Passez par ce lien, aide pour vous mettre dans les meilleures dispositions en baissant votre stress d'un cran. Ce ne sont plus les individus qui comptent ici, mais les concepts, la réflexion, le rêve... Les mots et les images que vous y mettez... Et puis, faites-vous plaisir, comme vous voulez, par exemple en vo... Lire la suite >>
Reset
Search results: 10
Search time counter: 0.0901s

ego

Tant qu'un Homme n'aura pas marché sur son Moi, il ne sera pas libre.

Auteur: Jean XXIII

Info:

[ libération ]

Commenter

Commentaires: 0

veuve

Simon, une fois qu'il fut redevenu fidèle, bon père, bon mari, bon maire, bon pharmacien, s'était mis à faire beaucoup de bateau, beaucoup de balades en mer... Lui aussi, il la suivait des yeux, heure par heure, durant tout le jour. Elle, elle le voyait de même, en contrebas, sur la mer, qui s'ennuyait d'elle, qui faisait semblant de pêcher, qui tournait en rond, qui la regardait, qui pensait à elle, qui l'aimait et ne voulait pas d'elle.

Auteur: Quignard Pascal

Info: Les solidarités mystérieuses

[ libération ]

Commenter

Commentaires: 0

autodestruction

Oh que vous me direz... le gaz voyons ! vous vous plaignez du gaz ?... mais passez-vous vous-même au gaz !... hardi ! lisez votre "journal habituel"... les gens qui peuvent plus se passent au gaz !... la belle affaire ! pensez que j'en connais un petit bout, trente-cinq ans de pratique !... ils réussissent pas tous les coups, de loin ! de loin ! on les ranime !... plus grave : meurent pas mais souffrent énormément !... et pour partir et pour revenir !... mille morts, mille re-vies ! et l'odeur !... les voisins accourent !... ils foutent le bordel dans votre case ! s'ils ont trop volé... hop ! le feu !... le feu aux rideaux !... vous voilà encore à souffrir en plus d'asphyxie des brûlures !... un comble !... non ! le gaz est pas une bonne affaire !... le plus sûr moyen croyez-moi, j'ai été consulté cent fois : le fusil de chasse dans la bouche ! enfoncé, profond !... et pfang !... vous vous éclatez le cinéma !... un inconvénient : ces éclaboussures !... les meubles, le plafond ! cervelle et caillots... j'ai, je peux le dire, une belle expérience des suicides... suicides réussis et ratés... la prison peut vous aider ! vous biffer aussi l'existence !... certes ! forteresse à supprimer le Temps !... suicide petit à petit... mais tout le monde peut pas être prisonnier dans l'existence ordinaire...

Auteur: Céline Louis Ferdinand

Info: D'un château l'autre 1957/Romans/la Pléiade/Gallimard996<p.29>

[ libération ]

Commenter

Commentaires: 0

délivrance

[...] il m'advient rarement de quitter une maîtresse sans ce petit soupir de soulagement de l'écolier qui sort de l'école, et je crois bien que ce sera un soupir du même genre que je pousserai à l'heure de ma mort.

Auteur: Yourcenar Marguerite

Info: L'oeuvre au Noir, p.157, Folio no798

[ libération ]

Commenter

Commentaires: 0

satiété

Comme il est doux d'avoir épuisé ses désirs, de les avoir laissés derrière soi!

Auteur: Sénèque

Info:

[ libération ]

Commenter

Commentaires: 0

pensée-de-femme

Une femme doit attendre que ses ovaires soient morts avant de pouvoir retrouver sa personnalité antérieure. Ce qui est post-menstruel est similaire au pré-menstruel. Je suis à nouveau qui j'étais avant l'âge de douze ans: un être humain de sexe féminin qui sait qu'un mois a 30 jours, pas vingt-cinq, et qui peut vivre chacun d'eux libérée des entraves de ce défaut du corps et de l'esprit connu sous le nom de féminité.

Auteur: King Florence

Info:

[ libération ]

Commenter

Commentaires: 0

émotion

En pleurant, on se vide infiniment plus qu'en pissant, on se nettoie infiniment mieux qu'en plongeant dans le lac le plus pur, on dépose le fardeau de l'esprit sur le quai de l'arrivée.

Auteur: Pennac Daniel

Info: Journal d'un corps

[ libération ]

Commenter

Commentaires: 0

mort

Quand le fil est coupé, la marionnette s'écroule. C'est son premier geste d'indépendance.

Auteur: Butulescu Valeriu

Info:

[ libération ]

Commenter

Commentaires: 0

vouloir

Il n'y a que la volonté qui manque aux hommes pour se délivrer d'une infinité de maux.

Auteur: Leibniz

Info: lettre à St Pierre, 1715

[ libération ]

Commenter

Commentaires: 0

délivrance

[...] Vivre est une maladie, le sommeil nous en soulage... de temps en temps, mais c'est un palliatif. C'est la mort qui est le véritable remède!
- Vous ne devriez pas dire ça.
- Ce n'est pas moi... qui le dis! Chuchota-t-il. Je n'aurais pas assez d'imagination. Heureusement que j'ai de la mémoire! Ça me permet d'avoir l'esprit des autres.

Auteur: Billon Pierre

Info: L'enfant du Cinquième Nord, p. 252, Québec Loisirs

[ libération ]

Commenter

Commentaires: 0