Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Dictionnaire analogique intriqué pour citations et extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLESPunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un RESET après  une recherche complexe... Lire la suite >>
Résultat(s): 11
Temps de recherche: 0.0393s

interaction

Toute vie véritable est rencontre.

Auteur: Buber Martin

Info:

[ existence ]

Commenter

Commentaires: 0

interaction

...une des manières les plus profondes de connaître se révèle par la manière dont on répond à ce que l'on voit.

Auteur: Lispector Clarice

Info:

[ curiosité ]

Commenter

Commentaires: 0

interaction

Le rat qui dirait : "J'ai bien dressé mon expérimentateur. Chaque fois que j'appuie sur le levier, il me donne à manger", refuserait d'admettre la ponctuation de la séquence que l'expérimentateur cherche à lui imposer.

Auteur: Watzlawick Paul

Info: Une logique de la communication

[ homme-animal ] [ résonance ]

Commenter

Commentaires: 0

interaction

Je dis que la rencontre est une fin. Je dis que l'intersection d'une vie et d'une autre, à la seconde même qui la réalise, est le point de la plus haute intelligence, de la plus grande connivence.

Auteur: Apperry Yann

Info:

[ grégaire ] [ communication ]

Commenter

Commentaires: 0

interaction

Lorsque j'ai commencé à photographier en Tchécoslovaquie, j'ai rencontré ce monsieur, ce vieux photographe, qui m'a expliqué quelques aspects pratiques. L'une des choses qu'il m'a dit : "Josef, un photographe travaille sur le sujet, mais le sujet travaille sur le photographe".

Auteur: Koudelka Josef

Info:

[ création ]

Commenter

Commentaires: 0

interaction

Ainsi, l'état d'activité des gènes (les données) est modifié par l'état du réseau biochimique (le fonctionnement du programme), mais en retour, tout se passe comme si cet état modifié des ADN allait ensuite jouer le rôle d'un programme en modifiant à son tour la structure du réseau biochimique... C'est la raison pour laquelle le modèle qui semble le plus proche de la réalité ne repose pas sur l'une de ces deux métaphores, mais sur une espèce de balancement de l'une à l'autre, à des échelles de temps différentes, constituant ce qu'avec Katchalsky nous avons appelé un 'réseau évolutif', c'est-à-dire un réseau dont la structure change au fur et à mesure de son fonctionnement.

Auteur: Atlan Henri

Info: La fin du tout génétique

[ biologie ] [ génétique ] [ sciences ]

Commenter

Commentaires: 0

interaction

(...) ce qu'a fait Watson, dans une procédure qui, si l'on pense qu'elle s'apparente à l'examen, devrait conduire les malades chez un tortionnaire sadique plutôt que chez leur médecin : il a retiré au rat ses yeux, son bulbe olfactif et ses vibrisses, essentiels au sens du toucher chez le rat, avant de le lancer à la découverte du labyrinthe. Et comme le rat ne voulait plus ni courir dans le labyrinthe ni aller chercher la récompense de nourriture, il l'a affamé : "il commença à ce moment à apprendre le labyrinthe et finalement devint l'automate habituel." Certes. Tout ce que cela prouve c'est que, si on enlève à un psychologue sa conscience, il continue à écrire. Qui est devenu l'automate dans cette histoire ?

Auteur: Despret Vinciane

Info: Penser comme un rat

[ sciences ] [ homme-animal ] [ cruauté ] [ insensibilité ] [ inversion ]

Commenter

Commentaires: 0

interaction

(...) les expérimentateurs expérimentés conseillent aux jeunes scientifiques de ne pas travailler avec les chats. Il semblerait en effet que, dans certaines circonstances, si vous donnez à un chat un problème à résoudre ou une tâche à exécuter pour trouver de la nourriture, il va le faire assez rapidement, et le graphique qui donne la mesure de son intelligence dans les études comparatives connaîtra une courbe ascendante assez raide. Mais, [Vicky Hearn] cite ici un de ces expérimentateurs, "le problème est que, aussitôt qu'ils ont compris que le chercheur ou le technicien veut qu'ils poussent le levier, les chats arrêtent de le faire. Certains d'entre eux se laisseront mourir de faim plutôt que de continuer l'expérience". Elle ajoute laconiquement que cette théorie violemment anti-behavioriste n'a jamais été, à sa connaissance, publiée. La version officielle devient : "n'utilisez pas de chats, ils foutent les données en l'air".

