Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Derniers ajouts !! cliquez sur GO. Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLES. Insérer une citationPunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un&n... Lire la suite >>
Résultat(s): 1657
Temps de recherche: 1.1107s

oulipo

486
avant même d'être poétique le langage est politique
je vois le quart supérieur droit de mon visage
inscrivez vos nom prénom et adresse dans le cadre
est-ce que je peux vous poser une question ?
le jeu de l'oie est un genre particulier de labyrinthe
on peut considérer le rêve comme une courte folie
et par ailleurs il laisse une trace qui est autre

Auteur: Grangaud Michelle

Info: Poème "timbré" (si à chaque lettre est associé un nombre correspondant à son rang alphabétique (a=1, ..., z=26), la somme des lettres est la même pour chaque vers - ici : 486 ) - in "poézi prolétèr" n.2, p. 161

[ formalisme ] [ pondération ] [ désarticulation ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Benslama

communication

- Les gens ont envie de parler, c'est bien pour ça que tu fais une revue qui s'appelle "poézi prolétèr" parce que tu penses que les gens ont envie d'écrire, non seulement de lire mais d'écrire, non ?
- Oui et de parler.
- Mais si on veut que les gens parlent, il faut les écouter.

Auteur: Blaine Julien

Info: Discussion entre Julien Blaine et Kati Molnár, enregistrée à Ventabren, dans le jardin, le 8 mai 1997, transcrite par Christophe Tarkos, in "Poézi Prolétèr", n. 2, p. 6

[ condition nécessaire ] [ édition ] [ discussion ] [ langage ]

Commenter

Ajouté à la BD par Benslama

transmissions

Qu'est-ce que communiquer ?
La vallée communique avec la plaine ; le château avec le bois par un souterrain, etc.
Nous ne vivons partageant le temps qu'avec très peu ; avec les autres nous "communiquons" : échangeant des symboles, comme ils ont toujours dit, dont quelques-uns sont en langage ; à la place de l'impossibilité de vivre ensemble : résumés, abstraits, échangés par des dons.

Auteur: Deguy Michel

Info: Réponse à l'enquête "Wozu ? - A quoi bon des poètes en un temps de manque ?" - éd. Le Soleil Noir, p. 48

[ poésie ] [ ersatz ] [ commerce ] [ rapports humains ]

Commenter

Ajouté à la BD par Benslama

langage

J'ai désiré faire le bien mais je n'ai pas désiré faire du bruit, parce que j'ai senti que le bruit ne faisait pas de bien et que le bien ne faisait pas de bruit.

Les mots sont devenus dans les langues humaines ce que la pensée est devenue dans l’esprit des hommes. Ces mots sont devenus comme autant de morts qui enterrent des morts, et qui souvent même enterrent des vivants, ou ceux qui auraient le désir de l’être. Ainsi l’homme s’enterre-t-il lui-même journellement avec ses propres mots altérés qui ont perdu tout leur sens. Ainsi enterre-t-il journellement et continuellement la parole.

Auteur: Saint-Martin Louis-Claude de

Info:

[ trahison ] [ chiasme ] [ préjugés ] [ abrutissement ] [ prêt-à-penser ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

langages

Divers faits alimentent le mirage de l'autonomie syntaxique. On peut en quelque mesure, comme dans certains ouvrages littéraires (par exemple le Finnegans Wake de J. Joyce, 1939), désarticuler le lexique, dynamiter les mots, cultiver l'incohérence apparente (mais sans cesser, par là même, de transmettre un sens). On ne peut en revanche violer à volonté les règles syntaxiques, malgré les latitudes de distorsion. Certains types de langues interdisent toute transgression de l'accord entre sujet et prédicat, ou entre prédicat et compléments, d'autres exigent que l'on respecte l'ordre des mots, surtout lorsque c'est lui qui commande le sens.

Auteur: Hagège Claude

Info: L'homme de paroles. Contribution linguistique aux sciences humaines

[ logique formelle ] [ spécificités ] [ idiomes ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

indicible

Quelque chose d'inexprimable
suivi d'un long silence
montre que ma vie
devient un paysage.

Auteur: Ruefle Mary

Info: The Adamant: Poems

[ langage ] [ limitation ] [ poème ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

simplicité

Partout où la morale des esclaves arrive à dominer, le langage montre une tendance à rapprocher les mots "bon" et "bête".

Auteur: Nietzsche Friedrich

Info: Par-delà le bien et le mal

[ bienveillance ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

intellection

Selon la théorie de Port-Royal, la structure superficielle ne correspond qu’au son - à l’aspect corporel du langage ; mais lorsque le signal est émis, avec sa structure superficielle, une analyse mentale correspondante intervient, dans ce que nous pourrions appeler la structure profonde, structure profonde directement reliée non pas au son mais au sens.

Auteur: Chomsky Noam

Info: Le Langage et la Pensée

[ imagination ] [ signifiant-signifié ] [ décodage ] [ interprétation ] [ tiercité ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

question

[…] Le problème empirique auquel nous sommes aujourd’hui confrontés est que personne n’a été capable d’imaginer une hypothèse initiale assez riche pour rendre compte de l’acquisition par l’enfant de la grammaire que nous sommes apparemment amenés à lui attribuer lorsque nous essayons d’expliquer sa capacité d’utiliser la langue de façon normale. L’idée d’une origine commune ne contribue en rien à expliquer comme cela est possible. En bref, la langue est "réinventée" chaque fois qu’elle est apprise, et le problème empirique auquel doit faire face la théorie de l’apprentissage est celui de savoir comment a eu lieu cette invention.

Auteur: Chomsky Noam

Info: Le Langage et la Pensée

[ être humain ] [ animal particulier ] [ idiomes ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

théorie-pratique

L’enfant ne peut pas savoir à la naissance quelle langue il va apprendre, mais il doit savoir que sa grammaire doit être d’une forme prédéterminée qui exclut beaucoup de langues imaginables. Ayant sélectionné une hypothèse acceptable, il peut utiliser les preuves inductives pour l’action corrective, confirmant ou infirmant son choix. Une fois que l’hypothèse est suffisamment bien confirmée, l’enfant connaît la langue définie par cette hypothèse ; sa connaissance s’étend par conséquent beaucoup plus loin que son expérience et le mène en fait à caractériser une partie des données de l’expérience comme incomplète et déviante.

Auteur: Chomsky Noam

Info: Le Langage et la Pensée

[ apprentissage ] [ imagination ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel