Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Recherches tous azimuths.   EXEMPLESJEUX et PASSE-TEMPSCHAINESPUNCHLINESHUMOURREPARTIESFEMMES. ETC.          ATTENTION  de  faire un  RESET  après  une  recherche  complexe.             ... Lire la suite >>
Search results: 4
Search time counter: 0.0259s

monstre

Chacun ressentait la présence toute proche des mutations de la Nature et d'un être totalement interdit et absolument étranger à l'expérience sensée de l'humanité.

Auteur: Lovecraft Howard Phillips

Info: L'abomination de Dunwich

[ inhumain ]

Commenter

Commentaires: 0

monstre

Ça sortit de l'obscurité et de la moisissure chaude et humide dans la fraîcheur d'un matin. C'était énorme. C'était encombré de ses propres substances maléfiques, et des morceaux de celles-ci tombaient au fur et à mesure de son passage, chutaient et se tordaient, puis se calmaient et s'affaissaient dans le limon de la forêt.

Auteur: Sturgeon Théodore

Info: Ça, 1940

[ science-fiction ]

Commenter

Commentaires: 0

monstre

La créature glissa. Elle gémissait de peur et de douleur, bavant des sons horrible à entendre. Chose absurde, sans forme, mais en changeant à chacun de ses mouvements saccadés. Elle glissa le long du couloir du cargo spatial, résistant contre la terrible envie de prendre la forme de son environnement. Goutte grise de matière désintégrante, elle roulait, coulait, se dissolvait, chaque mouvement était une agonie qui combattait ce besoin anormal de devenir une forme stable.

Auteur: Van Vogt A. E.

Info: Vault of the Beast, 1940

[ science-fiction ]

Commenter

Commentaires: 0

monstre

Moi, grande et molle masse de gelée. Doucement arrondie, sans bouche, avec des trous blancs remplis de brouillard là où il y avait auparavant des yeux. Des appendices de caoutchouc qui étaient autrefois mes bras. En dessous des grosseurs qui pendent, excroissances mais non jambes, faites de matière glissante. Je laisse une large trace visqueuse quand je bouge. De grises et maléfique taches de maladie vont et viennent sur ma surface, comme si de la lumière venait de l'intérieur. [...] Je n'ai pas de bouche. Et je dois crier.

Auteur: Ellison Harlan

Info: I Have No Mouth, and I Must Scream, 1967

[ science-fiction ]

Commenter

Commentaires: 0