Auteur: Despret Vinciane

Info: Penser comme un rat

[ sciences ] [ homme-animal ] [ insoumission ] [ subversion ]

Commenter

Commentaires: 0

interaction

Or, ce que ne pouvait manquer Smuts, de son côté, c'est que les babouins la regardaient souvent et que, plus elle ignorait leur regard, moins ils semblaient satisfaits. Si le processus d'habituation semblait voué à l'échec, c'est parce qu'il repose sur un présupposé un peu simpliste : il mise sur le fait que les babouins sont indifférents à l'indifférence. Il semblait finalement que la seule créature pour laquelle la scientifique, soi-disant neutre, était invisible n'était qu'elle-même. Ignorer les indices sociaux, c'est tout sauf être neutre. Les babouins devaient percevoir quelqu'un en dehors de toute catégorie - quelqu'un qui fait semblant de ne pas être là - et se demander si cet être pouvait être ou non éducable selon les critères de ce qui fait l'hôte poli chez les babouins. Ce type de recherches, en somme, commente Haraway, consiste à se demander si les babouins sont des êtres sociaux sans penser que les babouins se demandent la même chose à propos de leurs observateurs, et doivent en conclure que non, au vu de leur attitude. La question qui finalement affecte, traverse, le plus intensément le terrain n'est pas "est-ce que les babouins sont des sujets sociaux", mais bien "est-ce que les humains le sont ?" La question de qui est sujet, en somme, se renverse : c'est à l'humain qu'elle est renvoyée.

Auteur: Despret Vinciane

Info: Penser comme un rat

[ sciences ] [ homme-animal ]

Commenter

Commentaires: 0

interaction

La musique influencerait le goût de l'emmental, selon une expérience suisse
L'emmental est sensible à la musique : telle est la conclusion d'une expérience menée pendant plusieurs mois par la Haute école des arts de Berne, dans une cave d'affinage de Berthoud, dans le nord-ouest de la Suisse.
Après six mois et demi d'affinage au son du rock de Led Zeppelin, de la musique de Mozart ou du rap d'A Tribe Called Quest, les organisateurs ont annoncé jeudi 14 mars que les fromages de Beat Wampfler, fromager-affineur de cette commune située dans la vallée de l'emmental, présentaient des goûts différents, en lien avec les mélodies qu'ils avaient "écoutées".
Le top, le fromage affiné au hip-hop
"Nous avons fait deux enquêtes, l'une scientifique, l'autre avec un jury d'experts [culinaires] et les deux sont arrivées à la conclusion qu'il y a des différences de goût et de parfum, selon la musique avec laquelle le fromage a été affiné. Cela nous réjouit beaucoup que cette expérience produise un résultat si positif", s'est félicité Peter Kraut, directeur adjoint du département musique de la Haute école des arts de Berne et porte-parole du jury.
Depuis août dernier, les petites meules de fromage étaient installées dans des boîtes en bois ouvertes avec en dessous une enceinte leur diffusant de la musique en continu. Au programme : La Flûte enchantée de Mozart, de la techno, Stairway to Heaven de Led Zeppelin ou encore un morceau du groupe de hip-hop A Tribe Called Quest.
Un fromage non sonorisé servait de référence, tandis que d'autres étaient bercés par des sons continus de différentes fréquences. "Le groupe de fromages qui a écouté du hip-hop et de la fréquence basse était vraiment sur des notes beaucoup plus douces, beaucoup plus florales", a jugé le chef cuisinier suisse Benjamin Luzuy, qui faisait partie du jury d'experts. Selon le communiqué de presse de la Haute école des arts de Berne, "le fromage soumis au hip-hop se révèle particulièrement fruité tant en termes d'odeur que de goût et se distingue donc clairement des autres échantillons".

Auteur: Internet

Info: franceinfo avec AFP, le 14 mars 2019, à Berthoud, en Suisse

[ végétaux ] [ animaux ]

Commenter

Ajouté à la BD par miguel