Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
FLP recherche mots et extraits tous azimuths. ExemplesPunchlinesJeux et Passe-tempsChainesHumourRépartiesFemmes, et beaucoup d'autres trucs.  ATTENTION  de  faire un  RESET  après  une  recherche  complexe.         ... Lire la suite >>
Search results: 20
Search time counter: 0.0682s

lucidité

Le défi, c’est d’avoir suffisamment de discernement. La difficulté, c’est de connaître la différence entre les messages de Dieu et les données provenant d’autres sources.

Auteur: Neale Donald Walsch

Info: Conversations avec Dieu

[ contrariété ] [ jugement ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Eric

musique

Je ne pense pas que beaucoup des choses qui sont diffusées aujourd'hui seront jouées pendant aussi longtemps que les disques de Coleman Hawkins ou les concertos Brahms.

Auteur: Peterson Oscar

Info:

[ postérité ] [ jugement ]

Commenter

Commentaires: 0

principes

Vous savez ce qu'on dit des opinions ?
- Oui, dit Farragut. Les opinions c'est comme les trous du cul. Tout le monde en a et ça pue.

Auteur: Cheever John

Info: Falconer

[ doctrine ] [ jugement ] [ insulte ]

Commenter

Commentaires: 0

distanciation

Ce soir-là, avec tout ce que je venais d'apprendre sur Mère, je me mis à songer à elle sous un nouvel angle. C'est un peu étrange de penser à sa mère comme à une personne et non plus comme à une maman.

Auteur: Blasco Serena

Info: Enola Holmes, tome 1 : La double disparition

[ jugement ] [ froideur ] [ enfant ]

Commenter

Commentaires: 0

religion

Mais non, la nature ne désavoue, ne répudie rien de ce qui nous béatifie. Ce sont les religions bibliques qui veulent que la terre nous ait enfantés pour l'abstinence et la douleur. Imposture ! L'exécrable créateur que celui qui se complairait en la torture de ses créatures ! A ce compte, le pire des sadismes serait celui d'un prétendu Dieu d'amour ! Notre supplice ferait sa volupté !...

Auteur: Eekhoud Georges

Info: Escal-Vigor

[ jugement ] [ dogme ] [ moralité ]

Commenter

Commentaires: 0

hommes-par-hommes

On confond toujours l'homme et l'artiste, sous prétexte que le hasard les a réunis dans le même corps. La Fontaine a écrit à ses femmes des lettres immorales, ce qui ne nous empêche pas de l'admirer. C'est bien simple : Verlaine avait le génie d'un dieu et le coeur d'un cochon. Ceux qui ont vécu près de lui ont dû bien souffrir. Tant pis pour eux! Ils avaient le tort de se trouver là.

Auteur: Renard Jules

Info: Journal

[ littérature ] [ jugement moral ]

Commenter

Commentaires: 0

compromission

Si c’est ça l’écriture, si c’est ça la poésie, je demande qu’on m’inocule de ce pas des parasites dans la tête : j’ai gagné 47$ en 20 ans d’écriture et je pense que ces 2$ de revenus par an (sans compter les timbres, le papier, les enveloppes, les rubans, les divorces et les machines à écrire) me dispensent de subir cette dinguerie particulière et si je dois tenir la main de ces dieux en cartons pour promouvoir une rime édentée, j’aime autant voir mes mains pleines de kystes et me réfugier au paradis des refus.

Auteur: Bukowski Charles

Info: Dans "Sur l'écriture", lettre à James Boyer May, 13 décembre 1959

[ vacherie ] [ éditeurs ] [ jugement ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Arcé

parents

Je remarquai de bonne heure que mon père évitait comme le feu le contact de ma mère. Pis encore, il évitait sa vue et, quand il lui parlait, il regardait en général de côté ou s'examinait les ongles. Rien de plus triste en son genre que ce regard obstinément baissé. Parfois, cependant, il la regardait en biais, avec les marques d'un dégoût sans bornes. [...] Et comment dans ces conditions expliquer mon existence? Comment étais-je venu au monde? Je pense qu'on m'avait conçu dans une sorte de contrainte, les dents serrées, en faisant violence à l'instinct - autrement dit, je suppose que mon père a lutté un certain temps contre son dégoût au nom du devoir conjugal (il plaçait plus haut que tout son honneur viril) et qu'un bébé, moi, a été le fruit de cet héroïsme.

Auteur: Gombrowicz Witold

Info: Bakakaï

[ jugement ] [ reproduction ] [ enfant ]

Commenter

Commentaires: 0

abnégation

Il y a des gens qui ne se nourrissent que de carottes crues, ou qui se tuent au sport, tout investis dans une posture de saint. Et cela peut même concerner des sphères de la vie où des gens tout à fait comme il faut ne doivent pas s’aventurer, concerner des situations des plus risquées, avec une telle ferveur et un tel esprit que de renoncement, que vous êtes là à vous arracher les cheveux en les écoutant vous raconter leurs histoires, et vous vous demandez comment diable ils peuvent vivre cette vie-là. Ils vous disent : « Oh, vous savez, c’est un immense sacrifice pour moi. » A l’extérieur, ce sont des cochons, mais qu’est-ce qu’ils se sont sacrifiés ! C’est la mentalité d’un saint du Moyen Age qui plane encore sur notre époque, et bien entendu cela nous apparaît comme en complet décalage.

Auteur: Jung Carl Gustav

Info: Dans "Analyse des visions", conférence du 12 novembre 1930

[ jugement ] [ analyste-analysant ] [ humain ] [ faiblesse ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Arcé

rapports humains

En toutes circonstances, et depuis toujours, s’il s’agit de poser une question idiote, ou de faire une réponse totalement à côté de la plaque à une question, ou de formuler un commentaire absurde, à tous les coups je suis la femme de la situation. Il m’arrive de surprendre un regard incrédule posé sur moi et de deviner ce que cette personne est en train de se dire : "Pourtant, il paraît qu’elle écrit des livres… " ou : "La vache, ils engagent vraiment n’importe qui, au Monde diplomatique…" J’en retire le même sentiment de honte que si j’avais trébuché et effectué un vol plané avant de m’écraser au sol sous les yeux d’une assemblée ébahie […]. Cet aspect de moi-même m’exaspère d’autant plus qu’il s’obstine à échapper à tout contrôle. En général, une demi-seconde après que les mots sont sortis de ma bouche, je partage déjà la consternation de mon ou de mes interlocuteurs ; sauf que c’est trop tard.

Auteur: Chollet Mona

Info: Dans "Sorcières", page 177

[ décalage ] [ jugement ] [ communication ] [ trac ] [ parler trop vite ] [ complexe ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Arcé