Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Derniers ajouts !! cliquez sur GO. Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLES. Insérer une citationPunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un&n... Lire la suite >>
Résultat(s): 177
Temps de recherche: 0.1775s

athéisme

Vous me demandez des vers pour votre petit volume, des vers sur la nature, n’est-ce pas ? Sur les bois, les grands chênes, la verdure, les insectes, - le soleil sans doute ? Mais vous savez bien que je suis incapable de m’attendrir sur les végétaux… je ne croirai jamais que l’âme des Dieux habite les plantes, et, quand même elle y habiterait, je m’en soucierais médiocrement et considérerais la mienne comme d’un plus haut prix que celle des légumes sanctifiés.

Auteur: Baudelaire Charles

Info:

[ homme-nature ] [ égocentrisme ]

Commenter

Ajouté à la BD par Coli Masson

insectes

Fourmis-lions.

On n’entend que le vent

Souffler dans les pins.

Auteur: Sujū Takano

Info:

[ haïku ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

contemplation

Sous les grands arbres près de mes petites mares à truites et carrassins, où le sol spongieux n'empêche pas les taupes de créer sans cesse de nouveaux monticules, il y a foisonnement de vie, insectes principalement, avec dominance des abeilles et des libellules. Les plus grandes bestioles sont plus discrètes ; héron, renard, biches, écrevisses... On les rencontre en général de loin ou via les traces laissées.
Cet espace méditant où je me retrouve seul la plupart du temps, (Merlin le chien a ses routines fouineuses alentours), m'indique de plus en plus l'extraordinaire éloignement de la pensée nue. La plus belle chaine de déductions, étourdissante encore il y a quelques années, fait aujourd'hui effet de pauvre résonance inutile. Suite de concepts enchassés, infimes, virtuels... dérisoires devant la titanesque réflexion que matérialise la nature intriquée hyper-complexe qui m'entoure.
Si je m'implique physiquement : amélioration d'une arrivée d'eau, mise en terre d'un petit pommier, création d'un drain pour limiter le marigot ou autres... il faut rester sur le coup, vérifier sans cesse, peu de dispositifs restent stables et fixés au-delà de quelques jours ou semaines. La nature répond. Si vous vous absentez soyez sûr qu'elle modifiera des trucs, toujours. Brutalement ou imperceptiblement. Une forme de dialogue est engagée.

Auteur: Mg

Info: 14 août 2019

[ action ]

Commenter

Ajouté à la BD par miguel
Mis dans la chaine

granules

Les spores des fougères bleues qui poussent dans les creux, au long de la berge, flottent vers l'eau en filets d'argent bleuté difficiles à voir si l'on n'est pas les pieds dessus ou tout proche, couché juste au bord de la rivière, là où les rayons du soleil sont les plus bas et affaiblis. Souvent on les méprend pour des insectes, mais ce sont des graines où sommeille toute une génération, confiante en son avenir. Et il est facile de croire un instant que chacune a un futur, qu'elle deviendra tout ce qui est contenu dans sa spore : qu'elle vivra tous ses jours de vie comme prévu. Mais cette certitude ne dure que l'espace d'un instant; peut-être même plus longtemps que la spore elle-même.

Auteur: Morrison Toni

Info: Beloved. p 122

[ nature ]

Commenter

Ajouté à la BD par miguel

insectes

Nous sommes censés aimer les créatures à deux pattes presque autant que nous-mêmes.Pour les quadrupèdes, on peut aussi en venir à les voir comme plutôt attachants. Mais six pattes, du point de vue humain, c'est trop .

Auteur: Krutch Joseph Wood

Info:

[ répulsion ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

homme-animal

Le sentiment que les insectes sont d'un monde différent du nôtre est partagé par beaucoup de gens et c'est une idée parfaitement valable. Après tout, la recherche d'un ancêtre commun aux insectes et nous-mêmes nous ramène plus d'un demi-milliard d'années en arrière.. Dans un sens, les insectes sont très proches de ce monde, et Homo sapiens une créature étrange et aberrante d'origine récente qui a cherché à créer son propre monde, en dehors de celui de la nature.

Auteur: Evans Howard Ensign

Info: The Pleasures of Entomology: Portraits of Insects and the People Who Study Them. Chapter 18 (p. 215) Smithsonian Institution Press. Washington, D.C. 1985

[ évolution ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

hexapodes

La diversité morphologique des crustacés dépasse de loin celle des insectes. En effet, en raison de leur diversité de formes et de nombre, on dit souvent que les crustacés sont les "insectes de la mer". Nous préférons considérer les insectes comme les "crustacés terrestres".

Auteur: Brusca Gary

Info: Invertebrates Evolution. Chapter Sixteen (p. 514) Sinauer Associates, Inc. Sunderland, Maine, USA. 2003

[ arthropodes ] [ décapodes ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

insectes

La mante religieuse
Croque
Une tête d’abeille.

Auteur: Sekitei Hara

Info:

[ haïku ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

interdépendance

Je vais plutôt vous raconter l’histoire d’un ver qui fait des choses incroyables. C’est un parasite de la vache. Ses oeufs se développent dans la bouse de vache. Problème : comment s’y prendre, si vous êtes un ver dans une bouse de vache, pour retourner dans une vache et boucler ainsi votre cycle vital ? Eh bien, voici une merveille de la nature. D’abord les oeufs sont mangés par des escargots dans lesquels ils se développent. Les larves se retrouvent dans la bave d’escargot dont les fourmis raffolent… À peu près la moitié des vermisseaux nouveau-nés se retrouvent ainsi dans l’estomac des fourmis. Et là, que font-ils ? Ils essaient de percer la paroi de l’estomac et cherchent à se frayer un chemin jusqu’au cerveau de la fourmi ! À peine un pour cent y parvient. Mais c’est suffisant. Celui qui y arrive modifie alors le comportement de la fourmi de telle sorte qu’elle n’ait plus désormais en tête qu’une seule idée : grimper dans l’herbe (ce que les fourmis ne font pas d’habitude), augmentant ainsi ses chances d’être broutée par une vache… À ce moment-là, la vie du ver se termine, car il n’a plus qu’à faire des oeufs dans la vache, lesquels atterriront dans une bouse de vache. J’appelle cela de l’altruisme profond…

Auteur: Stoppard Tom

Info: Au cœur du problème

[ animaux ] [ insectes ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

empirisme

La théorie de la sélection naturelle n'aurait jamais remplacé la doctrine de la création divine si un dessein admirable et évident avait pénétré tous les organismes. Charles Darwin l'a compris, et il s'est concentré sur les caractéristiques qui ne seraient pas à leur place dans un monde édifié par une parfaite sagesse.... Darwin a même écrit un livre entier sur les orchidées pour soutenir que leurs structures qui ont évolué pour assurer que la fertilisation par les insectes se sont constituées à partir des parties disponibles utilisées par leurs ancêtres à d'autres fins. Les orchidées sont des machines complexe et tarabiscotées ; un ingénieur parfait aurait certainement trouvé mieux. Ce principe est toujours valable aujourd'hui. Les meilleures illustrations de l'adaptation par l'évolution sont celles qui nous semblent particulières ou bizarres.

Auteur: Gould Stephen Jay

Info: Ever Since Darwin: Reflections in Natural History. Chapter 10. Organic Wisdom or Why Should a Fly Eat Its Mother from Inside (p. 91). W.W. Norton & Company, Inc. New York, New York, USA. 1977

[ tâtonnement ] [ bricolage ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel