Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Recherche rapide, avec plusieurs mots ou chaines de lettres. EXEMPLES :  humour, punchlines, réparties, etc. Attention de faire un RESET après une recherche compliquée. Ce ne sont plus les individus qui comptent ici, mais les concepts, la réflexivité, la lecture, le rêve, la fantaisie ; les mo... Lire la suite >>
Search results: 72
Search time counter: 0.0629s

métaphysique

Certains semblent se figurer que la science a rendu surannées les "idées religieuses". Mais je crois qu'elle réserve aux sceptiques une réelle surprise. Elle nous affirme, par exemple, que rien dans la nature, fût-ce la plus infime particule ne peut disparaître sans laisser de trace. Rien ne se perd. Tout se transforme.
Or, si Dieu a appliqué ce principe fondamental aux minuscules, aux plus insignifiants éléments de Sa création, n'est-il pas logique d'admettre qu'Il l'applique également à l'âme humaine? Pour ma part, je le crois, et tout ce que la science m'a appris (et ne cesse de m'apprendre) confirme ma croyance en la continuité de notre existence spirituelle après la mort.

Auteur: Braun Werner von

Info:

[ réincarnation ] [ croyance ] [ foi ]

Commenter

Commentaires: 0

métaphysique

Steiner nomma les principaux ennemis de l’humanité, Lucifer et Ahriman, respectivement personnifications de l’esprit d’orgueil et de l’esprit matérialiste. Ahriman (figure empruntée au Zoroastrisme) aiguise en l’homme l’envie de rejeter le spirituel, l’amenant à ne croire qu’au domaine de l’intellect et des sens, en l’attirant donc dans sa propre contradiction d’un esprit niant l’esprit. Sous le règne de cette déité sont la science moderne et la technologie, et tous ceux qui ne voient en l’homme ni plus ni moins qu’un animal. Plus subtil, le porte-lumière Lucifer pousse les hommes à surestimer leurs pouvoirs spirituels, les persuadant qu’ils peuvent transcender leurs limites humaines par leurs propres efforts. Il domine la littérature, la philosophie et l’art moderne.

Auteur: Washington Peter

Info: La Saga théosophique. De Blavatsky à Krishnamurti

[ diable ] [ ésotérisme ]

Commenter

Commentaires: 0

métaphysique

Sera-t-il permis à l'homme de dissoudre ce qui fut lié par le créateur ? Nous croyons qu'un jour les reliques des morts sortiront de la tombe, reparaîtront à la lumière, et seront mises au rang des dieux. Dans les cadavres pourrissants, les âmes restent incorruptibles; car l'esprit est l'image de Dieu, qui ne fait que le prêter aux mortels. C'est de la terre que nous recevons nos corps; ils doivent se résoudre en terre, et ne seront plus qu'une vile poussière : l'esprit sera rendu à l'air pur dont il est formé.
Tout ce que les anciens avaient pu faire pour se former une idée de la spiritualité de l'âme, était de la comparer au feu, mens iguen, ou au souffle, pneuma, spiritus. anima.

Auteur: Phocylide de Milet

Info: Sentences [53], trad. Levesque, p.510, in Moralistes Anciens, Paris, 1840

[ chair-esprit ]

Commenter

Commentaires: 0

métaphysique

En conséquence, il existerait entre tous les évènements de la vie d'un être humain deux sortes de relations, radicalement différentes : d'abord, la connexion objective, causale du cours naturel des choses ; ensuite, une connexion subjective qui n'existe que par rapport à l'individu qui vit ces évènements, aussi subjective que ses propres rêves... Or, que ces deux sortes de connexions existent simultanément ; que le même évènement, étant le maillon de deux chaînes tout à fait différentes, ne s'en insère pas moins avec précision dans l'une et l'autre, de sorte que chaque fois le destin de l'un s'accorde au destin de l'autre et que chacun est le héros de son propre drame mais en même temps aussi le figurant dans celui d'autrui : voilà qui, à vrai dire, dépasse tout notre entendement.

Auteur: Jung C.G.

