de compréhension de texte.

A The Verge, David Yuan, vice-président à la tête de l’ingénierie d’OpenAI, déclare qu’une dissertation composée par GPT2 "aurait pu tout aussi bien être écrite pour les SAT (examens utilisés pour l’admission aux universités américaines, ndlr) et recevoir une bonne note". Et c’est précisément cette maestria à réussir dans ses tâches d’ordre intellectuel qui pousse les chercheurs d’OpenAI à freiner sa sortie, de peur que la technologie tombe entre de mauvaises mains. "Nous choisissons de sortir une version limitée de GPT2 (...) Nous ne publierons ni la base de données, ni le code d'apprentissage, ni le modèle sur lequel GPT2 repose", explique un billet du blog de l'équipe de recherche.

Pour l’heure, l’ONG souhaiterait éprouver davantage le modèle. "Si vous n’êtes pas en mesure d’anticiper les capacités d’un modèle informatique, vous devez le tester pour voir ce qu’il a dans le ventre", explique OpenAI à The Guardian. Le résultat ? Comme GPT2 s’exerce dans la cour de recré des Internets, il ne serait pas très compliqué de pousser l’algorithme à générer des textes que les complotistes ne renieraient pas.

En 2015, Elon Musk s’associait à Sam Altman, président de l’incubateur prisé, Y Combinator pour fonder OpenAI, une organisation à but non lucratif pour encourager la recherche et la réflexion autour d’une IA bienveillante, qui reste au service du bien commun. Ses deux parrains la dotent d’une confortable enveloppe d’un milliard de dollars, soutenus par d’autres angels de la Silicon Valley, tels que Peter Thiel, serial entrepreneur et investisseur réputé pour ses idées controversées – l’homme est libertarien, soutient Trump et est un transhumaniste convaincu – ou Reid Hoffmann, le fondateur de LinkedIn.

A lire ce qui s’écrit ça et là à propos de GPT2, les chercheurs d’OpenAI tomberaient de leur chaise en réalisant le potentiel néfaste de l’algo. A croire que les chercheurs auraient oublié la mission première de l’ONG, à savoir, sensibiliser aux méfaits de l’intelligence artificielle et imaginer cette technologie au service du bien commun. Alors vraie peur des chercheurs, recherche candide ou plutôt, volonté d’interpeller le grand public et d'ouvrir le débat ?

Auteur: Meghraoua Lila

Info: https://usbeketrica.com

[ lecture ] [ écriture ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

rapports humains

Aurais-je autre chose à lui offrir que les ignobles banalités qu’on inflige aux mourants ? Comme si c’était déjà pas suffisant de crever, il faut encore se cogner les angoisses de ceux que les métastases laissent provisoirement de côté… C'est toujours ça qu'on déballe aux crevards, qu'on est tristes, mal à l'aise, gênés, inquiets, perdus... qu'on a peur en somme... Mais c'est seulement nous que ça soulage...

Auteur: Larcenet Manu

Info: Blast - Intégrale

[ à l'article de la mort ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

hommes-par-femmes

Cela faisait maintenant 493 ans qu’Angus MacKay se téléportait d’un endroit à un autre. Malgré cela, il ressentait encore et toujours une forte envie de jeter un coup d’œil sous son kilt pour s’assurer que tout s’était bien matérialisé comme prévu. Il y a de ces endroits où les hommes, vampires ou mortels, détesteraient se retrouver démunis.

Auteur: Kerrelyn Sparks

Info: Histoires de Vampires, tome 3 : Emma Contre les Vampires

[ inquiets ] [ virilité ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

imperturbabilité

Quelques heures plus tard, ils quittèrent le couvert des arbres pour entrer dans le soleil du matin. Ils étaient fatigués, encrassés de poussière et inquiets. Même Micah était effrayé : Micah Shughrue, un homme dont on disait qu'il était doté d'un tel sang-froid qu'il pouvait boire de l'eau bouillante et pisser des glaçons. Il n'avait peur de personne. Il avait déjà entrevu la noirceur du cœur humain.

Auteur: Davidson Craig

Info: Little Heaven

[ exagération ] [ expérience ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

populisme

L'épidémie de l'opportunisme international comme seuls l'ont été la syphilis et l'usure de la guerre s'est effroyablement étendue sur l'Europe et ce n'est pas un parti politique mais bien elle qu'il nous incombe de combattre. Tel est notre plus nécessaire devoir. L'opportunisme des politiciens, hommes froids de la logique servile agitant les idéaux à la pointe de leurs épée fait durer la guerre. L'opportunisme des gens de lettres qui ont tiré à eux le mégaphone de l'exaltation pour donner de la puissance à leurs petites voix démultiplie la haine. L'opportunisme des responsables de partis, inquiets seulement de leur prochain résultat électoral, bouleversent l'opinion du peuple. Et l'opportunisme du peuple lui même qui pour la première fois se sentait non plus humilié, mais loué et admiré par tous ces représentants de la domination, qui parachève la tragédie.

Auteur: Zweig Stefan

Info: Seuls les vivants créent le monde, écrit de 1918

[ égoïsme ] [ danger ] [ basculement vers la guerre ]

Commenter

Commentaires: 0

hommes-par-femmes

Et toujours revenait comme un leitmotiv le visage nouveau de Gilles où, partis à la recherche de signes familiers, les yeux inquiets d'Elisa avaient ces derniers jours découvert des stigmates indéchiffrables et cruels.

Auteur: Bourdouxhe Madeleine

Info: La femme de Gilles

[ épiés ] [ sous surveillance ] [ couple ]

Commenter

Commentaires: 0

poème

O génération de bourgeois
toujours inquiets
J’ai vu des pêcheurs pique-niquer
dans le soleil
J’ai vu leurs familles débraillées,
J’ai vu leurs sourires pleins de dents
et entendu leurs rires disgracieux.

Et je suis plus heureux que vous,
Et ils étaient plus heureux que moi :
Les poissons nagent dans le lac
et ne possèdent pas même un vêtement.

Auteur: Pound Ezra

Info: Poèmes

[ sarcasme ] [ richesse ] [ misère ]

Commenter

Commentaires: 0

tempête

Le ciel est sombre
Et sous l'orage les vagues
S'élèvent.
Dans la barque qui vogue
Les esprits sont inquiets.

Auteur: Murasaki Shikibu

Info:

[ menace ] [ peur ] [ navigation ]

Commenter

Commentaires: 0