Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Recherche rapide, avec plusieurs mots ou chaines de lettres. EXEMPLES :  humour, punchlines, réparties, etc. Attention de faire un RESET après une recherche compliquée. Ce ne sont plus les individus qui comptent ici, mais les concepts, la réflexivité, la lecture, le rêve, la fantaisie ; les mo... Lire la suite >>
Search results: 11
Search time counter: 0.2244s

exister

Une personne moyenne et ordinaire pense qu'elle ne l'est pas.

Auteur: Lorenzoni Larry

Info:

[ mégalomanie ]

Commenter

Commentaires: 0

mégalomanie

Dans la folie, je pensais être la personne la plus importante au monde.

Auteur: Nash John Forbes

Info:

[ schizophrénie ]

Commenter

Commentaires: 0

insulte

Jacques Séguéla est un handicapé publico-maniaque de type Napoléon de gouttière minable et incurable, confit dans sa suffisance et bloqué dans sa mégalomanie comme un marron dans le cul d'une dinde.
Je sais, la comparaison est ordurière.

Auteur: Desproges Pierre

Info: Jacques Séguéla est-il un con?

[ humour ] [ précaution ]

Commenter

Commentaires: 0

beaux-arts

L'irruption de la photographie fut intéressante par l'apport de sa perfection formelle. Qui porta rapidement à interroger une image statique, à questionner cette contemplation là, analytique ou pas.
Et surtout, la mégalomanie artistique de l'homme n'étant jamais loin, les justifications explicatives passèrent à un niveau supérieur, nécessaire, puisque la photo n'était que copie mécanique du réel.

Auteur: Mg

Info: 8 sept. 2017

[ émergence ]

Commenter

Commentaires: 0

femmes-hommes

Plus qu’un désir de s’approprier, par transfert, une virilité fantasmée, c’est plutôt une manière de se rêver absolument femme, reconnue comme telle et pourtant aimée comme individu, comme personne, hors des ritualisations et des convenances obligées. Être aimée d’un homosexuel, c’est être superbement "choisie" : un comportement qui s’accorde bien avec les tendances à la mégalomanie, évidentes chez Marguerite Yourcenar.

Auteur: Savigneau Josyane

Info: Marguerite Yourcenar, Paris, Gallimard, 1990, p. 173. Il est question ici d’André Fraigneau, des éditions Grasset, homosexuel lui aussi, qui appréciait "le talent et la tenue" des œuvres de Yourcenar et qui, pendant plusieurs années, joua un rôle-clef dans la carrière et la vie privée de la jeune femme, qui se consumait pour lui d’un amour impossible. Nous étions au début des années 30.

[ homosexuels ] [ passion ] [ platonique ]

Commenter

Commentaires: 0

écriture

Deux ans plus tard, elle sait combien la passion d'écrire est trouble, combien elle tient d'orgueil, combien elle éloigne de la vie. (...)
Il répétait que l'écrivain, créateur d'univers, est Dieu. Elle l'a cru. Puis elle a entendu parler avec d'autres Dieux, elle les a vus bomber le torse comme des matamores, elle les a entendus médire comme des vieilles filles jalouses. Puis elle a vu Dieu pleurer parce qu'il ne trouvait pas d'éditeur.
Elle pense que Dieu écrit parce qu'il est seul. Seule dans le noir, elle aussi, petite fille, se racontait des histoires.

Auteur: Zufferey Jean-Gabriel

Info: Suzanne, quelquefois, p.38

[ mégalomanie ]

Commenter

Commentaires: 0

pouvoir

Des gars comme Suskind sont dans ce que nous appelons une "communauté fondée sur la réalité", définie par des gens qui croient que "les solutions émergent d'une étude judicieuse de la réalité perceptible." ...
Mais le monde ne fonctionne plus comme ça. Nous sommes un empire maintenant, et lorsque nous agissons, nous créons notre propre réalité. Et pendant que vous étudiez cette réalité - aussi judicieusement que vous voulez - nous agissons à nouveau, créant de nouvelles réalités, que vous pourrez étudier également. C'est ainsi que les choses se passent. Nous sommes les acteurs de l'histoire... et vous, vous tous, devrez vous contenter d'étudier ce que nous faisons.

