Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
FLP, dictionnaire analogique intriqué pour citations et extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  EXEMPLESPunchlinesJeux et Passe-tempsChainesHumourRéparties.  ... Lire la suite >>
Résultat(s): 19
Temps de recherche: 0.3451s

évolution biologique

...la révolution de la biologie moléculaire a changé le paradigme du métabolisme le faisant passer à l'information.

Auteur: Wolper Lewis

Info: La nature non naturelle de la science. Chapitre 5 (p. 93) Harvard University Press. Cambridge, Massachusetts, États-Unis. 1992

[ génétique ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

vie

Vivre, pour un être humain, ce n'est pas seulement laisser agir les métabolismes que déroule notre organisme, c'est profiter de la conscience que nous avons d'être pour devenir une personne.

Auteur: Jacquard Albert

Info: Petite philosophie à l'usage des non-philosophes, p. 166, Éd. Québec-Livres

[ initiatique ] [ grandir ]

Commenter

Commentaires: 0

énergie source

Ce qui anime la vie est donc un peu de courant électrique, alimenté par le soleil. Toutes les complexités du métabolisme intermédiaire ne sont que dentelle autour de ce fait fondamental.

Auteur: Szent-Györgyi von N Albert

Info: Imre Csizmadia, Botond Penke and Gabor Toth (eds.) The Role of Chemistry in the Evolution of Molecular Medicine. Introduction to Submolecular Biology. Chapter 3. Elsevier Publishing Company. Amsterdam, Netherlands. 2004

[ biologie ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel
Mis dans la chaine

biologie

L'organisme vivant se maintient dans un échange continu de composants ; le métabolisme est une caractéristique fondamentale des systèmes vivants. Nous avons, pour ainsi dire, une entité constituée de carburant qui se dépense continuellement et qui se maintient en même temps . De telles machines n'existent pas aujourd'hui.

Auteur: Bertalanffy Ludwig von

Info:

[ monade ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

déconnexion

C’est donc ainsi que les choses ses passent, on étudie la fonction du métabolisme de la plante et sa capacité à absorber les substances nutritives du sol, on écrit un livre, on obtient un doctorat en agronomie. Mais on ne demande pas si la théorie de l’assimilation va être applicable à la récolte.

Auteur: Fukuoka Masanobu

Info: Dans "La révolution d'un seul brin de paille", page 102

[ science ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

gestalt

Le Web est un métabolisme en cours d'évolution. Il est comme le cerveau des enfants, il noue sans cesse de nouvelles relations. Certaines ne servent à rien, d'autres ne mènent nulle part, se cassent, d'autres encore se trouvent renforcées, une intelligence et une conscience finiront peut-être par émerger de ce processus sans que nous en soyons nécessairement avertis.

Auteur: Crouzet Thierry

Info: Le peuple des connecteurs, p.256, Bourin éditeur, 2006

[ égrégore ]

Commenter

Commentaires: 0

végétal

D'un point de vue biologique, un fruit à l'état légèrement ratatiné maintien sa respiration et sa consommation d'énergie au plus bas niveau possible. C'est comme une personne en méditation : son métabolisme, sa respiration et sa consommation de calories atteignent un niveau extrêmement bas. Même s'il jeûne, l'énergie à l'intérieur du corps sera conservée. De la même façon, quand les mandarines sont ridées, quand les fruits se ratatinent, les légumes flétrissent, ils sont dans l'état qui leur permet de conserver leur valeur alimentaire le plus longtemps possible.

Auteur: Fukuoka Masanobu

Info: The One-Straw Revolution

[ être humain ] [ analogie ]

Commenter

Ajouté à la BD par miguel

femmes-hommes

Je suis toujours terrifié par ce côté siamois des couples : ils pensent pareil, mangent pareil, se saoulent ensemble, comme s’ils partageaient un même flux sanguin. Il doit y avoir un résultat chimique d’arasement après plusieurs années à maintenir cette chorégraphie continue. Même lieu, mêmes routines, même alimentation, vie sexuelle simultanée, stimulants identiques, concordance de température, de niveau économique, de peurs, d’incitations, de promenades, de projets… Quel monstre bicéphale crée-t-on ainsi ? Te voilà symétrique à l’autre, les métabolismes se synchronisent, tu fonctionnes en miroir ; un être binaire porteur d’un seul désir. Et l’enfant arrive pour envelopper cette étreinte, la sceller d’un lien éternel. L’idée seule est pure asphyxie.

Auteur: Mairal Pedro

Info: L'Uruguayenne

[ mariés ] [ mimétiques ] [ paire ]

Commenter

Commentaires: 0

sel minéral

Le calcium joue un rôle central dans le métabolisme de toutes les cellules à noyau. Il joue un rôle indispensable dans le mouvement des cellules amiboïdes, la sécrétion cellulaire, la formation des microtubules et l’adhérence des cellules. Le calcium dissous doit être en permanence retiré de la solution environnante pour que les microtubules fonctionnent lors de la mitose, de la sexualité méiotique et de l’activité cérébrale. Du fait que la partie "chimio" des messages chimioélectriques envoyés par les cellules nerveuses du cerveau a quelque rapport avec le calcium, les réseaux de communication du cerveau qui déclenchent les neurones dépendent autant du calcium que les communications téléphoniques dépendent des câbles de cuivre.

Auteur: Margulis Lynn

Info: Dans "L'univers bactériel", page 203

[ physiologie cellulaire ] [ utilité ] [ conducteur ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

mâles-femelles

Les différences entre les sexes englobent bien plus que les organes sexuels. Les hommes et les femmes diffèrent par exemple par leur taille, leur composition corporelle ou encore leur durée de vie. Le sexe biologique affecte aussi la santé, des différences étant observées dans la réponse aux traitements de nombreuses maladies.

Par quels mécanismes ces différences se mettent-elles en place ? C'est à cette question qu'ont souhaité répondre Bruno Hudry de l'Institut de biologie Valrose (CNRS/Inserm/Université Nice Sophie Antipolis) et ses collaborateurs du laboratoire Plasticité du cerveau (CNRS/ESPCI Paris).

Les cellules souches intestinales ont un taux de prolifération plus élevé sur les femelles alors que le métabolisme des glucides est plus élevé chez les mâles. (Voir le schéma sur le site)

Dans une étude publiée le 8 août 2019 dans Cell, ils ont montré, chez la drosophile, que les testicules "parlent" à une partie particulière de l'intestin, via une molécule circulante appelée cytokine, pour augmenter la digestion et l'absorption des sucres dans l'intestin des mâles. En réponse, cette région de l'intestin sécrète du citrate, qui agit sur les testicules pour soutenir la production de sperme. Un organe adulte comme l'intestin possède donc une "identité sexuelle" complexe, qui induit des propriétés physiologiques distinctes entre les sexes, qu'il est aujourd'hui nécessaire de mieux prendre en compte dans la recherche fondamentale et clinique.

Auteur: Internet

Info: https://www.techno-science.net, Publié par Adrien le 13/08/2019 à 08:00. Réf : Gut-testis crosstalk controls sex differences in intestinal sugar handling to promote food intake and sperm maturation. Bruno Hudry, Eva de Goeij, Alessandro Mineo, Pedro Gaspar, Dafni Hadjieconomou, Chris Studd, Joao B. Mokochinski, Holger B. Kramer, Pierre-Yves Plaçais, Thomas Preat, Irene Miguel-Aliaga. Cell, le 8 août 2019. DOI: 10.1016/j.cell.2019.07.029

[ physiologie ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel