Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
FLP, dictionnaire analogique intriqué, recherche mots et extraits tous azimuths.  ExemplesPunchlinesJeux et Passe-tempsChainesHumourRéparties.  ... Lire la suite >>
Search results: 16
Search time counter: 0.0562s

penser

Si la matière grise était rose, personne n'aurait plus d'idées noires.

Auteur: Dac Pierre

Info:

Commenter

Commentaires: 0

vocabulaire

(HommeDiabolique) et vous c'quoi vos matières préférées ?
(hobite) grise
([¤]) Première
(LePeuplierMagique) Fecale

Auteur: Internet

Info:

[ association ] [ mots ] [ humour ] [ dialogue-web ] [ paires ]

Commenter

Commentaires: 0

racisme

Pour comprendre que Noirs et Blancs sont faits pour se mélanger, il faut un minimum de matière grise.

Auteur: Thibaud Jean-Jacques

Info:

[ humour ] [ jeu de mots ]

Commenter

Commentaires: 0

évolution

L'odorat fut le premier de nos sens, et il fonctionnera si bien que la petite protubérance de tissu olfactif au sommet du cordon nerveux se mua en cerveau. À l'origine, nos hémisphères cérébraux étaient des bourgeons sur nos tiges olfactives. Nous pensons parce que nous sentions.

Auteur: Ackerman Diane

Info: Le Livre des sens

[ matière grise ] [ odeur ]

Commenter

Commentaires: 0

helvétie

Il ne s'agit pas du tout de repli, juste d'un petit pays qui se bat, qui doit se battre plus qu'un autre. Nous n'avons pas grand-chose. Du vin blanc, de la matière grise, des banques, c'est tout. Trop de monde, surtout à gauche, oublie que notre prospérité est très récente.

Auteur: Décaillet Pascal

Info: À propos de la Suisse : Oui, je suis un emmerdeur!, Migros Magazine, 21 février 2011, p. 30

Commenter

Commentaires: 0

encéphale

Si toutes les cellules et les fibres d'un cerveau humain étaient étirées et reliées bout à bout, elles feraient plus du double de la distance terre lune. Mais le fait qu’elles ne soient pas disposées ainsi a permis à l'homme d'y aller lui-même. L'étonnant enchevêtrement dans notre tête fait de nous ce que nous sommes.

Auteur: Blakemore Colin

Info: Le signal

[ outil ] [ matière grise ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

question

L'idée que nous ne sommes pas faits d'une seule substance, mais de deux, que l'esprit n'est pas matière reste une composante de la pensée de nombreux individus dans le monde entier. [...] Mon esprit est-il la même chose que mon cerveau? Comment l'expérience humaine peut-elle s'originer dans une matière blanche et grise? Qu'est-ce qui est organique et qu'est-ce qui est inorganique?

Auteur: Hustvedt Siri

Info: La femme qui tremble : une histoire de mes nerfs

[ chair-esprit ]

Commenter

Commentaires: 0

littérature

Moi aussi j'aime fouiner au milieu des livres, m'avoua le vieux petit homme poliment. Lorsque je farfouille, c'est comme si je cherchais une perle rare au milieu d'un tas de cerveaux. Avez-vous déjà pensé que telle pourrait être la définition d'un livre ? Un bout de cerveau ambulant, un fragment de méninges mis en circulation... Les gens qui écrivent beaucoup transfèrent presque toute leur matière grise dans leurs livres.

Auteur: Visniec Matéi

Info: Le marchand de premières phrases, P46

[ citation s'appliquant à ce logiciel ]

Commenter

Commentaires: 0

monstre

La créature glissa. Elle gémissait de peur et de douleur, bavant des sons horrible à entendre. Chose absurde, sans forme, mais en changeant à chacun de ses mouvements saccadés. Elle glissa le long du couloir du cargo spatial, résistant contre la terrible envie de prendre la forme de son environnement. Goutte grise de matière désintégrante, elle roulait, coulait, se dissolvait, chaque mouvement était une agonie qui combattait ce besoin anormal de devenir une forme stable.

Auteur: Van Vogt A. E.

Info: Vault of the Beast, 1940

[ science-fiction ]

Commenter

Commentaires: 0

monstre

Moi, grande et molle masse de gelée. Doucement arrondie, sans bouche, avec des trous blancs remplis de brouillard là où il y avait auparavant des yeux. Des appendices de caoutchouc qui étaient autrefois mes bras. En dessous des grosseurs qui pendent, excroissances mais non jambes, faites de matière glissante. Je laisse une large trace visqueuse quand je bouge. De grises et maléfique taches de maladie vont et viennent sur ma surface, comme si de la lumière venait de l'intérieur. [...] Je n'ai pas de bouche. Et je dois crier.

Auteur: Ellison Harlan

Info: I Have No Mouth, and I Must Scream, 1967

[ science-fiction ]

Commenter

Commentaires: 0