Auteur: Rove Karl

Info: Trois semaines avant la 2e élection de Bush son conseiller Rove réprimandait ainsi le journaliste lauréat du prix Pulitzer Ron Suskind

[ mégalomanie ] [ arrogance ] [ USA ] [ imposer ] [ oppression ]

Commenter

Commentaires: 0

désenchantement

Dans l'univers sans bornes, il n'y a rien de neuf, rien de particulier. Ce qui paraît exceptionnel à l'esprit minutieux de l'homme, est peut être inévitable pour l'oeil infini de Dieu. Cette seconde étrange dans une vie, cet événement inhabituel, ces coïncidences remarquables ; d'environnement, d'opportunité, de rencontre... Tout peut être reproduit encore et encore sur la planète d'un soleil dont la galaxie fait une révolution tous les deux cent millions d'années, ce qu'elle a déjà accompli neuf fois. Il y a et il y a eu des planètes et des cultures sans fin, chacune nourrissant la fière illusion d'être unique dans l'espace et le temps. Il y a eu d'innombrables hommes souffrant de la même mégalomanie. Des hommes persuadés d'être uniques, irremplaçables, incopiables. Il y en aura beaucoup d'autres... au-delà de l'infini.

Auteur: Bester Alfred

Info: The Demolished Man 1953

[ ennui ] [ monotonie ] [ routine ]

Commenter

Commentaires: 0

lecture

Pour supporter l'épreuve, j'ai apporté quelques classiques. Je suis sous le ciel de Tunisie et je plonge dans les ruelles de Saint-Pétersbourg, qui sont aussi tortueuses que l'âme de Raskolnikov. Pour mémoire, le héros de Crime et Châtiment est un étudiant qui sèche les cours parce qu'il est fauché. Comme il n'y avait pas de McDo au XIXème siècle, il n'a pas de petit boulot non plus. C'est un jeune homme intelligent et exalté, à la mégalomanie fiévreuse.
Son indigence blesse son narcissisme et comme il est cinglé, il décide d'assassiner une vieille usurière méchante pour lui piquer son bas de laine. Il légitime son geste en l'enrobant d'alibis existentiels retors. La justification du crime est un des thèmes du roman. Raskolnikov prépare son sale coup, je suis emporté par la puissance narrative de Dostoïevski et la sono de la piscine crache "Vas-y Francky, c'est bon, vas-y Francky, c'est bon, bon, bon."

Auteur: Blanc-Gras Julien

Info: Touriste

[ musique ] [ tube ] [ littérature ]

Commenter

Commentaires: 0

mégalomanie

Un mois auparavant, des voisins ayant porté plainte, il avait signé ses explications à la milice : "Serge Ivanovitch Kalmykov, génie nº1 de la Terre et de la Galaxie, décorateur des ballets Abaï." En ces temps où un seul être passait pour être le génie de l'humanité, pareille audace pouvait coûter cher, marquant soit une dérision, soit une intention de concurrence. Des hypothèses de cet ordre avaient, semble-t-il, été émises en haut lieu. Les choses en restèrent là. Un personnage important, ayant croisé Kalmykov dans la rue, s’était dit sans doute que cette tête-là ne lui rapporterait pas lourd. Il avait tort. Que le peintre fit son apparition dans la rue, et il se produisait aussitôt un brouhaha. La circulation ralentissait. Les gens s'arrêtaient. Un être insolite s'offrait à leurs regards : rouge, jaune, vert, bleu, couvert de passepoils, de franges, de rubans. "Imaginez, disait-il, qu'on nous regarde du fin fond de l'Univers. Que verrait-on ? Une masse rampante, morne et grise. Mais, soudain, comme un coup de feu, éclaterait une tache de lumière. Et ce serait moi !"

Auteur: Dombrovskij Ûrij Osipovic

Info: La faculté de l'inutile

[ égoïsme ] [ humour ] [ exagération ]

Commenter

Commentaires: 0