Info: Synchronicité et Paracelsica

[ mystère ] [ synchronicité ] [ parapsychologie ] [ bipolarité ] [ unicité ] [ quantique ]

Commenter

Commentaires: 0

métaphysique

Les signes du projectionniste
Dans cette quête, partagée par beaucoup d'humains, qui voudraient entrevoir quelque chose par dessus les horizons de la science et de nos sens, (on pourrait citer les extraterrestres, Dieu, nos anges gardiens... ou tout autre phénomène énigmatique, ésotérique, voire "magique") les seules infimes marques que je crois avoir perçues lors de mon existence furent de l'ordre de l'imperceptible voire de l'interprétation. Je peux citer le coup de chance que fut l'achat de notre maison - qui tint à un fil. Certains épisodes furtifs ou un accident grave fut évité de justesse. Et quelques rêves prémonitoires.
Telles sont les rares manifestations du projectionniste* (représentation d'une influence externe sur un univers qui n'est à ce stade que ce qu'en dit la perception collective des humains) que j'ai cru entrevoir.

Auteur: Mg

Info: 25 déc. 2016. *le projectionniste est, dans cette idée, un concept très proche de celui de "numineux" (ce qui saisit l'individu, venant "d'ailleurs", et lui donne le sentiment d'être dépendant à l'égard d'un " tout Autre") que Jung et Otto, purs produits de la religion réformée, mirent à la mode en début de 20 siècle.

[ indices ] [ preuves ] [ subtile ] [ théophanie ]

Commenter

Commentaires: 0

métaphysique

Un autre "motif" important ayant pu présider à la création est parfois décrit : la monotonie. Si immense et glorieuse que soit l'expérience du Divin du point de vue de l'homme, pour le Divin elle est toujours la même et, en ce sens, monotone. La création peut donc être envisagée comme un effort titanesque d'expression d'un désir de changement, d'action, de drame et de surprise. Les innombrables réalités expérientielles, dans de nombreuses dimensions et à différents niveaux, offrent une quantité infinie de possibilités d'aventures dans la conscience et sembleraient constituer un "autodivertissement" divin. Les formes de descriptions extrêmes dépeignant la création comme un acte cherchant à rompre la monotonie d'une Conscience absolue indifférenciée évoquent même l'ennui cosmique. À nouveau, ces témoignages font écho à certains textes kabbalistiques du Moyen-Âge nous disant que vaincre l'ennui fut l'une des raisons qui incitèrent Dieu à créer l'univers.

Auteur: Grof Stanislav

Info: Le Jeu Cosmique N ed

[ motivation ]

Commenter

Commentaires: 0

métaphysique

Le sidpa bardo ou étape de la renaissance : après un certain nombre de jours, le défunt acquiert un corps mental doté des 5 sens ; il peut voir sa famille, circuler dans le monde en traversant les obstacles. Il a ensuite la vision de ses bonnes et mauvaises actions comptées respectivement à l’aide de pierres blanches et noires. Puis Yama se saisit de lui et le dévore organe par organe jusqu'aux os. Enfin arrive le moment de la réincarnation, à moins qu'une technique de dernier ressort, dite « obturation de l'entrée de la matrice »,ne permette au défunt d'éviter la venue au monde. Celle-ci peut se faire dans l’un des six états suivants : déité, déité inférieure, humain, animal, esprit avide, esprit torturé. Dans le cas d’une réincarnation humaine, la conscience est attirée par la vision du couple parental engagé dans l’acte sexuel.

Auteur: Internet

Info: https://fr.wikipedia.org/wiki/Bardo_Thödol

[ palingénésie ] [ bouddhisme ]

Commenter

Commentaires: 0

métaphysique

1. Physiquement, l'âme des morts est soumise à l'esclavage de certains êtres vivants que l'on appelle des médiums. Ces médiums ne forment pas, pour le moment du moins, une espèce en voie d'extension, mais ils semblent presque exclusivement américains. Sur l'ordre de ces médiums, les âmes défuntes exécutent des prouesses mécaniques qui sont caractérisées par une absolue inutilité. Elles frappent sur les tables, les soulèvent même, soulèvent également les chaises, déplacent les lits, jouent de l'harmonica et font bien d'autres choses du même genre.
2. Intellectuellement, les âmes des morts sont d'un niveau que l'on pourrait qualifier, pour autant qu'on puisse en juger d'après les écrits laissés sur les ardoises des médiums, de tout à fait lamentable. Ces oeuvres sont à ranger dans la catégorie de l'imbécillité et sont tout à fait vides de sens.
3. Leur condition morale est apparemment plus favorisée. Selon les témoignages que nous avons recueillis, leur caractère se réduit à une grande innocence. Confrontés à des demandes aussi brutales que, par exemple, la destruction d'un lit à baldaquin, les esprits s'abstiennent poliment.

Auteur: Wundt Wilhelm

Info: Une soi-disant science : le spiritisme

[ ironie ] [ dénigrement ]

Commenter

Commentaires: 0

métaphysique

Vu qu'il pourrait sembler inhabituel qu'un bio-psychiatre soit un expert dans le domaine de la nature non-vivante, je crois qu'il est utile de donner ici le résumé suivant:
Mon travail actuel a débuté dans le domaine de la psychiatrie et de la psychanalyse, avec des recherches scientifiques naturelles sur l'énergie au travail dans les émotions humaines.
Cela a conduit à la découverte de la bioénergie dans l'organisme vivant, nommée énergie organique orgone. En plus il y eut la découverte du même type d'énergie physique orgonotique dans l'atmosphère.
L'orgonomie n'est pas la psychiatrie, mais la science de la biophysique des émotions, incluant aussi la psychiatrie et la physique dans le domaine de l'énergie organique cosmique basique.
Ce n'est pas un mysticisme, mais une investigation scientifique naturelle, expérimentale, qui porte aussi sur les émotions et les expériences mystiques.
L'énergie orgonotique est une énergie "avant la matière" (pas après, comme l'énergie atomique). Elle est étudiée au moyen de compteurs Geiger-Müller et d'autres instruments physiques.
Il s'ensuit des lois de la nature tout à fait nouvelles, fonctionnelles, jusqu'alors inconnues, hors des lois bien connues de l'électricité, de la chaleur ou de la mécanique.

Auteur: Reich Wilhelm

Info: Where's The Truth, *d'après Wilhelm Reich, énergie cosmique primordiale, omniprésente dans l'univers.

[ biophysique ] [ sciences ]

Commenter

Commentaires: 0

métaphysique

Finalement certains témoins disent être entrés dans cette lumière. Ce stade est alors vécu comme un retour, une union avec une matrice originelle. La relation avec la lumière est le point culminant de l'expérience, et ce sont les témoins qui connaîtront cette étape qui seront par la suite les plus bouleversés. Là encore, on est bien au delà de l'émotion :
"... Je me retrouve baigné dans une sorte de lumière blanche qui recouvre tous les murs. Les murs sont d'une blancheur incroyable et ils semblent se fondre en moi. Cette lumière n'est pas aveuglante, mais elle est d'une blancheur extrême, reposante, totalement apaisante, je ne ressens aucune émotion, ni peur, ni joie, mais une impression de sérénité totale. Je fonds dans cette lumière, je suis en elle et elle est en moi, nous ne faisons qu'un..." (G., électrocution)
A partir de là, les scénarios se diversifient beaucoup, mais certains thèmes reviennent fréquemment. Non seulement beaucoup de témoins racontent s'être sentis "aimés" par cette lumière de manière inconditionnelle, mais une fois "à l'intérieur", certains rapportent également avoir accédé à la Connaissance universelle, ayant "toutes les réponses" sans même avoir besoin de formuler les questions. Pourtant à leur retour, les expérienceurs auront tout oublié, comme si notre conscience ordinaire n'était pas capable de contenir toute cette connaissance. Mais ils se souviennent... qu'ils ont su. D'autres auront accès à un environnement extraordinaire, d'une beauté "inimaginable". Il peut s'agir d'une ville ou d'un paysage, mais toujours beaucoup plus beau que ce que l'on connait sur terre avec, par exemple, des couleurs qui nous sont totalement inconnues.
Il est extrêmement rare de trouver ces cinq phases (1. Paix et sensation de bien-être, 2. La décorporation, 3. Le tunnel, 4. La lumière, 5, L'entrée dans la lumière) réunies dans une seule NDE. Souvent, il n'y en aura que deux ou trois, voire parfois qu'une seule. Toutes les combinaisons sont possibles, mais les premières phases de l'expérience sont beaucoup plus courantes que les dernières. Ainsi, l'entrée dans la lumière est une étape qui demeure relativement rare, puisqu'elle ne concerne qu'environ 10% des personnes qui ont vécu une NDE.

Auteur: Déthiollaz Sylvie

Info: Etats modifiés de conscience

[ EMI ] [ mort imminente ]

Commenter

Commentaires: 0